Les plantes du plaisir

Ces sept plantes entrent dans la composition d’une grande partie des aphrodisiaques naturels vendus en ligne, dans les magasins d’aliments naturels, en pharmacie et par certains naturopathes. N’oubliez pas qu’aucune d’elles n’est légalement reconnue comme médicament et que Santé Canada ne les a pas homologuées comme aphrodisiaques.

Les plantes du plaisir
  • Damiana. Plante originaire du Mexique et du sud des États-Unis utilisée depuis des siècles pour traiter l’impuissance chez l’homme et la frigidité chez la femme.
  • Ginkgo biloba. Arbre chinois qui semble accroître l’irrigation sanguine et pourrait combattre la perte d’appétit sexuel causée par certains antidépresseurs, surtout chez la femme.
  • Epimedium. Plante asiatique très employée par la médecine chinoise. Semble augmenter l’irrigation sanguine des parties génitales. Selon un rapport de 2008, pourrait être aussi efficace que le Viagra sans provoquer autant d’effets secondaires.
  • Maca. Racine andine qui passe depuis des siècles pour exciter l’appétit sexuel des hommes et des femmes.
  • Mucuna pruriens. Légumineuse également appelée pois mascate, employée par la médecine ayurvédique. Contient de la L-dopa, un précurseur de la dopamine, composé présent dans le cerveau et impliqué dans l’activité sexuelle.
  • Muira puama. Arbuste brésilien qui a un léger effet stimulant. Selon des données recueillies en 2000 auprès de 202 femmes, un mélange de muira puama et de ginkgo biloba accroîtrait le désir et le plaisir sexuels.
  • Tribulus terrestris (croix-de-Malte). Plante cultivée dans le monde entier, qui semble augmenter la sécrétion de testostérone dans certains cas. Employée contre l’infertilité, la dysfonction sexuelle et les symptômes de la ménopause.

Vidéos les plus populaires