Un ventre plus plat et défini grâce aux radio-fréquences

Si vous souhaitez obtenir un ventre plat ou une taille plus fine, la technologie Vanquish qui est désormais disponible à la Clinique PEAU du Dr. Manish Khanna, dermatologue à Montréal, pourrait vous intéresser. Cette nouvelle approche qui utilise la chaleur des radiofréquences pour détruire les graisses pourrait faire diminuer le tour de taille de 2 à 4 pouces en moyenne, selon ses fabriquants. La rédaction de Plaisirs Santé a testé en primeur cette nouvelle technologie afin de vous faire part de son expérience. Mais avant, quelques explications sur le fonctionnement du Vanquish.

Un ventre plus plat et défini grâce aux radio-fréquences

Des radiofréquences pour faire « fondre » les graisses

La technologie Vanquish qui est désormais disponible à la Clinique PEAU de Montréal émet des radiofréquences qui ciblent les cellules de gras qui se retrouvent notamment au niveau de l’abdomen et des flancs. La chaleur des radiofréquences chauffe et détruit alors les cellules de gras, sans pour autant endommager la peau, les muscles, ou les cellules avoisinantes.

Comment se déroule ce traitement? Un applicateur qui émet ces radiofréquences est tout d’abord placé à quelques centimètres de la zone à traiter, par exemple au niveau de l’abdomen ou des flancs. Pendant de 30 à 45 minutes, l’applicateur émet des radiofréquences dans la zone ciblée, créant ainsi une sensation de chaleur sur la peau de la zone à traiter. Sous l’effet des radiofréquences, certaines cellules graisseuses meurent sur le champ, tandis que d’autres sont détruites au cours des semaines suivant le traitement. Les cellules de gras détruites sont filtrées à travers le système lymphatique, puis métabolisées par le foie avant d’être évacuées dans l’urine.

Si le Vanquish est une approche moins agressive et drastique que la liposuccion, elle ne nécessite pas d’anesthésie, ni de chirurgie. Cela dit, il est très important que l’utilisation du Vanquish soit effectuée sous la supervision d’une équipe médicale. Enfin, il faut souligner que le Vanquish est conçu pour se débarasser des graisses tenaces et amincir des zones ciblées du corps, et non pour obtenir une perte de poids globale, ou encore atteindre un poids santé.

Ainsi, les hommes qui souhaiteraient perdre ce petit ventre dont ils n’arrivent pas à se débarasser malgré une saine alimentation et un mode de vie actif pourraient être intéressés par cette technologie. Il en va de même des femmes qui souhaitent affiner et définir leur taille. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est par ailleurs fortement recommandé de bien s’hydrater de 2 à 3 jours avant chaque traitement. Et selon les besoins de chaque patient, de trois à six séances peuvent être nécessaires afin d’obtenir des résultats optimaux.

Mentionnons que le Vanquish peut entraîner certains effets secondaires, comme des rougeurs sur la peau où la zone a été traitée, ou encore une sensation de chaleur suivant le traitement. Des enflures peuvent aussi apparaître au niveau des zones ciblées. Parmi les autres effets secondaires plus rares, mentionnons l’apparition de kystes. Cela dit, la grande majorité des patients ne font que ressentir quelques petits pincements lors du traitement et peuvent retourner à leurs activités quotidienne après chaque séance.

Jour 1 à la Clinique PEAU : Rencontre, questions et évaluation des besoins du patient

Afin de mettre le Vanquish à l’épreuve, j’ai tout d’abord rencontré le dermatologue Dr. Manish Khanna à sa clinique, en compagnie de son équipe. Nous avons discuté de mes besoins et des alternatives les plus efficaces afin que je puisse me débarasser des graisses tenaces au niveau de mon abdomen. Comme le gras qui se trouve au niveau de mon abdomen est plus ferme au toucher et ne se retrouve pas en surface sous la peau, le Vanquish était l’option de choix. En effet, cette technologie peut atteindre les graisses plus en profondeur et ainsi s’avérer plus efficace que d’autres technologies qui travaillent davantage en surface.

On m’a ensuite expliqué le processus et les différentes étapes du traitement qui allait s’effectuer en six séances. Après m’avoir expliqué le fonctionnement du traitement et ses possibles effets secondaires, j’étais fin prêt pour recevoir le traitement quelques jours après cette rencontre.


Jour 2 : Le traitement du Vanquish

De retour à la clinique, j’ai rencontré à nouveau l’équipe médicale qui s’est assurée de revoir avec moi la procédure en détail et de répondre à toutes mes questions. Le traitement pouvait enfin commencer! Je me suis tout d’abord couché sur le dos afin que l’équipe médicale positionne la plaquette du Vanquish à un pouce environ de mon abdomen. Des ventilateurs ont également été mis en marche afin de rafraîchissir la zone ciblée. Une fois ces dispositifs positionnés, le traitement pouvait commencer.

Lorsque le Vanquish a été mis en marche, je pouvais ressentir une sensation de chaleur sur mon abdomen. La sensation ressemblait à celle de rayons de soleil sur ma peau. J’ai également ressenti quelques petits pincements par moments et à divers endroits sur l’abdomen, mais sans plus.

D’une durée de 45 minutes, ce traitement a été effectué sous supervision médicale qui s’assure que le patient ne ressentent pas une douleure vive dans une région localisée. Il est également important de ne pas bouger durant le traitement afin d’assurer un effet maximal des radio-fréquences sur les cellules graisseuses. Sitôt le traitement terminé, j’étais prêt à retourner au bureau. Le seul effet secondaire que je ressentais était une sensation de chaleur au niveau de l’abdomen qui s’est estompée quelques heures après le traitement.

Au moment d’écrire ces lignes, il restait encore trois traitements à recevoir au niveau de l’abdomen. Les résultats du Vanquish sont habituellement visibles après deux à trois mois. Restez à l’affût, car nous vous ferons part des résultats obtenus sous peu!

D’ici là, pour en savoir plus sur le Vanquish ou sur la Clinique PEAU, visitez le http://www.peaumontreal.com.

Vidéos les plus populaires