7 dangers des Fêtes (et comment les éviter!)

Les Fêtes représentent un moment de joie, pas d’inquiétude. Assurez votre tranquillité d’esprit avec nos conseils d’experts pour éviter les dangers habituels pour la santé durant les Fêtes

1 / 7

1. Feu

Au Canada, l'hiver est la pire saison pour les incendies de maison, dit la Prévention des incendies du Canada. Protégez votre famille en veillant aux points suivants:
•  Les appareils de chauffage sont à plus d'un mètre de tout ce qui les entoure;
• Foyers et cheminées sont ramonés et inspectés en début de saison. Vous faites des feux de taille modeste;
• Les détecteurs de monoxyde de carbone et de fumée sont en état de marche;
• On ne fume pas dans votre maison;
• L'arbre de Noël est toujours bien arrosé et vous éteignez ses lumières avant de vous coucher ou lorsque vous quittez la maison.

2 / 7

2. Maladies saisonnières, comme le rhume et la grippe

Les infections des voies respiratoires supérieures avec de la fièvre, sont la principale cause d'admissions hivernales en salle d'urgence des enfants de moins de 3 ans, explique le Dr Ortiz Alvarez, un pédiatre à Antigonish, en Nouvelle-Écosse et membre du comité Soins de courte durée de la Société canadienne de pédiatrie.

Les infections des voies respiratoires supérieures sont des infections virales aiguës de la poitrine ou de la tête, dont le rhume, la grippe. Ces infections peuvent être particulièrement graves pour les enfants atteints d'eczéma ou d'asthme.

Les familles peuvent réduire le risque par deux mesures simples:

1. «La vaccination peut aider à prévenir de graves infections des voies respiratoires telles que la grippe et les infections à pneumocoque», explique le Dr Alvarez. Restez à jour en ce qui a trait aux vaccinations des enfants et obtenez un vaccin antigrippal chaque année.

2. Se laver les mains fréquemment, pendant au moins 20 secondes.

3 / 7

3. Suffocation, strangulation et enserrement

Les urgences respiratoires pour une suffocation, une strangulation et un enserrement sont une cause principale des blessures mortelles chez les enfants canadiens, dit-on au programme Safe Kids Canada du Hospital for Sick Children.

Soyez vigilant lors de la visite chez d'autres personnes pendant les vacances. Procédez à une vérification en trois étapes à l'arrivée:

1. Vérifiez que les cordons des rideaux sont hors de portée des jeunes enfants (apportez du ruban-cache pour fixer temporairement les cordons au mur, si nécessaire).

2. Retirez les couvertures et les oreillers de petits lits d'enfant, des berceaux et des parcs de jeu et n'utilisez pas ceux fabriqués avant 1986 (avant la promulgation de la loi fédérale assurant des normes de sécurité suffisantes pour les matelas);

3. Gardez tout ce qui constitue un risque d'étouffement loin des enfants de moins de 3 ans (noix, maïs soufflé, hot-dogs, carottes râpées ou en dés, ballons en latex ou tout autre jouet qui peut passer au travers d'un rouleau de papier hygiénique en carton).

4 / 7

4. Accidents de véhicules automobiles

Réduisez le risque d'accident avec cette devise de bon sens: restez alerte, ralentissez et gardez le contrôle.

Voici quelques autres conseils de conduite sûre à suivre:

• Ne conduisez jamais sous l'influence d'alcool ou de drogues (y compris de médicaments, sur ordonnance et en vente libre, qui rendent somnolent).

• Ne vous précipitez pas! Quittez la maison tôt pour aller à vos rendez-vous.

• Assoyez les poupons et les jeunes enfants, dans des sièges d'auto de taille appropriée, en chandail ou en molleton et non en parka ou habit de neige, dont ils peuvent «s'échapper» en cas d'impact violent.

• Vérifiez la pression d'air des pneus qui diminue par temps froid. Si vous habitez dans une région enneigée, faites poser des pneus d'hiver plutôt que des pneus «toutes saisons» ou «haute performance».

5 / 7

5. Blessures de sport et de jeu

«Le National Trauma Registry Report de 2008-2009 démontre que 13 % des 1 827 blessés de 20 ans ou moins jouaient ou pratiquaient une activité sportive au moment de l'accident», explique le Dr Alvarez.

Selon le Dr Alvarez, les risques les plus courants associés aux sports d'hiver sont:
• Chez les 5 à 14 ans, la planche à neige, la glissade ou tout simplement de trébucher en jouant dans la neige.
• Chez les 15 à 24 ans, le ski.

Protégez vos enfants en veillant à ce qu'ils portent un équipement de protection (un casque) quand ils font de la planche à neige, du ski, du traîneau et du patinage. Les bottes d'hiver devraient être ajustées pour limiter le risque de chute.

6 / 7

6. Maladies d'origine alimentaire

Une intoxication alimentaire survient facilement lorsque les aliments sont mal manipulés, les ustensiles de cuisine mal nettoyés ou, dans le cas d'allergies alimentaires, les surfaces de préparation mal organisées, explique Mary Bamford, diététiste et directrice de la nutrition à la clinique de santé, Newtopia, de Toronto.

Voici ses conseils pour éviter les intoxications alimentaires aux réceptions, buffets et repas-partage des Fêtes.

1. Ne jamais couper les aliments sur le comptoir.
Bien que de nombreuses surfaces modernes permettent la coupe, elles sont plus difficiles à stériliser que les planches à découper, ce qui rend la contamination à la bactérie E. Coli possible. (Les éponges abritent des bactéries aussi, alors chauffez-les au four à micro-ondes une minute par jour. Et rangez les serviettes utilisées dans le lot pour la lessive dès que possible!)

2. Évitez les produits d'origine animale crus. Les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et toute personne dont le système immunitaire est faible devraient éviter ce qui peut contenir la listeria, dont les fromages à pâte semi-molle comme le camembert, le brie ou le bleu. Au brunch, optez pour des œufs entièrement cuits et non partiellement cuits.

3. Gardez les aliments plus froids ou plus chauds que la «plage thermique de danger d'intoxication alimentaire,» qui va de 4 °C à 60 °C. Durant les repas, gardez les aliments sur la table pendant moins d'une heure, sauf si vous les maintenez à la température appropriée avec de la glace ou un réchaud.

4. Sortez la glacière.
Vous utiliserez le balcon à l'arrière ou le garage comme un «réfrigérateur d'appoint?» C'est approprié, seulement s'il fait très froid. Si c'est la température est supérieure à 0ºC, utilisez une glacière et des sacs de glace pour conserver les aliments sous les 4 °C.

5. Si vous avez une allergie alimentaire, dites-le à votre hôte ou hôtesse. Offrez d'apporter votre repas si vous craignez la contamination croisée.

7 / 7

7. Engelure

Un péril souvent négligé en hiver? «Les engelures en raison du manque de vêtements appropriés, tels que des gants, un chapeau et de bonnes chaussures», dit le Dr Ortiz Alvarez.

Habillez-vous chaudement, que vous soyez en quête d'aventure ou filiez tout simplement vers les banlieues pour profiter des aubaines du 26 décembre (et si votre voiture tombait en panne sur l'autoroute?). Même si vous êtes à l'aise pour conduire avec juste un molleton à capuche et des bottes, emportez un manteau d'hiver, des gants et un chapeau, «au cas où.»

 

Sur le même sujet:
9 conseils de sécurité pour le sport hivernal
7 façons de prévenir la grippe
5 aliments des Fêtes à manger sans culpabilité