Le yoga Moksha, c’est quoi?

Vous êtes intéressée par le yoga chaud? Le yoga Moksha qui se pratique au Canada pourrait bien être ce que vous recherchez.

Le yoga Moksha, c'est quoi?

Lorsque vous pensez au yoga chaud, le yoga Bikram est peut-être la première chose qui vous vient à l’esprit. Sachez toutefois que le yoga Moksha est une discipline relativement nouvelle qui s’apparente également au yoga chaud.

Inventé en 2004 par deux instructeurs de yoga à Toronto, le yoga Moksha comprend une série de postures pratiquées dans une salle chauffée. Il existe trois niveaux de leçons, qui durent de 60 à 90 minutes.

La série de postures régulières du yoga Moksha commence par la posture de relaxation savasana, une pose au repos que l’on pratique généralement au terme des séances de yoga. On fait ensuite des poses debout, une autre posture savasana, puis des poses au sol pour renforcer et étirer les muscles du bas du corps. La séance se termine par une posture savasana.

À l’instar des autres types de yoga, les bienfaits du yoga Moksha comprennent l’étirement et la tonification des muscles, l’amélioration de la flexibilité et l’apaisement de l’esprit. La transpiration dans un studio de yoga chaud aiderait également à éliminer les toxines.

Le yoga Moksha, en plus des avantages individuels qu’il peut procurer, est une pratique qui a été conçue dans un souci de conscience sociale.

«Le but était de mettre sur pied une pratique et une communauté de yoga qui sous-tendent des philosophies-clés, comme construire des studios écologiques et faire sa part de diverses manières pour la communauté locale», affirme Erin Moraghan, instructrice de yoga Moksha et directrice du studio et du développement communautaire pour l’organisme Moksha Yoga International.

Quelle est la différence entre le yoga Moksha et le yoga Bikram?

Le yoga Moksha et le yoga Bikram sont appelés yoga chaud. Quelle est la différence entre les deux styles?

«Il existe quelques différences entre le Moksha et le Bikram», explique Erin Moraghan. Dans ces deux types de yoga, on fait une série de poses. L’instructrice précise toutefois que le yoga Moksha est un peu plus flexible en ce qui concerne les changements de séquences, les différents types de cours et les durées des entraînements.

«Beaucoup d’élèves pratiquent les deux types de yoga, dit-elle. Ils aiment la chaleur et la sensation exaltante que procure une séance de transpiration.»

En plus du yoga Bikram et du yoga Moksha, qui sont des disciplines brevetées, plusieurs studios de hot yoga indépendants voient le jour au pays. Chacun a sa philosophie et sa structure. Essayez d’adopter le style de yoga chaud qui vous conviendra le mieux.

Yoga Moksha versus yoga traditionnel

Bien qu’il s’inspire du studio, des séances et de l’instructeur de yoga, le yoga Moksha est réputé comme plus enjoué et moins intimidant que certaines pratiques traditionnelles à caractère un peu plus sérieux. 

«Les studios de yoga Moksha offrent un environnement gai et amusant», dit Erin Moraghan. En effet, nous voulons que tout le monde se sente bien accueilli afin de profiter des bienfaits magiques du yoga.»

Comme cela s’observe avec les autres pratiques, les séquences de yoga Moksha sont conçues pour favoriser la santé à long terme; en outre, elles sont accessibles à toute une gamme de personnes ayant diverses habiletés.

«Quel que soit votre état d’esprit, vous pouvez pratiquer le Moksha, dans la mesure où vous restez à l’écoute de votre corps, explique l’institutrice. Il est bon et inspirant de voir que des personnes de tous les horizons peuvent profiter des mêmes bienfaits en pratiquant le yoga Moksha.»

Prêt à essayer le yoga Moksha chaud?

Erin Moraghan recommande aux débutants d’essayer la séance standard de 90 minutes.
Elle précise que si cela peut paraître décourageant pour une première fois, l’avantage est que l’instructeur dispose de plus de temps pour expliquer en détail chaque pose.   

Le plus important est de relaxer, de s’amuser et de ne pas oublier de respirer. «Dans une salle chauffée, il est essentiel d’apprendre à être attentif à sa respiration et de la contrôler, affirme Erin Moraghan. Durant les séances, nous encourageons nos élèves à se libérer de tout ce qui leur pèse pour essayer d’être véritablement présent.»

Trouvez un studio près de chez vous sur mokshayoga.ca

Vidéos les plus populaires