Grossesse

La grossesse est un événement réjouissant mais elle exige beaucoup de la future mère, tant au niveau physique qu’émotionnel. Elle peut également être une source d’anxiété, particulièrement à l’approche de l’accouchement.

Grossesse

Ce qu’est la grossesse

Pour concevoir, la femme doit ovuler, c’est-à-dire que ses ovaires doivent libérer un ovule, ce qui se produit à peu près au milieu de chacun des cycles menstruels. En outre, son partenaire doit également produire du sperme en quantité suffisante.

Au cours de la première semaine qui suit les règles, les taux d’oestrogène et de l’hormone folliculostimulante (FSH) augmentent lentement, entraînant la formation d’un ovule dans un des deux ovaires ainsi que des changements au niveau de la paroi de l’utérus; afin de se préparer à recevoir l’ovule fertilisé, elle s’épaissit et se gorge de sang. Environ deux semaines après le début des règles, l’ovaire libère un ovule dont «s’emparent» les membranes situées à l’extrémité des trompes de Fallope. Les cils, minuscules petites frondes tapissant les trompes, facilitent la descente de l’ovule vers l’utérus où il pourra être fertilisé. Si une relation sexuelle a lieu au moment de l’ovulation, la femme a de bonnes chances de concevoir.

Environ 300 millions de spermatozoïdes sont libérés durant la relation sexuelle, mais seulement quelques centaines pourront atteindre la trompe de Fallope hébergeant l’ovule. Les spermatozoïdes qui y parviennent libèrent des enzymes qui ramollissent et dégradent la couche protectrice de cellules entourant l’ovule (corona radiata) jusqu’à ce que l’un d’eux réussisse finalement à la percer et à y pénétrer. Dès le moment où le spermatozoïde touche la surface de l’ovule, les deux cellules fusionnent. La cellule résultant de cette fusion se fabrique une couche externe résistante dont le rôle est de repousser les spermatozoïdes qui pourraient être encore à proximité.

Périodes où la grossesse est possible

Les femmes ne disposent guère de plus de 100 jours par année pour concevoir, moins si on ne tient compte que des moments où elles sont le plus fertiles.

Certaines femmes savent intuitivement qu’elles sont enceintes avant même que l’absence de règles le leur confirme tandis que d’autres n’ont aucun signe à cet effet.

Tests de grossesse

Les trousses de grossesse vous permettent de savoir si vous êtes enceinte ou pas. La plupart sont assez sensibles pour confirmer (ou infirmer) une grossesse un ou deux jours après la date présumée des règles. Les tests en vente libre permettent de détecter et de mesurer le taux de l’hormone chorio-gonadotrophique humaine (hCG). La trousse consiste en un bâtonnet de plastique comprenant une bande qui réagit à la hCG. Il suffit de tremper le bâtonnet dans un échantillon d’urine prélevé le matin au lever; en présence de hCG, la bande change de couleur en quelques minutes. S’il n’y a pas de réaction au bout de 15 minutes, la grossesse est peu probable. Cependant, les tests maison ne sont pas infaillibles. Par exemple, un résultat positif pourrait être erroné si vous avez reçu un traitement hormonal dans le but de favoriser la fertilité, avez fait une fausse couche ou avez été enceinte peu de temps auparavant. A l’inverse, un résultat négatif pourrait être erroné si le récipient utilisé pour recueillir l’urine contenait des résidus de détergent, si vous avez passé le test trop tôt, alors que le taux de hCG était encore faible, ou si vous prenez certains médicaments, par exemple un tranquillisant ou un antihistaminique

Changements dans le mode de vie

Il est fréquent que les femmes ne se rendent compte qu’elles sont enceintes qu’à leur huitième semaine de grossesse, moment où elles constatent que leurs règles sont en retard. A ce moment là, la plupart des organes du bébé est en plein développement. Il est donc important d’adopter une alimentation et un mode de vie sains avant même de chercher à concevoir. Par contre, il n’y a habituellement pas de problème à travailler durant la grossesse; d’ailleurs, de nombreuses femmes ne laissent leur travail qu’au moment d’accoucher.

Il est important de rester en forme durant la grossesse; les exercices sans heurts, tels que la natation, la marche et le yoga, vous y aideront.

Voici quelques conseils qui permettront de donner à votre bébé le meilleur départ possible dans la vie:

  • Durant les trois premiers mois de votre grossesse, prenez 400 mcg d’acide folique par jour. Vous contribuerez ainsi à diminuer le risque que votre bébé naisse avec une malformation du tube neural tel que le spina bifida, ou d’autres problèmes, notamment la palatoschisis (fente palatine). Idéalement vous devriez en prendre avant la grossesse; commencez dès que vous avez pris la décision d’avoir un enfant.
  • Votre alimentation devrait vous fournir les vitamines du groupe B ‘ tiamine, niacine, riboflavine et B6 ‘ en quantité suffisante, afin de diminuer le risque que le poids de votre bébé à la naissance soit trop faible.
  • Évitez les fromages à pâte molle et non pasteurisés, les oeufs crus ainsi que la viande crue ou insuffisamment cuite; tous ces aliments pourraient être contaminés par la salmonelle, la listeria et d’autres bactéries infectieuses.
  • Il est préférable d’éviter l’alcool durant la grossesse. Les médecins ne savent pas exactement quelle quantité la femme enceinte peut boire sans risque; cela peut varier en fonction de la tolérance de chacune. L’abus d’alcool peut causer le syndrome d’alcoolisme fœtal, qui se caractérise par un faible poids à la naissance et un retard mental.
  • Ne fumez pas. Fumer augmente le risque de fausse couche et de donner naissance à un bébé ayant un faible poids à la naissance.
  • Évitez le foie et le pâté de foie: le foie est riche en rétinol, la forme de vitamine A qu’on trouve dans les aliments d’origine animale et qui a été liée à des malformations à la naissance. Si vous prenez un supplément multivitaminique, optez pour ceux qui contiennent de la vitamine A sous forme de bêta-carotène et dont la dose ne dépasse pas les 1250 mcg.
  • Évitez le contact avec les femelles enceintes d’un troupeau d’élevage; elles pourraient être porteuses de bactéries provoquant des fausses couches.
  • Évitez l’exposition aux rayons-X et aux gaz anesthésiques.
  • Prenez garde à la toxoplasmose, une infection parasitaire qui peut provoquer une fausse couche ou la mort foetale tardive (bébé mort-né). On l’attrape dans la viande crue ou mal cuite, ou au contact d’animaux.
  • Évitez les saunas et les températures extrêmement élevées.

Durant la grossesse

Pendant votre grossesse, vous devez garder à l’esprit que tout ce que vous faites, ou ne faites pas, peut affecter votre bébé.

Le foetus dépend entièrement de sa mère pour sa nourriture et son oxygène, lesquels lui sont transmis par le biais du placenta. Toutes les minutes, il passe environ 600 ml (un peu plus de deux tasses) de sang entre la mère et son bébé par le placenta. Le sang apporte l’oxygène et les nutriments au bébé et se charge de ses déchets, qui sont traités et éliminés par le corps de la mère.

Vidéos les plus populaires