Share on Facebook

Comment éviter la gueule de bois

La dernière fois, vous vous êtes réveillé avec un mal de tête lancinant et l’estomac en charpie. La prochaine fois, essayez nos conseils pour prévenir un lendemain de veille pénible.

1 / 6

Qu’est-ce qui ne va pas?

Pourquoi se sent-on ainsi le lendemain? Le foie transforme l’alcool en différentes enzymes, dont certaines sont responsables des douleurs gastriques et des vomissements du lendemain. Pour évacuer ces toxines, produits de la dégradation de l’alcool, les reins éliminent aussi de l’eau, ce qui explique l’augmentation de la diurèse (le volume d’urine) et la déshydratation. Avec la dilatation des vaisseaux sanguins induite par l’alcool, ces pertes d’eau sont à l’origine des maux de tête. Enfin, l’alcool augmente l’acidité du sang (acidose), d’où les suées, les nausées et le ralentissement des réflexes.

Essayez maintenant nos astuces pour éviter ces désagréments du lendemain.

2 / 6

1. L’estomac vide

Avant de vous rendre à une soirée où vous risquez de boire un peu trop d’alcool, mangez quelque chose – si possible des aliments gras. En tapissant les parois intestinales, les graisses ralentissent l’assimilation de l’alcool, et limitent donc le risque d’ivresse – ce qui réduit l’éventualité d’une gueule de bois le lendemain.

3 / 6

2. Choisir le bon type d’alcool

Si vous devez choisir entre plusieurs alcools forts, optez pour de la vodka ou du gin plutôt que pour du whisky, du rhum ou du cognac. Si vous buvez du vin, prenez plutôt du blanc. Les alcools clairs, comme la vodka, ne contiennent pas de congénères, des composés chimiques qui accentuent les nausées et le mal de tête du lendemain. Quant au vin blanc, il en renferme moins que le vin rouge.

4 / 6

3. Ralentissez

Buvez lentement. L’organisme élimine l’alcool à un rythme régulier d’environ 30 ml par heure (la capacité d’élimination varie toutefois d’une personne à l’autre).

5 / 6

4. Alternez

Alternez alcool et autres boissons – eau gazeuse, jus de fruits et autres boissons sans alcool.

6 / 6

5. Laissez tomber le champagne

Évitez le champagne et les autres boissons alcoolisées pétillantes (gin tonic ou rhum-coca, par exemple). Les bulles accélèrent le passage de l’alcool dans le sang.

Sur le même sujet:
• Les bienfaits du vin blanc
• Quelques bonnes raisons d’opter pour la modération
• 7 bonnes habitudes pour le foie