Astuces pour mieux accepter la critique

Personne n’aime entendre se faire reprocher ses travers. Cependant, accepter la critique peut non seulement vous faire mieux paraître aux yeux des autres, mais aussi vous rendre meilleur.

Situation gênante: critiquez une personne sans la blesser.imtmphoto/Shutterstock

Se faire critiquer…

Se faire critiquer peut se révéler douloureux, car la façon dont on croit être perçu par les autres ainsi que notre propre perception de nous-même sont remises en cause. D’instinct, la première réaction est probablement la défensive ou le simple rejet de la critique. Mais réussir à prendre un commentaire négatif avec grâce et élégance est une réaction saine qui vous fera bien paraître  aux yeux des autres tout en vous aidant à grandir en tant que personne. Voici comment y parvenir.

Rester objectif par rapport à la critique

Avant de sauter aux conclusions et de contester l’opinion de l’autre, prenez du recul et analysez la situation avec objectivité. «Il faut savoir quand se protéger des choses négatives et quand considérer la critique de façon constructive», explique Yael Benn, chargé de cours en psychologie à l’Université de Manchester, en Angleterre. La prochaine fois que vous vous faites critiquer, ne laissez pas vos émotions prendre immédiatement le dessus. Prenez le temps d’examiner si la critique a un fond de vérité. Donnez-vous la chance de recevoir l’information et de l’évaluer.

Éviter les confrontations inutiles

Reconnaître que l’argument de l’autre est valide peut être difficile à accepter. Le fait d’être mal à l’aise peut vous pousser à attaquer l’autre personne pour vous défendre. Mais, il vaut mieux vaut éviter les disputes. «Disons qu’on vous fait une remarque qui vous fâche, mais qui met en évidence quelque chose de vrai. Naturellement, si vous êtes d’accord pour changer sur ce point, la situation devient moins tendue même si cela fait mal, indique Yael Benn. Vous ne voulez pas être >agressif. Aussi, commencez par dire à votre interlocuteur que vous comprenez ce qu’il veut dire ou que vous avez eu tort.»

Être ouvert à l’idée de changement

Nous sommes souvent très têtus. Peut-être à cause de ce qu’on appelle la «dissonance cognitive», qui nous empêche de faire les choses différemment, même si c’est ce dont nous aurions besoin. «Les gens aiment se faire confirmer que l’image qu’ils se font d’eux-mêmes et du monde est juste, nous explique Yael Benn. Ils tendent à ignorer la critique parce qu’ils ne veulent pas avoir à changer ou à s’ajuster. Ou encore, ils se sentent mal à l’aise ou sont convaincus que ça ne sert à rien.»

Poser des questions

Si vous êtes ouverts à la critique et que vous voulez vous en servir pour vous améliorer, vous aurez besoin de plus d’informations. Le moment même où l’on vous critique n’est peut-être pas le meilleur temps pour demander des éclaircissements. Votre cœur bat la chamade sous l’effet de vos émotions et vous ne serez pas particulièrement réceptifs à en entendre davantage. Mais quand vous vous sentirez prêts, reparlez en question avec la personne qui vous a critiqué. «Si vous pensez que les remarques viennent de quelqu’un qui vous soutient, et non pas de quelqu’un de jaloux ou de négatif, c’est bon de demander des détails, conclut Yael Benn. Demandez-lui comment vous pourriez faire différemment ou mieux.» Et même si vous n’êtes pas d’accord avec le conseil qu’on vous donne, remerciez la personne et promettez de prendre ce qu’elle vous a dit en considération.

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest!

Popular Videos