Share on Facebook

Vos cosmétiques sont-ils contaminés?

Découvrez ce qui pourrait se tapir dans vos produits de maquillage ainsi que quelques conseils pour éviter leur contamination.

1 / 6

Cosmétiques contaminés

Un beau matin, Caitlin Callahan prend un tube de mascara et en applique sur ses cils, convaincue qu’elle a acheté le produit peu de temps auparavant. Erreur! Il s’agit d’un vieux tube qu’elle avait omis de jeter. En quelques heures à peine, l’irritation gagne ses yeux, lui donnant l’impression que quelqu’un lui a jeté du sable au visage. Elle doit se rendre d’urgence à la clinique pour se faire prescrire des antibiotiques.

Maquilleuse en chef pour l’équipe M.A.C. Pro de Vancouver, Caitlin Callahan raconte cette anecdote à ses clientes dans le but d’illustrer un fait peu connu: la saleté et les bactéries qui s’accumulent sur les mains et le visage, ou qui sont présents dans l’air ambiant, peuvent se retrouver dans les produits de maquillage, les trousses, les tiroirs, et sur les applicateurs. En conséquence de quoi, on peut tomber malade si on applique sur sa peau un produit contaminé au staphylocoque ou à l’E. coli.

2 / 6

Qu’est-ce qui se cache dans vos cosmétiques?

Pour découvrir ce qui se cache dans les cosmétiques, des chercheurs de l’Université Rowan du New Jersey ont testé, sur une période de plus de deux ans, les échantillons des produits qui sont mis à la disposition des clientes dans les magasins où l’on vend des cosmétiques. Au total, ils ont analysé les produits de 20 marques différentes.

Ils ont découvert que 67 à 100% des produits étaient contaminés par des bactéries, la principale étant le staphylocoque doré, qui peut causer des infections telles que la conjonctivite ou l’impétigo.

Quand Nancy Crossley, maquilleuse professionnelle de Toronto et créatrice de la gamme de nettoyants BeautySoClean, a fait ses propres analyses des échantillons de produits cosmétiques, elle y a découvert des moisissures, des champignons, des staphylocoques, des E. coli et des pseudomonas, bactéries antibiorésistantes. «Je ne veux vraiment pas de ces microorganismes dans mes produits!», s’exclame-t-elle.

3 / 6

Inutile de paniquer

Certains produits constituent un milieu plus favorable que d’autres à la prolifération bactérienne. «Les bactéries ne se multiplient guère dans la poudre», de dire le docteur Jason Rivers, dermatologue de Vancouver. Par contre, elles se multiplient dans l’eau. Par conséquent, veillez à ce que les produits liquides pour les lèvres ainsi que le mascara soient parfaitement propres et jetez ceux dont la date de péremption est échue. Veillez aussi à bien sécher les trousses à maquillage humides et les éponges détrempées.

Les produits à base d’huile, comme le rouge et le brillant à lèvres, de même que le fard à joues liquide peuvent héberger le E. coli et la salmonelle.

Sachez toutefois que, en cas de contamination des produits, vous ne serez malade que si le produit pénètre par une plaie ouverte, par les yeux ou par la bouche.

4 / 6

Jetez les produits périmés

Pour prévenir la contamination, les fabricants ajoutent des préservateurs à leurs produits. Pour être vendus en magasin, les produits doivent être toujours exempts de germes après qu’on les ait bombardés en laboratoire avec cinq différentes bactéries et ce, à cinq différentes reprises. Cependant, le temps et l’assaut des bactéries finissent par venir à bout des préservatifs, diminuant leur efficacité.

Il est donc recommandé de faire régulièrement le ménage de votre trousse à produits et de jeter ceux que vous avez depuis trop longtemps. Depuis sa débâcle avec le mascara, Callahan inscrit sur les siens la date de leur acquisition.

Débarrassez-vous du mascara tous les trois mois, et du rouge à lèvres, du fard à joues et du fard à paupières en poudre au bout d’un an ou deux. Respectez les dates de péremption des crèmes et lotions. «En cas de doute, sentez-le produit», conseille Callahan. S’il dégage une mauvaise odeur, jetez-le.

5 / 6

Prévenez la contamination

Voici quelques mesures préventives qui préserveront vos produits de la contamination:
Lavez-vous les mains. Cela peut sembler évident, mais il n’est pas inutile de rappeler que la contamination bactérienne est causée essentiellement par le contact des mains avec la crème pour le visage, le fond de teint ou le brillant à lèvres.

Ne partagez pas. Si votre ado se sert de vos produits ou si une amie vous fait le visage en vue d’une sortie, ne partagez que votre fard à joues, votre ombre à paupières et votre fond de teint. Apportez votre mascara et utilisez des applicateurs propres ou neufs.

Servez-vous de pinceaux. Les applicateurs et les houppettes en mousse qui sont vendus avec les produits de maquillage ne sont pas conçus pour durer et peuvent héberger des germes. Achetez plutôt vos propres pinceaux lavables et nettoyez-les régulièrement.

Soyez vigilante au comptoir de cosmétiques. Si on met à la disposition des clients des échantillons, on devrait aussi vous offrir des applicateurs jetables, et le personnel devrait nettoyer régulièrement les échantillons. Si vous craignez que les mesures sanitaires ne soient pas impeccables, appliquez les produits sur le dos de votre main pour les essayer.

6 / 6

Comment nettoyer vos produits

Trousses de maquillage: nettoyez-les à fond avec un chiffon trempé dans de l’eau savonneuse chaude ou faites comme les pros et allez-y pour un lavage extrême: «J’ai entendu parler de maquilleurs professionnels qui passent leur trousse au lave-vaisselle», confie Crossley.

Pinceaux: entre deux applications de couleur, trempez votre pinceau dans un produit à séchage rapide à base d’alcool, comme le nettoyant à pinceaux de M.A.C. (13$ pour 235 ml) ou celui de Cover FX (13$ pour 235 ml). Une fois la semaine, mouillez les soies avec de l’eau et frottez-les avec un produit nettoyant.

Maquillage: assainisseur vaporisateur (12,50$ pour 8 ml) et lingettes Cosmetic Sanitizer (12,50$ pour 48) de BeautySoClean. Ils détruisent les bactéries présentes dans les produits et sèchent rapidement sans modifier la texture de la poudre ou du rouge à lèvres.

 

Sur le même sujet:
Quand jeter ses produits de beauté
Êtes-vous allergique à un produit de maquillage
Qui a peur des parabènes