Share on Facebook

De l’exercice quotidien pour prévenir la maladie

Les preuves abondent : l’activité physique est l’un des moyens préventifs et des traitements les plus efficaces contre beaucoup de maladies. Vous en faut-il plus pour vous convaincre de sauter dans vos chaussures de sport et de grimper sur votre vélo d’exercice ? 

1 / 5

Les bienfaits de l’exercice quotidien pour prévenir la maladie

Des spécialistes de la santé conseillent à chacun de consacrer au moins 30 minutes par jour à une activité physique légère, comme la marche, ou plus exigeante, comme l’exercice aérobique. Les pages qui suivent parlent de maladies pour lesquelles l’exercice est bon. Si vous souffrez de l’une ou de l’autre, la seule idée de faire de l’exercice peut vous rebuter. Mais essayez : vous ne le regretterez pas. L’exercice physique pratiqué la plupart des jours de la semaine réduit le risque de souffrir ou de mourir de maladie cardiaque, d’AVC, de diabète et de certains cancers. 

Par exemple, si vous faites partie des 4 millions de Canadiens, dont les deux tiers sont des femmes, qui souffrent d’arthrite, l’exercice peut diminuer douleur et inflammation et vous aider à garder ou à retrouver votre souplesse et votre mobilité. Les exercices aérobiques peu exigeants – natation, marche, bicyclette – conviennent aux arthritiques. 

2 / 5

L’exercice quotidien contre la dépression

Si vous avez souvent du vague à l’âme, ne vous étonnez pas si votre médecin griffonne sur la feuille d’ordonnance « Suivez un cours d’exercice ». Selon des recherches menées au centre médical de la Duke University de Durham, en Caroline du Nord, la pratique régulière d’exercices physiques peut avoir des avantages plus persistants que les antidépresseurs. L’étude impliquait 156 patients de 50 ans et plus souffrants de dépression. Chacun s’est vu prescrire au hasard l’un des traitements suivants : un antidépresseur appelé sertraline (Zoloft), des cours d’exercice ou une combinaison des deux. Au bout de quatre mois, tous souffraient moins de dépression. Mais quand les chercheurs les ont revus, six mois plus tard, ils ont trouvé que les patients qui avaient fait beaucoup d’exercice semblaient avoir moins eu de rechute de leur dépression que ceux qui avaient pris un médicament ou associé médicament et exercice. 

3 / 5

De l’exercice quotidiennement, pour prévenir la maladie cardiaque

La meilleure défense contre les maladies du cœur, c’est probablement l’exercice physique, surtout à cause de ses effets sur le système immunitaire. 

Grâce à l’exercice, le corps est mieux en mesure de gérer les hormones du stress qui peuvent augmenter le rythme cardiaque et la tension artérielle, deux causes de maladie cardiaque. En outre, faire de l’exercice protège le cœur en élevant le taux d’un élément chimique du cerveau, la sérotonine, bien connue pour son influence sur l’humeur, mais aussi sur les risques de maladie cardiaque. Quand le stress s’ajoute à un faible taux de sérotonine, le système immunitaire se comporte comme s’il était en face d’une blessure. Il sécrète en plus grande quantité deux de ses propres éléments chimiques appelés cytokines : l’interleukine 1-alpha et le facteur onconécrosant alpha. Malheureusement, les cytokines contribuent à l’accumulation de graisse dans les artères, ou athérosclérose, cause possible de crise cardiaque. 

4 / 5

De l’exercice quotidien contre l’impuissance

Selon de nouvelles découvertes, l’exercice, même si c’est peu, permet aux hommes de mener une vie sexuelle satisfaisante malgré l’âge. Des chercheurs des New England Research Institutes de Watertown ont étudié pendant neuf ans le mode de vie de 593 hommes de 40 à 70 ans, grâce à des questionnaires périodiques sur leur activité sexuelle, leur activité physique et d’autres facteurs. 

Au début de l’étude, aucun n’a parlé de dysfonctionnement érectile. Mais à la fin, 17 p. 100 en ont fait état. D’après les questionnaires, ceux qui avaient brûlé 200 calories par jour en faisant de l’exercice – par exemple en marchant vite sur 3,20 km – étaient beaucoup moins sujets à souffrir d’impuissance que les hommes inactifs. Plus ils faisaient de l’exercice, plus le risque baissait. Même les hommes inactifs qui s’étaient mis à faire de l’exercice durant l’étude montraient un moindre risque d’impuissance. Il est probable que l’activité physique accroît l’élasticité des vaisseaux sanguins : le sang parvient plus aisément au pénis. Autre boni : l’activité sexuelle contribue à renforcer le système immunitaire. 

5 / 5

Exercice quotidien : perte de poids et stress

Est-il besoin de le répéter ? Pour être mince, il faut faire de l’exercice. Mais saviez-vous que l’exercice seul vous permet de perdre autant de poids qu’un régime strict ? Selon une étude, des hommes obèses qui ont fait une heure d’exercice par jour sans modifier leur alimentation ont perdu autant de poids en trois mois (7 kg) que ceux qui ont retranché 700 calories de leur régime alimentaire quotidien. En outre, ceux qui ont fait de l’exercice ont amélioré leur état cardio-vasculaire de 16 p. 100, mais non ceux qui ont simplement modifié leur alimentation. Enfin, les premiers ont perdu plus d’un kilo de graisse organique totale. 

Le stress, disait-on, donne des ulcères. Or, il semble bien que 80 p. 100 des lésions de la muqueuse qui tapisse l’estomac et le duodénum (partie supérieure de l’intestin grêle) sont causées par une bactérie, Helicobacter pylori. Fait étonnant, l’exercice semble une protection contre certains ulcères et aide à contrôler le stress. En analysant les dossiers de 11 000 patients durant 20 ans, on a trouvé que ceux qui marchaient ou couraient sur 16 km par semaine avaient 62 p. 100 moins de risque de souffrir d’ulcère duodénal que les sédentaires. 

Découvrez d’autres conseils santé sur notre site Sélection

Santé : les bienfaits de l’exercice sur vos muscles, os et articulations