Diarrhée : les aliments qu’il faut manger… et éviter!

En cours de digestion, les aliments se gorgent de liquides durant leur transit dans l’estomac et l’intestin grêle, si bien que, arrivés dans le côlon, ils sont plutôt aqueux. Normalement, la plus grande partie de ce liquide est absorbé par la muqueuse du côlon, mais si des bactéries ou des virus interrompent le processus, il y a inflammation de la muqueuse, ce qui interfère avec l’absorption du liquide. Il en résulte alors de la diarrhée. Les aliments et suppléments qui suivent peuvent toutefois prévenir et atténuer les symptômes de la diarrhée.

Diarrhée : les aliments qu'il faut manger... et éviter!

Attention à la déshydratation!
En privant l’organisme de ses liquides, la diarrhée peut mener à la déshydratation. Si elle persiste, il ne faut donc pas prendre celle-ci à la légère. Il est en outre très important de refaire vos réserves de liquide. L’eau permet de refaire le plein, de même que le jus de pommes, le bouillon et les autres liquides clairs qui renouvèlent également les sels et minéraux.
Optez pour des aliments qui se digèrent aisément et qui raffermissent les intestins. Enfin, évitez les jus d’agrumes, d’ananas, de tomate ou les autres jus opaques, dont l’acidité peut irriter les intestins enflammés.

Vos objectifs : une tasse toutes les demi-heures, en commençant par de plus faibles quantités que vous augmenterez graduellement.

Solutions réhydratantes
Une diarrhée qui se prolonge perturbe l’équilibre des électrolytes, surtout le sodium et le potassium. Ces minéraux jouant un rôle dans la distribution des liquides dans l’organisme, leur carence pouvant entraîner la déshydratation, problème aux conséquences parfois graves, en particulier chez les enfants. La Gatorade et les autres boissons pour sportifs sont riches en électrolytes mais, compte tenu de leur teneur élevée en sucre, elles peuvent aggraver la diarrhée.
Optez pour les solutions réhydratantes offertes en vente libre dans les pharmacies, ou encore, préparez-en vous-même avec :

Ingrédients
– 1 litre d’eau
– ¼ de cuiller à thé de sel
– ¼ de cuiller à thé de bicarbonate de soude
– 2 cuillers à soupe de sucre ou de miel
– Mélangez en remuant jusqu’à ce que le sel, le bicarbonate de soude et le sucre soient dissous.

Vos objectifs : suivez le mode d’emploi indiqué sur l’emballage des solutions du commerce. Quant aux solutions maison, buvez-en trois litres en répartissant cette quantité sur la journée.


Thé noir, infusion de feuilles de framboisier et thé rouge

Tout en calmant l’inflammation, les tanins du thé resserrent la muqueuse intestinale et favorisent l’absorption des liquides par l’organisme. Quant à l’infusion de feuille de mûrier ou de framboisier, elle s’avère particulièrement utile contre la diarrhée. Méfiez-vous des produits simplement aromatisés à la framboise: c’est la feuille qui est efficace. En outre, évitez ceux qui sont caféinés, car ils déshydratent. Enfin, le thé rouge calme les spasmes du côlon.
Vos objectifs: trois à quatre tasses par jour.

Banane
Facile, à digérer, la banane est l’un des premiers aliments solides qu’on donne aux bébés. C’est aussi l’aliment par excellence pour venir à bout d’une diarrhée. Elle est riche en potassium, électrolyte qu’une diarrhée peut épuiser.

Vos objectifs : une ou deux bananes par jour, tant que la diarrhée persiste.

Riz blanc
Le riz blanc et les produits faits de farine blanche (dénués de fibres) exercent un effet constipant chez ceux qui en consomment beau-coup, d’où leur utilité pour enrayer la diarrhée.

Vos objectifs: prenez des portions de ½ tasse jusqu’à ce que le problème se résorbe.

Yogourt avec bactéries vivantes
Les cultures bactériennes peuvent contribuer à prévenir la diarrhée causée par les micro-organismes nocifs. Si votre diarrhée résulte d’un traitement aux antibiotiques, qui tuent indifféremment toutes les bactéries, il est important de refaire le plein de celles qui vous sont utiles.

Vos objectifs: ½ tasse, deux fois par jour.

Compote de pommes
Avec la banane, le riz et le pain grillé, la compote de pommes est recommandé pour combattre la diarrhée. Elle renferme de la pectine, fibre qui absorbe les surplus de liquide dans l’intestin. Évitez la pomme crue, qui n’exerce pas cet effet.

Vos objectifs: ¼ à ½ tasse toutes les heures.

Suppléments
Probiotiques : Les suppléments de probiotiques sont utiles aux personnes intolérantes au lactose du yogourt. Ils contribuent à renouveler la flore intestinale et à combattre la diarrhée. DOSE: Ne prenez pas plus de un ou deux milliards de bactéries vivantes par jour. À hautes doses, les probiotiques peuvent entraîner des malaises.
Saccharomyces boulardii (SB) : Les résultats d’études indiquent que cette levure peut prévenir la turista et la diarrhée due à l’antibiothérapie. DOSE: 500 mg, quatre fois par jour.

Poudre de caroube : Le grain de cette légumineuse est riche en tanins qui contribuent à resserrer la muqueuse intestinale. Il est particulièrement efficace chez les jeunes enfants souffrant de diarrhée. DOSE: enfants: 1g par 0,7 kg de poids, jusqu’à 15 g, divisés en trois doses égales ; on l’ajoutera à la compote de pommes ou du yogourt. Adultes: 15 à 20 g par jour.

Aliments et suppléments à éviter:
Beignets, crème glacée, frites (aliments riches en gras ou en sucres) : les lipides peuvent être difficiles à digérer tandis que le sucre nourrit les bactéries qui provoquent la diarrhée.
Aliments et gomme renfermant du sorbitol : ce substitut du sucre peut causer la diarrhée.
Lait et autres produits laitiers : chez les personnes qui ne digèrent pas le lactose, le lait et les produits laitiers provoquent diarrhée et flatulences. Les sucres du lait peuvent également aggraver une diarrhée causée par d’autres facteurs.
Alcool et caféine : ils sont diurétiques et peuvent ainsi accroître les risques de déshydratation.
Supplément de vitamine C : à hautes doses, cette vitamine peut causer la diarrhée.

En voyage, attention à l’eau contaminée!
Si vous allez dans un pays où l’eau pourrait être contaminée, les mesures suivantes contribueront à vous prémunir contre les bactéries qui causent la diarrhée.
‘ Ne buvez pas l’eau du robinet et ne l’utilisez pas pour vous brosser les dents. Prenez de l’eau en bouteille cachetée, du jus, du soda ou des boissons préalablement bouillies.
‘ Évitez la glace, les fruits et légumes crus, et les salades. Vous pouvez consommer les fruits et légumes que vous avez pelés vous-même.
‘ Évitez la viande et le poisson crus ou saignants ; assurezvous que la viande et le poisson cuits qu’on vous sert soient bien chauds.
‘ N’achetez pas de nourriture de vendeurs ambulants.
‘ Et enfin, évitez le lait et les fromages non pasteurisés

Vidéos les plus populaires