Share on Facebook

5 situations où l’acupuncture est bénéfique pour la santé

Cette ancienne thérapie calmerait et relaxerait les patients. Voici 5 états de santé qui peuvent connaître une amélioration grâce à l’acupuncture.

1 / 6

Les bienfaits de l’acupuncture

De toutes les médecines douces, l’acupuncture, une ancienne thérapie chinoise qui consiste à insérer de minuscules aiguilles à des points précis du corps, est l’une des plus étudiées et elle a fait ses preuves pour un large éventail de problèmes de santé. Les praticiens traditionnels de l’acupuncture disent que les aiguilles influencent vos canaux d’énergie pour calmer ou dynamiser différents organes et aider le corps à se guérir. La recherche scientifique moderne confirme l’existence de ces canaux d’énergie et l’efficacité de l’acupuncture sur le système nerveux.

L’acupuncture ne devrait pas faire mal, de fait, la plupart des gens trouvent que c’est le contraire. «Ils repartent détendus et calmes, c’est un effet secondaire du traitement», explique Angela Foran, médecin en médecine traditionnelle chinoise à Vancouver.

Voici cinq états de santé pour lesquels consulter un acupuncteur.

2 / 6

1. Douleur

L’acupuncture est utile dans le traitement de la tension du cou, des lombalgies et des céphalées. Elle est également utilisée pour soulager la douleur et augmenter la mobilité après une blessure ou un accident. «Elle porte le cortisol à pénétrer les points douloureux, elle contribue à rendre mobiles les articulations en vue de la reprise du mouvement et elle détend et relâche les muscles», explique Gayle Hulme, propriétaire du Lakeview Physiotherapy & Acupuncture à Calgary. La capacité de l’acupuncture à soulager la douleur a amené de nombreux physiothérapeutes, tels Hulme, à l’ajouter à leur gamme de traitements.

Parfois, les aiguilles seront insérées au point de la douleur pour aider à détendre un muscle, ou à dynamiser un muscle faible ou le faire bouger à nouveau. Les praticiens cherchent aussi d’autres endroits du corps susceptibles d’ajouter à la douleur – des pieds serrés ou des épaules qui tordent la colonne vertébrale – et vont traiter cela aussi.

3 / 6

2. Allergies

Une réaction allergique survient lorsque notre système immunitaire s’emballe en réponse au contact de pollen ou des squames de chat. Foran s’est spécialisée dans l’acupuncture qui calme cette réaction immunitaire et diminue les symptômes comme l’écoulement nasal et les yeux bouffis. «Je peux soulager les symptômes, mais j’essaie aussi de créer l’harmonie entre différents systèmes du corps», dit-elle.

Foran suggère à ses clients atteints d’allergies saisonnières de la consulter juste avant le pire moment de l’année. Elle se concentre sur certains points du visage pour la congestion, tandis que des points des mains et des jambes contribuent à rendre l’équilibre à l’ensemble du corps. Son succès avec des allergies est avéré par des études cliniques. Une étude de 2008 sur plus de 5 000 personnes en Allemagne a démontré que les personnes atteintes de rhinite allergique (nez qui coule et inflammation due à des allergies) soumises à 15 traitements d’acupuncture présentaient une diminution des symptômes, un avantage dont ne jouissaient pas celles qui n’avaient pas eu de traitement d’acupuncture.

4 / 6

3. Santé mentale

Un bon traitement d’acupuncture, réalisé par un professionnel d’expérience, vous laissera détendue à la fin. C’est ce qui en fait un bon soulagement de la tension et un choix naturel de ceux qui doivent se calmer ou soulager leur insomnie. Mais ses effets sont plus profonds. L’acupuncture peut, en effet, traiter des malaises de santé mentale comme l’assuétude et la dépression.

Foran a eu de bon succès dans le traitement de l’anxiété. Dans son bureau, elle utilise beaucoup de points d’acupuncture, particulièrement ceux de l’oreille, pour aider ses patients à surmonter l’anxiété.

Mais puisqu’elle ne peut pas être avec ses clients pendant leurs crises, elle a une façon de les aider à s’aider eux-mêmes. Elle colle de petites graines de plantes ou utilise des clous d’acupuncture, des aiguilles minuscules qui restent en place, aux points de l’oreille que la personne peut toucher pendant un moment d’inquiétude pour déclencher une réaction de calme.

5 / 6

4. Digestion

Les effets calmants de l’acupuncture, ainsi que sa capacité à réveiller des parties du corps qui ne fonctionnent pas bien et à calmer celles en état d’inflammation, en font un traitement parfait pour les troubles digestifs. Beaucoup de gens se tournent vers l’acupuncture à la recherche d’autres solutions pour des maux, tels les problèmes d’estomac, la constipation ou le syndrome du côlon irritable (SCI). Foran dit que les acupuncteurs traitent souvent plusieurs problèmes à la fois et les clients se sentent mieux quand leur organisme, incluant leur système digestif, est en harmonie grâce aux aiguilles de l’acupuncture.

En outre, Hulme se spécialise dans la combinaison de l’acuponcture avec des exercices de physiothérapie pour aider les problèmes pelviens comme l’incontinence urinaire. Les aiguilles ne sont jamais utilisées dans la région pelvienne elle-même, mais sur d’autres points du corps qui renforcent les muscles du plancher pelvien.

6 / 6

5. Fertilité

De plus en plus, les médecins recommandent l’acupuncture pour ses vertus propres ou pour augmenter l’efficacité de l’insémination intra-utérine (IIU) ou de la fécondation in vitro (FIV). «L’acupuncture aide à la fertilité par le rééquilibrage du corps, ce qui comprend un rééquilibrage de vos hormones, de votre circulation sanguine et de votre métabolisme», explique Linda Xu, acupunctrice au Total Wellness Centre de Toronto, une clinique spécialisée dans l’acupuncture pour la fertilité. Les aiguilles peuvent être insérées dans le ventre, mais aussi dans les pieds, les genoux, la tête et les mains. (L’acupuncture peut également aider les hommes avec des problèmes de spermatozoïdes qui diminuent leur fertilité.)

Bien que l’acupuncture pour traiter la fertilité soit personnalisée en fonction de votre état de santé, qu’il s’agisse d’un problème inexpliqué, du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), d’une insuffisance ovarienne prématurée ou de fausses couches récurrentes, les praticiens ont un protocole pour aider la fécondation in vitro. Il comporte habituellement un traitement quelques mois à l’avance, puis un autre avant le prélèvement des ovules et un après, un après que l’ovule ait été transféré dans l’utérus, puis deux par semaine jusqu’à 13 semaines de grossesse.

 

Sur le même sujet:
Rester en forme grâce à l’acupuncture
Les bienfaits de l’acupuncture
Efficace, le reiki?