66 jours pour changer : couper le sucre et le vin

Je le confesse. J’ai failli craquer. Quand j’ai approché Plaisirs Santé avec l’idée d’un blogue sur les changements que je

66 jours pour changer : couper le sucre et le vin

Je le confesse. J’ai failli craquer.

Quand j’ai approché Plaisirs Santé avec l’idée d’un blogue sur les changements que je serais amenée à faire dans ma vie au cours des 66 prochains jours, j’avais plusieurs objectifs en tête, des grands et des petits. Si vous voulez changer des habitudes, les chercheurs et les experts en motivation suggèrent de le faire progressivement. Je voulais faire de grands changements et je voulais les aborder dans quatre domaines visés spécifiquement par le magazine. Mais, parce que je suis masochiste, j’ai décidé de commencer par le vin et le sucre.

Ô malheur! Pas de vin durant 66 jours. Je ne l’avais pas fait depuis ma grossesse. Le sucre? Je l’ai fait pendant quelques semaines à la fois, mais jamais durant 66 jours.

La nouvelle année semble être le bon moment pour être en meilleure santé, surtout après le laisser-aller des Fêtes. Depuis le lancement de ce blogue, les lecteurs affluent avec leurs propres résolutions ‘ dont moins procrastiner (moi aussi) ‘ : couper le gluten, réduire l’alcool, boire plus d’eau. Je suis heureuse de voir que je ne suis pas la seule.

Ô vin, Ô sucre. Pourquoi est-ce que je vous aime tant? C’est évident. Le vin est convivial, délicieux et agréable, tandis que le sucre est tout simplement délicieux. Pourquoi ne vous aimerais-je pas l’un et l’autre? D’autant plus que je suis récemment allée en vacances avec ma famille en Angleterre, la terre des pubs. Là où le vin est en vente à l’épicerie et où il y a des tablettes de chocolat Cadbury à chaque coin de rue. Ce fut difficile. On levait les sourcils et on me demandait : « Pourquoi ne bois-tu pas? » Je répondais : « Je suis en mission vers une meilleure santé. » Roulements incrédules des yeux.

Je sais que j’ai un problème tant avec le sucre qu’avec le vin. Le week-end, j’aime me détendre avec un verre de vin ou deux. Mais, avant Noël, jeudi est devenu « le nouveau vendredi », et mercredi est devenu « le nouveau jeudi. » Vous suivez ma dérive?

Et puisqu’il le faut, parlons du sucre. Nous savons qu’il s’agit d’une cause majeure de maladie et l’épidémie d’obésité pourrait être partiellement résolue si les gouvernements légiféraient sur le sucre ajouté dans les aliments et les boissons. Même si j’étais d’accord, je sais que vous avez tous une dent sucrée. J’en ai une depuis toujours. Le sucre cause des problèmes à tout votre corps et j’en parlerai un peu plus la semaine prochaine. Moins votre alimentation contient de sucre raffiné ou ajouté, mieux c’est. Donc, adieu le sucre. Je vais regarder les substitutions qui sont offertes et consulter un naturopathe et un nutritionniste holistique.

Je ne crois pas que ce genre de mission vitale doit être vide de joie et de bonheur. J’aime bien les fouettés au chou frisé. Mais je recherche davantage : le genre d’euphorie que l’on obtient à vivre sainement. Je l’ai déjà fait ‘ couper le sucre, le gluten, les produits laitiers et l’alcool ‘ deux semaines à la fois, à la suite desquelles je me sentais très bien. Mais je ne l’ai jamais fait pendant 66 jours. Je pourrais trébucher. Après tout, je suis humaine.

Récapitulons. Voici mes petits et grands objectifs pour les prochains mois. Je cherche à atteindre une chose ou deux chaque semaine, pendant 66 jours :

Mon objectif Look est de prendre soin de ma peau, de mes cheveux et de ma beauté. Je me lave, me tonifie et m’hydrate, mais je ne sais pas ce que je fais. Les rides : je dois cesser de m’en faire avec ça. À moins d’aller en vacances, je n’utilise jamais de cire. Et, ma coiffure est plutôt arbitraire. Pour être franche : j’ai eu de l’aide professionnelle pour la photo qui apparaît sur ce blogue.

Mon objectif Santé est de sortir de mes ornières d’entraînement, d’atteindre l’équilibre et d’être en grande forme. Je suis en bonne forme; j’enseigne le conditionnement physique et je cours des demi-marathons. Mais je ne fais pas assez de yoga, je ne cherche pas de nouveaux exercices et j’aimerais être en mesure de faire des tractions.

Mon objectif Nutrition est d’abandonner le sucre, le blé et la plupart des produits laitiers. Ma famille a un historique d’intolérance au blé, les produits laitiers peuvent être inflammatoires et trop de sucre est extrêmement malsain. Et n’oublions pas le plus important : 66 jours sans alcool.

Mon objectif Profiter de la vie est de trouver le calme. J’ai l’intention de commencer la journée avec lui et de la terminer par une « heure de régénération », ce qui signifie que je vais fermer tous les médias une heure avant d’aller au lit. Je tiens déjà un journal de gratitude, un truc que j’ai commencé avant les Fêtes. Mais je suis généralement pleine de gratitude avant de tomber sur mon oreiller.

Parmi ces objectifs, il y a un tas de petites choses que je prévois entreprendre au cours des 3 à 6 prochains mois :

– Commencer la journée avec un verre d’eau citronné, un excellent détoxifiant. Je le fais depuis 10 jours et c’est très bien!
– Boire 2 tasses de thé vert chaque jour.
– Utiliser la soie dentaire tous les jours et non simplement dire à mon dentiste que je l’ai fais.
– Cesser de m’en prendre à mes boutons. Ça m’arrive. Bon, je l’ai dit.
– Avoir des nuits de 6 à 7 heures de sommeil. Oui, 8 serait l’idéal. Mais, à ce stade de ma vie, c’est invraisemblable.
– Faire une activité de conditionnement physique agréable avec ma famille chaque semaine.
– Essayer une nouvelle activité physique chaque semaine.
– Méditer. Je vise à le faire tous les jours, mais cet objectif est le mois de février.
– Vivre le moment présent.

Et, dans le grand ordre des choses, je veux cesser de procrastiner. La vie, c’est de faire des changements, pas seulement d’y penser. J’ai une belle vie. Je pourrais en avoir une fantastique. Ne le pourrions-nous pas tous?

Tout doit se faire une étape à la fois. Pour citer un poème « inspiré » que j’ai donné à ma mère quand j’étais enfant, « Aujourd’hui, je vais tenter de vivre la journée sans aborder les problèmes de ma vie entière. »

Aujourd’hui, le sucre et le vin. La semaine prochaine : le sommeil. Et je vais suivre un cours de yoga.

‘ Erin

Suivez-moi sur Twitter: @erinpp

Erin Phelan est spécialiste en conditionnement physique et mère de deux enfants. Elle collabore régulièrement à Plaisirs Santé.

Vidéos les plus populaires