5 secrets santé de Mélanie Guay

Mélanie Guay a accouché de son premier album, Palais d’hélium, le 8 mars dernier. Et qui dit lancement, dit nécessairement remise en forme. Cette artiste bien de chez nous, nous présente son principal allié pour affronter les projecteurs : son mode de vie équilibré !

5 secrets santé de Mélanie Guay

Ses chansons roulent maintenant sur les ondes des chaînes de radio de la province, elle compose pour des grands noms, notamment Diane Dufresne et se déguise pour jouer des instruments à l’émission pour enfants, Broco Show. Pour vous faire découvrir ses mélodies planantes, son électro-pop mature et ses textes profonds, elle prépare une série de spectacles. S’époumoner sur scène, ça nécessite une bonne dose d’énergie. Mélanie Guay nous livre ses cinq secrets santé pour y arriver!

L’entraînement

Comme beaucoup de femmes, Mélanie avoue ne pas toujours être constante dans son entraînement. Elle peut passer de longs moments sans mettre les pieds au gym. Mais, en préparation de son spectacle, elle enfile ses espadrilles au moins trois fois par semaine. «C’est une bonne manière de prendre soin de moi; c’est un investissement pour mon corps», dit-elle. Un entraîneur l’a déjà accompagnée dans sa remise en forme. Mais comme c’est assez dispendieux d’être suivi par un professionnel, elle s’entraîne maintenant en solo sans programme précis.

Éviter les repas surgelés

Mélanie n’a pas toujours surveillé son alimentation. Dans son va-et-vient quotidien, elle avoue avoir souvent réchauffé au four à micro-ondes des plats surgelés et manger sur le pouce à des heures irrégulières. Mais à 30 ans, on lui a annoncé qu’elle était atteinte d’un cancer de l’utérus. Le diagnostic lui a fait l’effet d’une gifle. Elle a réalisé que la vie est fragile et que pour demeurer en santé, elle devait troquer ses mauvaises habitudes alimentaires pour des saines. «Je prends le temps de cuisiner maintenant», affirme-t-elle.

Et, son astuce santé : chaque assiettée doit comprendre au moins une portion de légumes.
C’est pourquoi elle raffole tant des sautés de légumes à l’asiatique. «Je me cuisine souvent ce mets. C’est simple, je ne suis aucune recette, et j’y vais selon mon humeur». Mais le repas qui fait saliver la chanteuse plus que tout, c’est les sushis. Aujourd’hui, Mélanie a 35 ans, et affirme manger sainement.

Tout est bien qui finit bien, parce qu’elle avait seulement des cellules précancéreuses, mais son mauvais diagnostic lui a donné la motivation nécessaire pour changer son rapport à la nourriture. Elle s’alloue du temps pour bien choisir ses aliments. D’ailleurs, elle adore faire ses emplettes au Marché Maisonneuve à Montréal pour sa grande variété de produits. Comme quoi, il n’est jamais trop tard pour apprendre les plaisirs de la bonne table !

Se permettre des écarts

«On a tous des péchés mignons ! Moi, je craque souvent pour un sac de Doritos. C’est sain de tricher», croit la chanteuse qui  n’estime pas du tout les régimes alimentaires sévères. «Généralement, ça ne donne rien de bon!»

Pratiquer des sports nautiques

Mélanie Guay est originaire du Lac-Mégantic. Enfant, elle passait des heures des heures à jouer dans l’eau. Adulte, elle adore les sports nautiques où elle peut observer la nature comme le kayak et le canot. Un bon moyen de joindre l’utile à l’agréable ! Sinon, elle aimerait essayer l’escalade. «Mais je ne suis pas téméraire et j’ai peur pour mes doigts», confie-t-elle.

Profiter de la vie

Mélanie Guay pourrait donner des leçons de simplicité à plusieurs d’entre nous. Pour être bien dans son corps et garder l’équilibre, elle suggère de faire un boulot qui nous passionne et de profiter des petits bonheurs de la vie. «J’aime ça m’arrêter pour regarder le coucher du soleil, par exemple.», dit-elle. Mesdames, prenez le temps de souffler si vous voulez garder le sourire ‘ et la forme !

Pour en savoir plus sur Mélanie et sa musique, visitez son site officiel.

Vidéos les plus populaires