Comprendre votre mal de dos

Vous croyez que les maux de dos se ressemblent tous? Ce n’est pas le cas. Les causes du mal de dos sont multiples et certaines d’entre elles peuvent entraîner de graves lésions à la colonne vertébrale. Voici ce que vous devez savoir.

Comprendre le mal de dosiStock

SI VOTRE MAL DE DOS EST CAUSÉ PAR UNE BLESSURE MUSCULAIRE OU UN EFFORT EXCESSIF, IL EST D’ORIGINE MÉCANIQUE.

La Coupe du monde de hockey 2016 vous incite peut-être à vous rendre à l’aréna et à enfiler vos patins. Rappelez-vous cependant que si vous vous blessez, vous pourriez souffrir d’un mal de dos.

Le mal de dos d’origine mécanique découle généralement de mauvaises habitudes, telle une posture inadéquate quand on demeure penché sur son ordinateur portable toute la journée ou une position incorrecte lorsqu’on soulève un objet lourd. Il peut aussi être causé par des blessures, comme celles que l’on peut s’infliger en pratiquant un sport, ou par une hernie discale. Parmi les symptômes du mal de dos d’origine mécanique figurent la tension et la raideur musculaires, une faiblesse dans les jambes ou les pieds et une sensation de picotement ou de brûlure qui se propage aux fesses et aux jambes. Ce type de mal de dos peut survenir à tout âge et évoluer rapidement.

LE MAL DE DOS D’ORIGINE INFLAMMATOIRE DIFFÈRE DU MAL DE DOS D’ORIGINE MÉCANIQUE.

Les causes possibles du mal de dos d’origine inflammatoire sont nombreuses. Parmi les plus courantes figure la spondylarthrite ankylosante. On estime que cette maladie auto-immune touche jusqu’à 300 000 Canadiens – beaucoup d’entre eux ayant moins de 40 ans. La spondylarthrite ankylosante apparaît lorsque le système immunitaire commence à cibler des tissus sains de l’organisme et que ceux-ci deviennent enflammés. L’inflammation peut par ailleurs toucher diverses parties du corps, notamment la colonne vertébrale, ainsi que d’autres articulations, tissus et organes, tels que les yeux (p. ex., uvéite), les intestins (p. ex., maladie de Crohn et colite ulcéreuse) ou la peau (p. ex., psoriasis).

Les symptômes du mal de dos d’origine inflammatoire peuvent ressembler à ceux du mal de dos d’origine mécanique. Toutefois, il existe des signes distinctifs.

  • Perte de mouvement ou raideur accrue dans les hanches ou le bas du dos.
  • Douleur au bas du dos qui alterne d’un côté à l’autre.
  • Douleur ou sensibilité au niveau des genoux, des talons et de la cage thoracique ainsi que de chaque côté du bassin.
  • Raideur matinale qui dure plus de 30 minutes et qui s’atténue à mesure que l’on bouge.

Le mal de dos d’origine inflammatoire se caractérise aussi par le fait qu’il n’y a pas d’amélioration après s’être reposé, mais que l’état s’améliore après avoir bougé ou fait de l’exercice. Ce type de mal de dos survient habituellement chez les personnes de moins de 40 ans. Il évolue graduellement et persiste plus de trois mois.

NE NÉGLIGEZ PAS VOTRE MAL DE DOS, QUEL QU’EN SOIT LE TYPE.

Puisqu’il est possible d’être touché par un mal de dos d’origine mécanique et inflammatoire en même temps, il ne faut pas faire fi de la douleur que l’on ressent. « De nombreuses personnes croient que leur mal de dos est causé par une usure normale. Cependant, les douleurs dorsales pourraient indiquer un problème sous-jacent grave qui nécessite un traitement », affirme le Dr Paul MacMullan, professeur adjoint de rhumatologie à l’Université de Calgary.

Comme le Dr MacMullan traite beaucoup d’athlètes et joue au hockey, il sait pertinemment que de nombreux sportifs se plaignent de maux de dos. Sachez que le mal de dos d’origine inflammatoire tend à s’aggraver avec le temps et peut provoquer des lésions permanentes. Alors, consultez votre médecin si vous présentez des symptômes, si vous éprouvez de la douleur depuis plus de trois mois ou si vous avez des antécédents d’uvéite, de psoriasis ou de maladie inflammatoire de l’intestin. « Le mal de dos, ce n’est pas juste dans la tête, souligne le Dr MacMullan. L’établissement d’un diagnostic précoce est primordial pour soulager efficacement les douleurs dorsales. »

EN SAVOIR PLUS SUR LE MAL DE DOS

Si vous ignorez votre douleur, vous pourriez aggraver vos maux de dos avant de parvenir à les atténuer. Pour savoir de quel type de mal de dos vous pourriez être atteint, répondez au questionnaire de 30 secondes et discutez de vos résultats avec votre médecin.

Popular Videos