4 règles pour accepter un compliment

Les éloges vous mettent mal à l’aise? Apprenez à les recevoir élégamment.

4 règles pour accepter un compliment

Comment avez-vous réagi la dernière fois qu’on vous a complimentée sur vos chaussures ou votre travail? Par un rebutant «Pas ces vieilleries» ou «Merci, mais c’est Anne qui a tout fait»? L’humilité semble faire partie de la culture canadienne. Pourtant, d’après une enquête américaine menée auprès de 185 femmes, un compliment sur la personnalité ou l’apparence rassure. Quelques conseils de Louise Fox, conseillère en bonnes manières à Toronto:

  • Restez simple. Un compliment sur votre tenue, votre travail ou la conduite de votre enfant n’appelle rien de plus que «Merci».
  • N’essayez pas de renvoyer la balle. En répondant à chaque compliment par un autre, vous risquez de ne pas paraître sincère.
  • Ne vous dénigrez pas. Si la personne qui vous complimente semble en quête de renseignements, remerciez-la et expliquez-lui comment vous avez téléchargé ces superbes dessins, mais ne minimisez pas vos efforts.
  • Refusez les compliments équivoques. Comment réagir à un compliment ambigu comme «Ça t’a fait du bien de perdre du poids après la naissance»? Montrez que vous avez perçu l’équivoque et obligez l’autre à la dissiper. Plus vous serez habile à ce jeu, mieux vous vous entendrez avec les autres.

«Un compliment est un cadeau, conclut Louise Fox. Ne vous souciez pas du motif; acceptez-le, c’est tout.»

Trois règles pour faire un compliment

Soyez précise. Des remarques comme «Cette couleur te va à merveille» ou encore «Tu sais comment organiser une soirée agréable» touchent plus qu’une remarque vague.
Evitez les commentaires sur l’apparence d’un membre du sexe opposé. Votre compliment pourrait être interprété comme une avance. Vous ne risquez rien en félicitant un collègue pour un travail bien fait ou un voisin pour son aménagement paysager. (Si vous voulez flirter, c’est autre chose – un compliment sur les pectoraux ou le jean neuf d’un ami vous mènera droit au but.)
Mettez l’accent sur le résultat. Si vous complimentez une amie sur le poids qu’elle a perdu, vous pouvez la gêner et vous la confortez dans l’idée que beauté égale minceur. Dites-lui plutôt que sa robe lui va bien, qu’elle a bonne mine ou qu’elle a eu raison de retourner au gym.

Vidéos les plus populaires