Grignotage le soir = gain de poids

Grignoter le soir risque d’annuler vos efforts pour perdre du poids. Voici pourquoi.

Grignotage le soir = gain de poids

Voilà un point qui revient constamment chez les théoriciens de la perte de poids : le moment où l’on mange influe-t-il sur le nombre de kilos qu’on perd ou qu’on prend? Il semble bien que oui, mais les raisons en seraient plus psychologiques que physiques.

Le gain de poids qu’on attribue au grignotage en soirée aurait plus à voir avec les excès alimentaires que les gens sont portés à commettre à ce moment-là qu’avec le simple fait de manger le soir. « Chez les personnes qui se réveillent en plein milieu de la nuit pour manger, le gain de poids est généralement dû au fait qu’elles le font pour des raisons émotionnelles et non parce qu’elles ont vraiment faim», explique Jessica Begg, diététicienne de Vancouver.

Le docteur Arya Sharma, directeur du Cardiovascular Obesity Research and Management de l’université de l’Alberta, ajoute que ceux qui préfèrent manger tard dans la soirée sont plus portés que les autres à faire de mauvais choix alimentaires.

«Un des problèmes de ceux qui mangent beaucoup le soir, explique-t-il, c’est qu’ils ne se nourrissent pas adéquatement durant le jour.» Si vous amorcez la soirée épuisée et affamée, vous serez portée à consommer ce qui vous tombera sous la main et, bien souvent, ce sera de la camelote alimentaire. En outre, vous ingérez le plus gros de vos calories à un moment où votre métabolisme ralentit en conséquence d’un manque de nourriture durant la journée.

Il pourrait cependant y avoir d’autres explications au gain de poids qu’on observe chez les personnes qui grignotent durant la soirée. Arya Sharma fait état d’une étude menée par une équipe de chercheurs de la Northwestern University de l’Illinois : on a donné à deux groupes de souris la même nourriture, mais à des moments différents de la journée, soit le soir, moment où ces rongeurs se nourrissent habituellement, ou le jour, moment où ils dorment normalement. «Les souris qui ont mangé le jour, au moment où elles auraient dû dormir, ont pris plus de poids que celles qu’on a nourries le soir», souligne-t-il.

Il faudra d’autres études pour déterminer si ces résultats sont transposables aux humains, mais Arya Sharma pense que, entre-temps, on devrait peut-être tenir pour acquit que le grignotage en soirée ou durant la nuit entraîne un gain de poids, et agir en conséquence.

Si vous avez un petit creux le soir, mangez peu et faites preuve de discernement. Jessica Begg conseille d’opter pour deux aliments appartenant à des groupes alimentaires différents, par exemple un fruit et quelques noix ou autres fruits à coque, du fromage et des craquelins, ou un verre de lait et un biscuit.

Popular Videos