Combler son besoin de socialiser, sans avoir à parler

Et si notre besoin de sociabilité pouvait être comblé grâce à un souvenir, une musique ou encore un film?

Les nouvelles en continu, 24h sur 24, augmentent terriblement l'anxiété.MERVAS/SHUTTERSTOCK
Avant même que les mesures de distanciation sociale ne restreignent radicalement nos contacts directs avec nos semblables, Elaine Paravati Harrigan, une psychologue auparavant attachée à l’université de New York à Buffalo, s’intéressait aux autres façons de «remplir le réservoir de carburant social». Les émissions dramatiques et les romans, soutient-elle, peuvent combler le manque en nous plongeant dans le monde social des personnages. Faire quelque chose qui vous rappelle quelqu’un est une autre stratégie potentiellement efficace. «C’est ce qui arrive quand le bouillon de poulet que vous prenez vous fait penser à celui que votre mère vous préparait. Ou quand une chanson vous rappelle la personne que vous aimez.»

On peut aussi établir un rapport avec les autres par l’intermédiaire d’une personnalité connue. «C’est pour ça que nous suivons nos acteurs favoris et que nous vénérons certains musiciens», poursuit la psychologue.

La plupart des gens doublent la trame de leurs rapports sociaux réels de scénarios imaginaires. «L’important, c’est de trouver une combinaison qui vous satisfait. Il ne faut pas avoir honte de ses goûts», conclut-elle. Il n’y a rien de malsain à préférer un livre à une sortie. «Tout peut aider à embellir la vie et à lui donner un sens.»

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest