Share on Facebook

6 trucs pour une méditation réussie

La méditation possède de nombreux bienfaits sur la santé, comme la réduction du niveau de stress. Voici quelques trucs pour bien maîtriser la technique de la méditation, inspirés du roman Mange, prie, aime: La quête spirituelle d’une femme à travers à l’Italie, l’Inde et l’Indonésie de l’auteure Elizabeth Gilbert.

1 / 7

Avant de débuter

Une séance de méditation durant une vingtaine de minutes, il est indispensable de choisir une attitude confortable. La position assise, le dos bien droit, accentue les effets apaisants de la méditation, dans la mesure où les nerfs qui régissent notre sensation de bien-être sont situés le long de la colonne vertébrale. Portez des vêtements amples et confortables. Enveloppez-vous dans un châle pour être au chaud. Parfumez la pièce avec une essence apaisante. Des parfums d’ambiance aux propriétés apaisantes, comme la lavande, le vétiver ou la sauge, favorisent le processus mental qui conduit à la méditation. Mettez de la musique douce. Les stades successifs de la méditation créeront progressivement autour de vous un environnement sensoriel qui vous préparera à l’ultime expérience.

2 / 7

1. Inhalez le parfum

Fermez les yeux et respirez profondément l’air parfumé. À mesure que les muqueuses situées dans vos cavités nasales transmettent l’odeur à votre cerveau, imprégnez votre corps tout entier du message qu’elle vous envoie. Concentrez-vous mentalement sur ce parfum pendant 2 minutes.

3 / 7

2. Imprégnez-vous de la musique

Écoutez la musique. Imaginez que les récepteurs situés à l’intérieur de vos oreilles enregistrent chaque note. Fredonnez mentalement et identifiez chaque instrument, par le son qu’il émet. Entendez-vous des violons ou des violoncelles? Respirez très profondément tout en continuant à analyser la musique. Concentrez-vous sur elle pendant 2 minutes.

4 / 7

3. Explorez les goûts

Réveillez maintenant votre sens gustatif. Chaque saveur – le sucré, le salé, l’amer et l’acide – est perçue en des parties distinctes de la langue. Humidifiez votre langue avec la sécrétion salivaire et laissez-en la pointe imaginer le sucré, la base l’amertume, les côtés l’acide, et l’ensemble le salé. Savourez tous ces goûts imaginaires pendant 2 minutes.

5 / 7

4. Expérimentez le toucher

En plus de les voir et de les entendre, nous avons besoin de toucher les choses qui composent le monde qui nous entoure, pour nous situer par rapport à lui. Nous avons besoin de sentir notre corps. Avec le bout de vos doigts, palpez doucement le tissu de votre vêtement. Est-il doux, rugueux, chaud ou froid? Sa texture est-elle particulière? Sentez le contact de votre corps avec le siège ou le tapis sur lequel vous êtes assis. Expérimentez ces sensations tactiles pendant 2 minutes.

6 / 7

5. Regardez «en dedans»

L’œil est un mécanisme sophistiqué qui permet de contempler le monde qui nous entoure. Mais, pour regarder «en dedans», nos yeux doivent être fermés. Imaginez qu’une source de lumière se situe dans vos yeux. Une image se forme dans votre «œil mental». Choisissez-en une qui vous inspire un profond sentiment de paix. Par exemple une colline verdoyante tapissée de fleurs aux coloris chatoyants, ou un ciel bleu et limpide. Concentrez-vous pendant 2 minutes sur la scène que vous avez évoquée.

7 / 7

6. La connaissance

Pour accéder à l’ultime étape de la méditation, celle qui doit vous permettre d’atteindre le niveau suprême de la connaissance intérieure, vous devez faire appel à votre «sixième sens», l’intuition. Ce sens s’adresse à votre moi conscient et subconscient, et communique avec chaque cellule de votre corps. Pendant 10 minutes, canalisez toute votre énergie sur votre moi profond, là où les pensées conscientes n’existent plus. Si une pensée «terrestre» s’y insinue malgré vous, efforcez-vous de vous concentrer totalement sur votre respiration.

Sur le même sujet:
25 façons de vous détendre jour et nuit
Le pouvoir de la pensée positive
10 façons simples d’évacuer le stress