Comprendre les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires

Quand il s’agit de prévenir les maladies cardiovasculaires, savoir c’est pouvoir

Les maladies cardiovasculaires affectent le système circulatoire – incluant cœur et vaisseaux sanguins – et sont la plus importante cause de décès au Canada chez les adultes. La bonne nouvelle, c’est que maladies cardiaques et accidents vasculaires cérébraux (AVC) peuvent être prévenus, et que vous pouvez contrôler de nombreux facteurs de risque courants. Prendre soin de votre cœur peut considérablement réduire votre risque – et vous aider à rester en meilleure santé longtemps!

Comprendre les facteurs de risque des maladies cardiovasculaires

Neuf Canadiens sur dix présentent au moins un facteur de risque courant. Poursuivez votre lecture pour découvrir vos facteurs de risque (cochez-les) et ce que vous pouvez faire pour abaisser votre risque de maladie cardiovasculaire.

Âge : Les hommes de plus de 45 ans et les femmes de plus de 55 ans courent un risque plus élevé de maladie cardiaque.

Sexe : Les hommes courent un risque plus élevé de maladie cardiaque que les femmes. Le risque pour les femmes augmente après la ménopause.

Antécédents familiaux : Si des membres de votre famille immédiate (parents, frères et sœurs) ont eu de l’hypertension artérielle, un taux élevé de cholestérol ou un infarctus, votre risque de maladie cardiovasculaire est plus élevé.

Hypertension artérielle : Un Canadien sur quatre fait de l’hypertension, qui augmente le risque de maladie cardiaque et d’AVC. Un régime alimentaire nutritif, un poids corporel sain et de l’exercice régulier peuvent aider à abaisser votre tension artérielle. Des médicaments peuvent aussi être utiles – parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Cholestérol élevé : Le « mauvais » cholestérol LDL provoque le durcissement des artères (athérosclérose), ce qui augmente votre risque de maladie cardiovasculaire. Atteindre un poids santé, faire plus d’exercice ou prendre des médicaments peut aider à diminuer votre cholestérol. Parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Excès de poids : Le surpoids augmente vos risques de maladie cardiaque et d’autres problèmes de santé. Connaître votre indice de masse corporelle (IMC) peut vous aider à déterminer si vous avez un poids santé.

Manque d’exercice : Êtes-vous prête à bouger? Une activité physique régulière peut aider à prévenir les maladies cardiaques, à perdre du poids, à diminuer votre stress et plus. Faites plusieurs choses! Entraînez-vous au gym, suivez des cours de danse, essayez un sport d’équipe ou démarrez un club de marche le midi avec vos collègues de travail. (Parlez à votre médecin avant de commencer un programme d’exercices.)

Mauvaise alimentation : Manger plus de fruits et de légumes, diminuer le sodium, les gras saturés et les gras trans sont d’excellentes mesures pour la santé du cœur. Pour en savoir plus sur la bonne nutrition et la taille des portions, consultez le Guide alimentaire canadien. Essayez de prévoir vos repas de la semaine pour avoir des choix nutritifs tout prêts quand vous êtes dans le jus; par ailleurs, cela vous permettra de dépenser moins en malbouffe et en produits emballés et traités.

Tabagisme : Voici une excellente raison d’« écraser »! Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, vos risques de maladies cardiaques et d’AVC commencent à diminuer dès que vous cessez de fumer. En un an, vos risques de décéder d’une maladie liée au tabagisme sont coupés de moitié. Visitez Téléassistance pour fumeurs pour de l’aide et des ressources gratuites, ou demandez à votre pharmacien de vous aider à élaborer un plan d’abandon du tabagisme.

Consommation excessive d’alcool : Boire trop peut hausser votre tension artérielle, ce qui augmente vos risques de maladies cardiaques et d’AVC. Les hommes ne devraient pas boire plus de trois verres par jour, pour un maximum de 15 verres par semaine. Et les femmes ne devraient pas prendre plus de deux verres par jour, pour un maximum de 10 verres par semaine. Pour plus d’informations sur une consommation d’alcool plus sûre, suivez les recommandations d’Éduc’alcool (La modération a bien meilleur goût).

Il faut du temps pour changer des habitudes, alors commencez petit à petit et incorporez des habitudes positives et bonnes pour votre cœur dans votre vie quotidienne. Au fil du temps, vous en remarquerez les avantages – et votre cœur vous dira merci!

Popular Videos