Le lait est-il mauvais pour votre santé?

Certains affirment qu’il est bon pour la santé, d’autres qu’il est mauvais. Plaisirs Santé a fait des recherches pour en conclure que, pour la plupart des gens, le lait est une boisson saine.

Le lait est-il mauvais pour votre santé?

Récemment, la valeur santé du lait a été remise en question. Certains craignent qu’il les fasse prendre du poids, tandis que des groupes de militants affirment qu’il peut causer diverses maladies, notamment l’ostéoporose et la maladie d’Alzheimer. Le lait est-il dangereux pour la santé?

Allergie et intolérance au lait

Il l’est pour ceux qui y sont allergiques, soit environ un pour cent des adultes, qui doivent éviter le lait de vache, auquel ils peuvent substituer du lait de soya ou de riz. Les personnes souffrant d’intolérance au lactose, ce qui est le cas des quelque sept millions de Canadiens dont l’organisme ne produit pas l’enzyme nécessaire à sa dégradation, peuvent également opter pour ces solutions de rechange. Soulignons également que, selon Desiree Nielsen, diététiste de Delta (C.-B.), «le lait de chèvre possède une structure protéinique légèrement différente de celle du lait de vache, si bien qu’un certain nombre de personnes allergiques le tolèrent mieux».

Les bienfaits du lait

Mais, pour les autres, le lait est-il bon? «Il est sans problème pour la plupart des gens», affirme Dara Maker, médecin de Toronto. En fait, il procure de nombreux bienfaits. En voici trois.

Il est riche en nutriments

Le Guide alimentaire canadien recommande que les adultes prennent deux portions de produits laitiers par jour, trois pour ceux qui sont âgés de 51 ans et plus, du fait, notamment de leur très grande richesse en calcium: une tasse (250 ml) de lait à 2% en fournit 302 mg. (À noter que l’apport quotidien recommandé pour les femmes âgées de 19 à 51 ans est de 1000 mg par jour.) En outre, le lait renferme d’autres minéraux et des vitamines, notamment du magnésium, du potassium, du zinc, des vitamines A et K et la plupart des vitamines B.

Par ailleurs, au Canada, le lait est enrichi de vitamine D. Or, il n’est pas toujours facile pour les nordiques que nous sommes d’en absorber en quantité suffisante, compte tenu que le soleil en est la principale source. «La vitamine D est nécessaire à l’absorption du calcium par l’intestin grêle, rappelle Dara Maker. Or, le calcium contribue à l’élaboration de la masse osseuse. Si l’apport de ces deux nutriments n’est pas équilibré, vous risquez l’ostéoporose.»

Le lait est également riche en protéines, fait remarquer Desiree Nielsen. «Une tasse en fournit neuf grammes, ce qui est énorme.» C’est plus que deux tranches de poitrine de dinde, qui en fournissent huit grammes.

Il pourrait contribuer à combattre la maladie

Dans une étude menée à l’école médicale de l’Université Harvard et publiée en 2008, on a découvert que le lait à faible teneur en matières grasses pouvait faire baisser la pression artérielle. En outre, des données provenant de l’American Institute for Cancer Research indiquent qu’il protège probablement contre le cancer colorectal. À noter toutefois que les résultats de la même étude indiquent que, chez les hommes consommant beaucoup de produits laitiers, le risque de souffrir du cancer de la prostate pourrait être plus élevé, bien que la preuve à cet effet ne soit pas très probante.

On a montré dans diverses études que la lactoferrine ainsi que d’autres composés du lait possédaient des propriétés antivirales. Dans une revue publiée en 2009 qui rendait compte d’études menées aux universités de Reading, Cardiff et Bristol, les chercheurs ont conclu que, dans le monde occidental, la consommation de lait était associée à une plus grande longévité.

Quant aux allégations à l’effet que le lait pourrait causer l’ostéoporose ou la maladie d’Alzheimer, Desiree Nielsen souligne qu’aucune preuve solide ne permet de l’affirmer. Par contre, dans certaines études, on a établi un lien entre la consommation de lait et l’acné. «Les personnes souffrant d’acné chronique pourraient obtenir un certain soulagement en éliminant le lait de leur alimentation», suggère-t-elle.

Il permet de maintenir un poids santé

Selon les chercheurs, vous profiterez au maximum des bienfaits du lait tout en évitant le gras si vous optez pour le lait écrémé ou à faible teneur en matières grasses. En fait, cette boisson pourrait vous aider à rester mince; en effet, les résultats de certaines études indiquent que sa consommation permet de perdre du poids. Selon Desiree Nielsen, ce serait parce qu’il se transforme en matière semi-solide dans l’estomac et procure un sentiment de satiété.

Le lait produit au Canada

Concernant les allégations voulant qu’il y ait des hormones de croissance et des résidus de pesticides dans le lait, l’association Les produits laitiers du Canada (PLC) est catégorique: il est interdit, au pays, de donner des hormones de croissance aux vaches laitières. Par conséquent, pour vous assurer que le lait que vous achetez est exempt de ces substances, recherchez le logo de la PLC sur l’emballage. Préoccupés par la présence de résidus de pesticides, certains optent pour le lait biologique mais rien n’indique qu’il soit meilleur. Quant au lait cru, c’est-à-dire non pasteurisé, les autorités canadiennes en interdisent la vente par mesure de protection contre la contamination. Rien n’interdit, par contre, d’en boire. Soulignons également qu’un producteur laitier de l’Ontario a récemment obtenu le droit d’en distribuer aux membres de sa coopérative laitière.

En conclusion, à l’exception des problèmes d’intolérance qu’il provoque chez certains, si on se fie aux résultats des études, la plupart des gens peuvent profiter des nombreux bienfaits que procure le lait.

Vidéos les plus populaires