Vitamine D: Bienfaits santé et ses meilleures sources

Nous savons tous que notre organisme a besoin de vitamine D et que cette hormone que l’on retrouve notamment dans l’alimentation et les suppléments est essentielle pour rester en bonne santé, mais on ignore trop souvent ses nombreux bienfaits santé. Lisez notre article pour découvrir quelle quantité vous devriez en consommer, de même que ses meilleures sources.

Vitamine D: Bienfaits santé et ses meilleures sources

Les bienfaits santé de la vitamine D

Nous avons tous lu la nouvelle : les résultats d’études indiquent que la carence en vitamine D pourrait contribuer à notre risque de souffrir de multiples maladies, notamment en matière de prévention. De plus, selon Reinhold Vieth, chef de file dans la recherche sur la vitamine D et professeur de nutrition à l’université de Toronto, les cancers du colon et du rectum, du sein et de la prostate, ainsi que les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, et même l’hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires sont associées à une carence en cette vitamine.

De plus, selon les résultats d’une étude révolutionnaire en matière de santé menée en Norvège et publiée dans la revue Cancer Causes and Controls, des taux élevés de vitamine D sont associés à des taux plus faibles de mortalité due au cancer du sein, du colon et de la prostate. Enfin, selon les résultats d’une étude publiée en 2007 dans la revue Archives of Internal Medicine, des taux élevés de vitamine D sont associés à une diminution du taux de mortalité due aux maladies, toutes causes confondues.

Les meilleures sources de vitamine D

Le soleil est notre plus importante source de vitamine D, laquelle est produite dans la peau lors d’une exposition aux rayons UVB. Il suffit d’environ 20 minutes d’exposition sans protection durant l’été, lorsque l’indice ultraviolet est de 7 ou plus, pour produire 10 000 unités internationales (UI) chez une personne au teint clair, explique Reinhold Vieth. Cependant, les études n’ont pas encore permis de déterminer avec précision combien de temps on doit passer au soleil pour obtenir la quantité adéquate de vitamine D qui assurerait une pleine protection contre les maladies. Cela varie certainement d’une personne à l’autre, fait remarquer Heather Chappell, directrice des politiques de lutte contre le cancer de la Société canadienne du cancer. «Les peaux foncées produisent moins de vitamine D que les claires. En outre, avec l’âge, la production diminue.»

Ces résultats ne signifient pas que nous devions tous devenir des adorateurs du soleil, surtout si on tient compte des risques associés aux coups de soleil et des questions pour lesquelles la science n’a toujours pas de réponse.

«Il n’existe absolument aucune preuve à l’effet que la vitamine D que l’on reçoit des rayons solaires diffère de celle que l’on tire d’un supplément», commente Reinhold Vieth. L’Association canadienne de dermatologie recommande aux adultes de prendre un supplément de 1000 UI par jour et déconseille de passer plus de quelques minutes par jour sans protection solaire.

Quant à Santé Canada, elle s’en tient pour l’instant à ses recommandations à l’effet que les adultes de moins de 50 ans devraient prendre 200 UI par jour et ceux de plus de 50 ans, 400 UI, quoiqu’elles soient présentement en cours de révision.

Popular Videos