Share on Facebook

4 trucs pour adopter de saines habitudes de vie pour la rentrée

Les bonnes habitudes que vous aviez implantées dans votre «routine métro, boulot, dodo» ont été remisées pour l’été. Voici quatre mauvais plis estivaux à éviter si vous souhaitez renouer avec une saine hygiène de vie pour la rentrée.

1 / 5
Manger sur le pouce

Manger sur le pouce

L’été, les tentations sont grandes et les choix de gourmandises, infinis. D’après, Tara Dworzak, membre à vie et responsable de secteurs chez Weight Watchers, nous avons près de 200 choix alimentaires à faire chaque jour. Pour prendre les bonnes décisions et manger selon sa faim, nous devons apprendre à gérer notre horaire. « En vacances, nous n’avons pas de routine et nous perdons souvent le fil du temps. Nous déjeunons à 11 h, nous oublions de dîner et nous mangeons un gros souper bien arrosé à 21 h. On ne peut pas maintenir ce rythme de vie très longtemps», dit Dominique Paradis, coach de vie et entraîneur privé à Québec «Heureusement pour notre corps (malheureusement pour nous), les vacances ont une fin. Quand l’on en revient, il est important d’établir une plage horaire pour nos repas. La base est de manger trois repas par jour et de s’octroyer au moins 45 minutes pour le lunch. » Lorsque l’on prend le temps de manger, on digère mieux, on évite d’éventuels maux de tête, on fait le plein d’énergie et on décompresse; des choix santé à ne pas négliger.

(Credit photo:Thinkstock)

2 / 5
Sauter l'entraînement

Sauter l’entraînement

Maintenant les festivités terminées, comment nous motiver à retourner sur le tapis roulant? « La méthode que je propose à nos membres est de toujours avoir un sac d’entraînement à portée de main, soit dans la voiture ou au bureau, et de s’inscrire à une activité qu’ils aiment dans un établissement près de chez eux ou du travail. Ainsi, plus d’excuses pour sauter une séance », explique Tara Dworzak.

Il est aussi important de réfléchir aux raisons pour lesquelles l’on s’entraîne. « Se donner un but, par exemple maintenir sa forme physique, aide à la motivation. Nul besoin de se fixer l’objectif de courir le 42 km au marathon. Il faut rester réaliste pour ne pas se décourager et ne pas nuire à son estime de soi », dit Dominique Paradis. L’entraîneur propose aussi de considérer les visites au centre de conditionnement physique comme un rendez-vous d’affaires puisque dans la vie professionnelle, on n’annule pas une réunion à la dernière minute.

Si le centre de conditionnement physique n’est pas votre truc, entraînez-vous à la maison. Quelques poids et un ballon suffisent à vous garder en forme.

(Crédit photo:Thinkstock)

3 / 5
Abuser des restos

Abuser des restos

Le prix de deux sorties au restaurant équivaut à un réfrigérateur rempli d’aliments pour la semaine. L’équation est simple : la paresse coûte cher. Mais comment revenir à un rythme de vie normal sans avoir l’impression de tomber en diète financière? « Au lieu d’aller au restaurant, faites un souper entre amis à la maison. Lorsque l’on cuisine, on choisit la qualité des aliments, en plus d’économiser de l’argent pour nos prochaines vacances, explique Dominique Paradis, ce qui ne nous prive pas de profiter des plaisirs d’une sortie au restaurant de temps à autre. Une fois n’est pas coutume! »

(Crédit photo:Thinkstock)

4 / 5
Lever le coude

Lever le coude

Les invitations pour les barbecues, les pique-niques et les week-ends au chalet bien arrosés pleuvent en été. Ce n’est donc pas surprenant si la consommation d’alcool de certains double durant la saison chaude. Il est toutefois bon de savoir que, une fois ingurgité, l’alcool, riche en calories, favorise l’accumulation de gras, surtout au niveau de l’abdomen. Sachant qu’une consommation abusive d’alcool est dommageable pour la santé, Tara Dworzak propose plutôt de boire de l’eau de source ou pétillante dans une flûte à champagne agrémentée de fruits tranchés. C’est alléchant et festif!

(Crédit photo: Thinkstock)

5 / 5
Saviez-vous que...

Saviez-vous que…

Une étude publiée dans l’European Journal of Social Psychology, en 2009, a démontré qu’il faut en moyenne 66 jours pour ancrer une nouvelle habitude. Les chercheurs ont également constaté qu’un manquement ne vous condamne pas à l’échec. Corrigez le tir dès le lendemain et tout ira bien.

(Crédit photo: Thinkstock)