Share on Facebook

Les remèdes naturels contre le mal de dos

Vous en avez assez d’avaler de l’ibuprofène pour soulager votre mal de dos? Essayez l’un des remèdes naturels décrits ci-dessous.

1 / 8

La cause de votre mal de dos

Le mal de dos survient lorsque quelque chose cloche au niveau des os, des muscles, des ligaments ou des articulations de cette structure délicate qu’est la colonne vertébrale et qui permet de se tenir debout. D’autres affections aussi peuvent le provoquer, par exemple une entorse, de l’arthrite, des microfractures de la colonne, voire même une infection des reins.

2 / 8
Aleks Gudenko/Shutterstock

La glace d’abord, la chaleur ensuite

La glace est un excellent anti-douleur. Elle a pour effet de bloquer temporairement les signaux de douleur et contribue à atténuer l’enflure. Plusieurs fois durant la journée, appliquez pendant 20 minutes ou moins une vessie ou un bloc réfrigérant enveloppé dans une serviette sur la partie douloureuse. Vous pouvez aussi utiliser un sachet de pois ou de maïs surgelé. Durant les premiers jours du traitement, appliquez la glace aussi souvent que nécessaire. Par la suite, vous pourrez avoir recours à ce traitement à l’issue d’une séance d’exercice ou d’une autre activité physique. Au bout de 48 heures, passez à la chaleur humide afin de stimuler la circulation sanguine et soulager les spasmes douloureux. Trempez une serviette dans de l’eau chaude, essorez-la puis repliez-la. Couchez-vous sur le ventre en glissant des coussins sous vos hanches et vos chevilles. Appliquez la serviette sur la région douloureuse, recouvrez-la d’une pellicule de plastique et mettez par-dessus un coussin chauffant réglé à température moyenne. Faites ce traitement pendant 20 minutes ou moins et répétez-le trois ou quatre fois par jour, sur une période de quelques jours.

3 / 8

Adaptez votre posture en conséquence

La meilleure posture est celle qui est la moins exigeante pour le dos. Mettez-vous debout en veillant à distribuer également le poids de votre corps sur vos deux pieds. Basculez votre bassin vers l’avant puis vers l’arrière en exagérant le mouvement. Déterminez ensuite la position qui est la plus confortable. Continuez l’exercice en passant tour à tour chacune des parties de votre tronc. D’abord la région de votre taille, puis la poitrine et, finalement, le cou et les épaules. À chacune de ces étapes, déterminez la posture la plus confortable. C’est celle que vous devrez adopter quand vous êtes debout, marchez, commencez ou terminez un exercice.

4 / 8

Levez-vous du bon pied

Tous les matins, avant de vous lever, mettez-vous sur le dos et étirez lentement vos bras au-dessus de votre tête. Ramenez délicatement chacune de vos jambes vers votre poitrine. Pour vous lever, tournez-vous sur le côté, mettez vos genoux sur le bord du lit et aidez-vous de votre bras pour vous redresser tandis que vous laissez vos jambes pendre. Une fois debout, mettez les mains sur les fesses et penchez-vous vers l’arrière très lentement afin d’étirer votre colonne.

5 / 8

Faites-vous masser

Demandez à votre partenaire ou une amie de masser la région douloureuse. Vous pouvez utilisez une crème ou un onguent destiné à soulager le mal de dos, mais faites preuve de prudence, les produits topiques provoquant généralement une irritation cutanée au bout d’un certain nombre d’applications. Vous pouvez également demander à votre partenaire de vous masser le dos avec un dispositif improvisé, composé de quelques balles de tennis enfermés dans une longue chaussette. Il lui suffira de le rouler délicatement sur votre dos.

6 / 8

Appliquez une crème à base de piment

On trouve en pharmacie des liniments renfermant de la capsicine, substance qui confère au piment fort son piquant. Appliquée sur la peau, elle épuise les réserves de substance P, un neurotransmetteur chimique. Des chercheurs ont découvert que la substance P était essentielle à la transmission du signal de douleur au cerveau; lorsqu’il y en a moins en circulation, la douleur est forcément moins intense. Optez pour une crème ou un onguent dont la teneur en capsicine est de 0,075% ou de 0,025%. Toutefois, vous devrez faire preuve de patience : il faut parfois quelques semaines avant que ce type de produit procure son plein effet. Cessez-en l’emploi si votre peau est irritée.

7 / 8

Prenez 500 mg de broméline trois ou quatre fois par jour.

Cette enzyme dérivée de l’ananas stimule la circulation, atténue l’enflure et aide l’organisme à réabsorber les sous-produits de l’inflammation. Procurez-vous un produit dont la teneur oscille entre 1200 à 2400 UCL (unités de coagulation du lait) ou entre 720 à 1440 UGD (unités de dissolution de gélatine). Pour éviter que cette enzyme agisse sur vos intestins plutôt que sur vos muscles, attendez au moins une heure après le repas avant d’en prendre.

8 / 8

Prenez une capsule de 250 mg de valériane quatre fois par jour

Des chercheurs affirment que cette plante interagit avec les récepteurs du cerveau qui provoquent un effet sédatif. Bien que les sédatifs ne soient généralement pas recommandés, la valériane est beaucoup moins puissante que les produits pharmaceutiques. (Vous pouvez également préparer une tisane de valériane mais la puissante odeur de cette plante, qui rappelle celle de chaussettes trempées de sueur, est plutôt rebutante. Les capsules ne présentent pas cet inconvénient.)

Sur le même sujet:
9 brillantes façons de réduire vos maux de dos
6 mythes sur la douleur au bas du dos
3 exercices pour une posture idéale