Les délices du thé rouge

Le thé rouge (ou rooibos) est la toute dernière boisson santé à faire son entrée en Amérique du Nord. Découvrez pourquoi vous devriez en consommer. 

Les délices du thé rouge

Cette boisson, qui n’a en fait rien à voir avec le thé, provient d’une plante qui pousse en Afrique du Sud. Cependant, comme le thé vert et le thé noir, elle est riche en antioxydants. Par contre, elle ne renferme pas de caféine et, par conséquent, n’entraîne aucun des effets secondaires de cette dernière, par exemple l’insomnie et l’irritabilité.  

Le véritable thé, qu’il soit vert ou noir, provient de la plante Camellia sinensis, tandis que le thé rouge provient du rooibos (que l’on appelle aussi buisson rougeâtre), plante dont le nom latin est Aspalathus linearis et qui est originaire des montagnes de Cedarberg, en Afrique du Sud. Selon le Rooibos Council, il s’agit d’une plante médicinale que l’on fait infuser pour la prendre en tisane.

Une ancienne boisson

Cette boisson est consommée par les Bochimans d’Afrique du Sud depuis plusieurs siècles. Les Européens l’auraient «découverte» en 1772 grâce aux observations du célèbre botaniste Carl Peter Thunberg. Peu après, les colons hollandais se mettront à la cultiver et à la consommer à la place du thé, boisson alors onéreuse.

En 1930, on tentera, mais en vain, d’introduire le rooibos dans le reste du monde; il faudra, pour cela, attendre les années 1960, après que Annetjie Theron, une jeune mère sud-africaine, ait découvert que l’infusion soulageait les coliques de son bébé. Par la suite, elle mettra au point toute une gamme de produits à base de rooibos pour les soins de la peau. Puis, en 1984, la plante suscite partout le plus vif intérêt après que le Japon se soit mis à en faire la promotion comme plante anti-vieillissement.

Nouveau au Canada

Il a tout de même fallu un certain temps avant que le rooibos se retrouve dans les boutiques de l’Amérique du Nord. Toutefois, grâce à l’experte en thés Katy Tubb, les choses changent rapidement. Après en avoir découvert la saveur exceptionnelle, elle en a donné un échantillon à son patron. En tant que directrice des achats internationaux et des mélanges, et dégustatrice en chef pour Tetley Tea, Katy Tubb sait reconnaître un bon thé quand elle en goûte un.

«Le thé rouge possède une belle couleur et un arôme riche qui permet de le déguster avec ou sans lait et sucre. En prendre une tasse, c’est comme faire l’expérience exotique de l’Afrique; il est aussi unique que sa région d’origine.» Après l’avoir introduit chez Tetley, elle a contribué à mettre au point les trois saveurs que la firme a lancées au Canada: Pur rooibos, Vanille, Baies rouges.

Une plante vraiment santé

Le rooibos est aussi un remède populaire contre les allergies, l’insomnie, les maux de tête et les malaises digestifs. Bien que la plupart de ces effets n’aient pas été démontrés scientifiquement, les chercheurs ont tout de même découvert qu’il favorisait la production d’anticorps et retardait la réapparition du virus de l’herpès.(recurrence of the herpes simplex virus.) Les résultats d’une étude menée en 2005 indiquent qu’il protège contre la formation des tumeurs du cancer de la peau. Dans une autre étude menée en 2008 par le docteur  Jeanine Marnewick de la Cape Peninsula University of Technology (CPUT), on a observé qu’il «protégeait contre le stress oxydatif et l’inflammation associés à la cardiopathie».

Bref, si vous recherchez une nouvelle expérience gustative qui offre également l’avantage d’être bonne pour la santé, le rooibos pourrait bien être… votre tasse de thé.

Vidéos les plus populaires