4 raisons d’utiliser la corde à linge

Découvrez comment étendre son linge en plein air peut être bon pour l’environnement et aussi bénéfique pour votre santé.

4 raisons d'utiliser la corde à linge

Aux quatre coins de l’Amérique du Nord, la corde à linge est en déclin, détrônée par la sécheuse électrique. Dans les années 1970, de nombreuses municipalités ont restreint l’usage des cordes à linge. Dans certaines zones, elles étaient jugées inesthétiques, et on les accusait même de faire baisser la valeur des propriétés. Les développements immobiliers qui ont adopté de tels arrêtés municipaux représentent la majeure partie des nouvelles maisons à travers le pays.

 

Mais plus on est inquiet au sujet du réchauffement climatique, plus les citoyens « verts » font reprendre du service aux cordes à linge et aux séchoirs pliants.

 

1. Protégez votre environnement

Co-fondatrice de Let’s Hang out, un dynamique petit réseau de Canadiens décidés à promouvoir le séchage du linge en plein air comme moyen de préserver à peu de frais l’environnement.

2. Étendez votre linge pour votre santé

Elizabeth Johnson, de Vancouver, fait remarquer qu’étendre son linge au dehors est aussi excellent pour la santé : c’est un exercice physique qui fait prendre un bon bol d’air.

3. Méditez grâce à votre corde à linge

« De plus, cela porte à la méditation, dit Elizabeth Johnson. Trop peu de gens savent quel plaisir procure cette activité. »

 

Les politiciens sentent le vent tourner. En avril, l’Ontario a annoncé la fin des restrictions en vigueur dans les zones résidentielles, autorisant l’utilisation des cordes à linge à l’extérieur. (Plusieurs États américains ont adopté des mesures semblables, sous l’influence d’un mouvement revendiquant le « droit de sécher »).

4. Réduisez votre facture

Une sécheuse électrique ordinaire consomme environ six pour 100 de l’énergie électrique totale utilisée annuellement par un ménage canadien moyen. En étendant seulement un quart de son linge en plein air pendant cette période, celui-ci aurait réduit sensiblement sa facture d’électricité et permis d’abaisser d’environ 200 kilos les émissions de gaz à effet de serre et la pollution de l’air.

 

Le Québec marche aussi sur la corde. Quand le Montréalais François Pilon, alias «Monsieur Corde à linge», a lancé son entreprise, il y a 20 ans, la corde à linge n’était plus guère en demande. Mais depuis cinq ans, il en installe 800 nouvelles chaque été. «Plus qu’une solution verte, la corde à linge est en train de devenir un style de vie.»

Vidéos les plus populaires