Ce que votre prof de yoga ne vous dit pas

En état de concentration totale, vous faites la chandelle et pratiquez cette « respiration par le ventre » qui vous a demandé tant d’effort. Vous donnez pleine satisfaction au prof. Ou peut-être pas.

Ce que votre prof de yoga ne vous dit pas
  • Le yoga est une philosophie, pas un exercice. Ceux qui veulent se remettre en forme devraient faire du vélo stationnaire.
  • On se fait une idée fausse du yoga si on pense que c’est bon pour les vieux et pour les invalides. En fait, certaines postures sont dangereuses. On doit savoir ce qu’on fait, mais dans la plupart des cours, les profs ne sont pas assez nombreux pour contrôler correctement les postures. Beaucoup d’élèves se blessent.
  • Nous faisons du yoga à l’occidentale, pour nous pousser et pour gagner. Tout le monde cherche à faire mieux que le voisin. Le contraire du yoga !
  • Les élèves sont sympa, surtout au début. Ils s’appliquent vraiment. Aux niveaux supérieurs, il y a beaucoup de divas qui se prennent pour des gourous. Ils n’écoutent plus. Et ils ne font aucun progrès.
  • Les femmes qui font du yoga depuis longtemps portent un t-shirt et un pantalon amples. Celles qui se pointent en tenue de yoga chic, les ongles manucurés, celles-là abandonnent vite.
  • Les hommes aux muscles d’acier font pitié dans une classe de yoga. C’est à peine s’ils peuvent bouger.
  • Les profs de yoga ont tendance à se prendre pour des dieux – encore plus que les chirurgiens.
  • Les instructeurs de yoga devinent beaucoup de choses sur la vie privée de leurs élèves : s’ils ont trop mangé la veille, s’ils ont fait la fête, s’ils fument en cachette… Ils ont l’odorat très aiguisé.
  • On sait très vite si un gars s’est inscrit pour faire des conquêtes ou se rincer l’œil, juste en voyant où il pose son tapis ou combien de temps il traîne après le cours.
  • Trop de moniteurs omettent la savasana (posture de relaxation qui clôt la séance). En Inde, on peut y consacrer tout un cours. On fait du yoga pour libérer l’esprit de ses chaînes corporelles. Le but n’est pas de se contorsionner, mais de transcender son corps. Si la savasana ne fait pas partie du programme, allez voir ailleurs.

Vidéos les plus populaires