Pourquoi avez-vous des maux de tête

Vous ne savez pas ce qui cause votre mal de tête? Voici quelques pistes de solution.

Pourquoi avez-vous des maux de tête

Qu’il s’agisse d’une légère pression ou d’un élancement aigu, dès le début d’un mal de tête, vous ne souhaitez qu’une seule chose : que la douleur cesse. Les maux de tête sont une affection très courante : 47 pour cent de la population adulte en subit au moins un par année et il y en a des dizaines de types. Certains sont de catégorie bénigne et ont diverses causes. Mais la plupart font partie des céphalées primaires et comprennent les céphalées de tension chroniques, les migraines et l’algie vasculaire. Les symptômes peuvent aller de la douleur sourde à un mal intense; ils peuvent se produire partout, au front ou sur un ou deux côtés du crâne; et ils peuvent durer quelques minutes ou plusieurs jours.

Un grand nombre de personnes, soit 40 pour cent des Canadiens, ont des céphalées de tension chroniques, affirme le docteur Werner J. Becker, professeur au département de neurosciences cliniques à l’Université de Calgary et directeur fondateur du programme d’évaluation et de gestion des céphalées de Calgary. Habituellement, la douleur est légère à modérée et s’accompagne d’une sensation de serrement ou de pression au front. Malgré son nom, la tension musculaire n’est pas toujours la cause de cette céphalée poursuit le docteur Becker. « Plusieurs patients n’ont pas une plus grande tension musculaire. Nous ne connaissons pas très bien les sources de cette douleur, mais nous savons que les fonctions du cerveau qui identifient la douleur ne fonctionnent pas comme elles devraient. »

Quelle est la cause des maux de tête?

Le stress est un important déclencheur des céphalées de tension chroniques. D’autres causes peuvent être attribuables aux changements hormonaux, comme au cours des périodes menstruelles; aux problèmes dentaires comme le grincement de dents, à une mauvaise posture, à des repas sautés, à la fatigue, l’anxiété et la dépression. Les femmes ont un risque plus élevé de 15 pour cent; l’incidence est à son maximum vers quarante ans et diminue par la suite.

Les changements de style de vie comme l’augmentation des heures de sommeil et d’exercice, de même que l’amélioration de la posture peuvent améliorer la situation. Des techniques de relaxation comme la respiration profonde peuvent contrer le stress qui causerait les maux de tête. La docteure Maggie Pattillo, naturopathe au Centre de santé naturopathique d’Halifax, considère pour sa part que le régime alimentaire peut jouer un rôle. « Si vous souffrez souvent de maux de tête, vous devriez éviter certains aliments comme le café, le chocolat, l’alcool et en particulier le vin blanc ou rouge, affirme-t-elle. La déshydratation et une faible glycémie peuvent aussi être des causes possibles. »

Les céphalées de tension occasionnelles ne sont pas une raison suffisante pour consulter son médecin, à moins qu’elles ne deviennent chroniques. Près de trois pour cent des Canadiens souffrent de céphalée de tension chronique, une affection qui se produit quotidiennement ou presque et peut durer plus de quinze jours par mois pendant près de trois mois. Les céphalées de tension chronique peuvent aussi causer d’autres problèmes: l’abus de médicaments pour maux de tête, une condition qui touche près de cinq pour cent de la population. « Si vous consommez de l’ibuprofène contre le mal de tête plus de quinze jours par mois, cela pourrait modifier la chimie de votre cerveau et augmenter la fréquence de la douleur, explique de docteur Becker. »

À quel moment consulter le médecin?

Rendez visite à votre médecin si vous croyez être à risque de surconsommer des médicaments contre les maux de tête, si vous souffrez de céphalées de tension chroniques ou si les maux de tête nuisent au déroulement de vos activités quotidiennes ou à votre sommeil. Vous devriez aussi consulter si vous êtes sujette aux migraines. Près de douze pour cent des Canadiens souffrent de migraines, une affection qui se traite par des médicaments d’ordonnance et des modifications du style de vie.

Appelez le 911 ou rendez-vous aux Urgences si vous souffrez d’un mal de tête soudain et violent accompagné de confusion, et dans les cas suivants : évanouissement, fièvre importante (plus de 39 degrés), engourdissement, faiblesse ou paralysie d’un côté du corps, raideur au cou, vomissement, vue, parler ou marche incertaine. Ces conditions peuvent être des symptômes de cardiopathie, de méningite ou d’encéphalite, une inflammation aigüe du cerveau.

Autrement, on peut utiliser un médicament en vente libre. Bien que les symptômes puissent durer près d’une semaine, si vous n’avez pas noté d’amélioration après trois jours de traitement, consultez votre médecin.

Vidéos les plus populaires