Stress post-traumatique: plutôt parler que prendre des médicaments!

Il semble que la psychothérapie, avec ou sans médication, offrirait au patient souffrant de stress post-traumatique de meilleures chances pour atteindre un mieux-être durable.

Stress post-traumatique: plutôt parler que prendre des médicaments!Photographee.eu/Shutterstock

À court terme, la médication (en particulier, les ISRS, comme la sérotonine) est aussi efficace qu’une psychothérapie appropriée face à un cas de stress post-traumatique. Et la combinaison des deux, encore plus!

Mais si l’on en croit une méta-analyse de 12 essais cliniques aléatoires, c’est la psychothérapie qui, avec ou sans médication, semble donner le plus de chances de procurer un mieux-être durable au patient. Sauf que dans la vraie vie, on peut attendre des semaines, voire des mois, avant d’obtenir une thérapie: les médicaments ne sont donc pas inutiles entre-temps, surtout si le patient a besoin d’une aide immédiate.

Trouvez des conseils et des réponses à vos questions dans notre rubrique Santé et bien-être.

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest