Anémie (ferriprive ou par carence en fer)

L’anémie ferriprive est la forme la plus courante de cette maladie. Elle est causée par une carence en fer dans le sang.

Anémie (ferriprive ou par carence en fer)

Ce qu’est l’anémie ferriprive

L’anémie ferriprive est la forme la plus courante de cette maladie. Elle est causée par une carence en fer dans le sang. La moelle des os ne peut alors élaborer une quantité suffisante d’hémoglobine, ce pigment qui transporte l’oxygène dans les globules rouges, si bien que l’organisme est carencé en oxygène. L’anémie persiste tant qu’elle n’est pas traitée, à moins qu’elle soit temporaire, auquel cas l’organisme comblera peu à peu la carence. Selon la cause, il est possible de soigner cette maladie en trois à six semaines. Cependant, la personne pourrait devoir prendre un supplément de fer pendant six mois.

Personnes à risque d’anémie ferriprive

L’anémie ferriprive est causée par:

  • Des menstruations abondantes;
  • Un saignement important consécutif à un accident ou une intervention chirurgicale;
  • Une alimentation carencée en fer;
  • La grossesse, qui augmente les besoins en fer de l’organisme;
  • Une mauvaise absorption du fer, habituellement attribuable à une ablation partielle de l’estomac ou à la maladie coeliaque;
  • Une maladie qui s’accompagne de saignements persistants, par exemple gastrite, ulcère gastroduodénal, troubles intestinaux dont le cancer de l’intestin, hémorroïdes et infection urinaire.

En plus des symptômes communs à tous les types d’anémie, les personnes souffrant d’anémie ferriprive ont des ongles secs et cassants et leur bouche et leur langue sont douloureuses. Dans les cas graves, l’insuffisance cardiaque et l’oedème peuvent en résulter.

Traitement de l’anémie ferriprive

Si vous avez l’un des symptômes décrits plus haut, consultez un médecin. Il pourrait : 

  • Vous faire passer des analyses pour mesurer la teneur en fer de votre sang et sa richesse en globules rouges;
  • Rechercher la cause sous-jacente, par exemple en ayant recours à l’endoscopie ou à la radiographie au baryum pour dépister d’éventuels troubles du tube digestif;
  • Si le diagnostic est confirmé, prescrire des comprimés de fer ou des médicaments pour réguler les pertes menstruelles ou encore administrer du fer sous forme d’injections.

 

Changements dans le mode de vie

Mangez beaucoup d’aliments riches en fer, par exemple de la viande maigre, des légumes verts, du pain de blé entier, des légumineuses, des œufs et des fruits séchés. Évitez de boire du thé aux repas car il peut inhiber l’absorption du fer contenu dans les aliments.

Vidéos les plus populaires