Cataracte

Une fois apparue, la cataracte est permanente. Cependant, le contenu opaque de la cristalloïde peut être enlevée afin de rétablir la vision.

Cataracte

Ce qu’est la cataracte

La cataracte consiste en une opacité du cristallin, lentille située à l’intérieur du globe oculaire, ou de sa capsule. Sans douleur, cette maladie n’en progresse pas moins, conduisant à une vision floue, un changement dans la perception des couleurs et à la myopie.

Une fois apparue, la cataracte est permanente. Cependant, il est possible de rétablir la vision en enlevant le contenu opaque de la cristalloïde, ou capsule du cristallin, qui redevient transparente. Si la cataracte n’est pas traitée, elle risque, au bout de plusieurs années, de causer la rupture de la capsule, entraînant le glaucome, ou inflammation de l’oeil interne. Autrefois commun, ce problème est aujourd’hui rare grâce aux avancées dans le traitement de la cataracte.

Personnes à risque de cataracte

Ce sont les personnes de plus de 70 ans qui sont le plus souvent atteintes de cataracte. Il n’est pas rare que les deux yeux soient touchés, souvent à des degrés différents. Lorsque l’oeil est par ailleurs sain, il est presque toujours possible de rétablir la vision grâce à une intervention chirurgicale.

La cataracte peut aussi être congénitale (c’est-à-dire existante à la naissance). C’est pourquoi les médecins éclairent à la lampe les yeux des nouveaux-nés afin de vérifier si la caspulloïde est de couleur blanchâtre. Elle peut également résulter d’une blessure à l’œil causé par un objet émoussé; elle se caractérise alors par sa forme stellaire. L’emploi à long terme de certains médicaments, par exemple les stéroïdes, peut aussi favoriser la formation de cataractes. C’est aussi le cas de certaines maladies, par exemple le diabète, qui peut donner à la cristalloïde une apparence neigeuse ou accélérer le processus de vieillissement causant la formation de cataractes.

Traitement de la cataracte

Voici ce que pourrait faire un médecin ou un optométriste:

  • Vérifier votre vision au moyen d’un tableau d’essai.
  • Examiner vos yeux avec un ophtalmoscope, instrument qui permet d’examiner l’intérieur de l’oeil, ou avec un biomicroscope, microscope muni d’une lampe à fente qui permet de voir en détail les structures internes de l’oeil.
  • Le traitement consiste en une intervention chirurgicale au cours de laquelle le matériel opaque de la cristalloïde est enlevé, puis remplacé par une fine lentille en plastique de grande qualité optique. La décision de pratiquer cette intervention repose habituellement sur l’importance des inconvénients que la cataracte cause dans la vie de tous les jours.

Les perspectives sont excellentes pour les personnes traitées; les complications sont rares et la vision est généralement rétablie. Si, au bout de quelques mois, la cristalloïde s’opacifie partiellement, un ophtalmologue pourra la traiter au laser; elle retrouvera définitivement sa transparence. 

Prévention de la cataracte

  • Limitez les dégâts. Les résultats d’études indiquent que les antioxydants empêchent les radicaux libres (molécules d’oxygène instables) de s’accumuler dans l’oeil, où ils pourraient provoquer la formation d’une cataracte. Les agrumes, la fraise, le raisin rouge, le bleuet, le brocoli, la tomate, le melon, les poivrons vert et rouge, le maïs, la carotte et les légumes feuilles vert foncé en sont de bonnes sources. Les aliments contenant du sélénium, du fer, du zinc, de la niacine, de la thiamine (vitamine B1) et de la riboflavine (vitamine B2) protègent également contre les dommages causés par les radicaux libres. La viande, la volaille, les fruits de mer, le soya, les céréales enrichies, les légumineuses, la pomme de terre, l’oeuf, le lait et le fromage constituent de bonnes sources de ces minéraux et vitamines. Enfin, les aliments riches en vitamine A, qui favorise une bonne vision, comprennent le foie de boeuf, le jaune d’œuf, les légumes jaunes et les légumes feuilles vert foncé.
  • Prenez des céréales. De nombreuses céréales sont aujourd’hui enrichies en vitamines. Optez de préférence pour celles qui renferment des nutriments que votre alimentation ne vous apporte pas en quantités suffisantes et dont les teneurs s’approchent des doses quotidiennes recommandées.
  • Faites-vous examiner. Si vous êtes âgée de 40 à 59 ans, passez un examen complet de l’oeil tous les deux ans. Les personnes de plus de 60 ans devraient se faire examiner chaque année.
  • Prenez un supplément multivitaminique. Cela ne peut vous faire de mal, particulièrement si vous ne consommez pas vos cinq portions de fruits et de légumes chaque jour.
  • Prenez de la vitamine C. Les résultats de quelques études indiquent que, en prenant cette vitamine pendant au moins 10 ans, on pourrait prévenir la formation de cataracte. Cependant, comme les doses recommandées varient de 250 à 1250 mg par jour, consultez votre médecin pour savoir quelle dose vous devriez prendre.
  • Prenez des vitamines A et E. La première contribue à une vision saine. Comme les autres antioxydants, la seconde pourrait contribuer à prévenir la formation de cataracte. Au cours d’une étude d’une durée de quatre ans, des chercheurs ont découvert que la vitamine E contribuait à diminuer de 50% le risque de cataracte. On estime que 200 UI par jour constitue une dose sûre.
  • Protégez vos yeux. Le rayonnement ultraviolet provoque la formation de radicaux libres. Les journées ensoleillées, portez des lunettes de soleil et une visière ou un chapeau à large rebord. Qu’elles soient dispendieuses ou économiques, vos lunettes solaires devraient filtrer les rayons UVA et UVB à 99%. Par ailleurs, si vous faites du bricolage ou pratiquez des sports qui pourraient vous blesser les yeux, portez des lunettes de sécurité.
  • Soignez votre diabète. Non traité, le diabète peut entraîner diverses maladies oculaires, y compris la cataracte et même la cécité.
  • Arrêtez de fumer. Si vous avez besoin d’une autre bonne raison pour écraser, sachez que l’incidence de la cataracte chez les fumeurs est beaucoup plus élevée que chez les non fumeurs, et qu’ils contractent cette maladie environ 10 ans plus tôt.
  • Protégez vos yeux des substances toxiques. Évitez de les exposer aux substances toxiques ainsi qu’aux rayons X et à la lumière infrarouge, ces facteurs étant associés à la formation de cataracte.

Popular Videos