Maigrir par l’imagination

Après plusieurs régimes sans résultats satisfaisants, la comédienne britannique Helen Lederer a tenté sa chance avec une technique d’hypnose élaborée par Marion et Martin Shirran. Et si maigrir par l’imagination était vraiment possible?

Maigrir par l'imagination

Cela fait maintenant 20 ans que j’enchaîne les régimes, sans succès. Celui-ci m’a paru intrigant… Je plonge! Le principe est simple: par l’hypnose, convaincre mon organisme de se comporter comme si l’on m’avait implanté un anneau gastrique pour réduire le volume de mon estomac – et maigrir. Pourquoi s’infliger le scalpel quand l’imagination se révèle tout aussi efficace?

Fers de lance de cette méthode, Marion et Martin Shirran la mettent en œuvre dans leur clinique espagnole. Le traitement dure quatre jours. Mais suffit-il vraiment de faire «comme si» pour effacer des années de résolutions trahies?

Par la programmation neurolinguistique et la thérapie comportementale cognitive, Marion et Martin commencent par cerner les causes des écarts alimentaires. La première séance porte sur mes désirs et mes besoins – deux choses très différentes! La deuxième s’intéresse à mon discours intérieur. La plupart de nos pensées alimentaires sont logiques et positives; d’autres… incohérentes, calamiteuses! Or ces rengaines mentales modèlent nos comportements.

Ça, c’est tout moi! J’engloutis trois barres de chocolat, puis je me déteste et finis par baisser les bras. «Au point où j’en suis, autant continuer…» La séance d’hypnose avec Marion m’a montré que je pouvais éviter cette spirale infernale ou stopper net ses conséquences funestes.

Me voici prête pour mon «opération virtuelle». Après avoir regardé un film montrant la mise en place d’un anneau gastrique bien réel, je suis placée en état de relaxation profonde afin d’éprouver les sensations que provoquerait l’intervention de réduction de l’estomac. J’ai un peu l’impression d’accoucher par césarienne sous anesthésie… sans les pansements postopératoires.

Je n’ai jamais su résister à un gâteau, à un morceau de fromage ou à un verre de vin. Ces séances ont-elles réussi à m’inculquer une quelconque discipline? J’ai déjà perdu plus de quatre kilos! Mais pas question de m’endormir sur mes lauriers… Je n’en suis qu’au tout début de ma rééducation mentale. Quand je me sens faiblir, j’écoute le CD d’encouragement qui accompagne le programme. Le saviez-vous? Un seul verre de vin équivaut à quatre bâtonnets de poisson pané. Pensez-y la prochaine fois que la tentation vous guettera!

Pour en savoir plus sur les stratégies minceur de Marion et Martin Shirran: gmband.com (en anglais)

Popular Videos