Share on Facebook

5 mauvaises habitudes beauté à changer

Que ce soit la manière dont vous limez vos ongles ou celle dont vous appliquez votre parfum, vos rituels de soins de beauté ne sont pas nécessairement anodins. Voici cinq mauvaises habitudes que vous devriez perdre et des trucs qui vous y aideront.

1 / 5

1. Frotter les poignets l’un contre l’autre après l’application de parfum

«Les parfums sont composés de molécules qui s’altèrent quand on les expose à la chaleur, au froid ou à la friction», explique Marian Bendeth, experte en fragrance de Toronto. En conséquence, le délicat équilibre du mélange est perturbé et la fragrance s’en trouve modifiée.

Solution: tenez le vaporisateur à au moins 15 cm de l’intérieur de vos poignets et de vos coudes, ainsi que de votre cou. La fragrance se dispersera alors sur une plus grande surface. Ensuite, n’y touchez plus, conseille Marian Bendeth. Vous pouvez souffler sur vos poignets ou les laisser sécher d’eux-mêmes. La chaleur de votre corps contribuera à diffuser le parfum.

2 / 5

2. Plisser les yeux au soleil

Conjuguée à l’exposition aux rayons ultraviolets, cette habitude peut entraîner la formation de rides autour des yeux ou sur le front. En outre, selon Keith Gordon, vice-président de la recherche pour l’Institut national canadien pour les aveugles, en dehors de leurs effets esthétiques, les UV risquent de causer la photokératine, brûlure du globe oculaire qui s’accompagne de lésions, douleur, rougeurs, maux de tête et enflure des paupières. Pis encore, l’exposition à long terme au soleil augmente le risque de cataracte (opacification du cristallin qui entraîne une vision trouble) et de dégénérescence maculaire liée à l’âge, la cause la plus courante de cécité chez les personnes de plus de 50 ans.

Solution: portez des lunettes de soleil tout au long de l’année et pas uniquement durant l’été, conseille Keith Gordon. Peu importe que les verres soient foncés ou clairs, ce qui compte c’est qu’ils assurent une protection de 99% contre les rayons UVA et UVB, indication qui devrait apparaître sur l’étiquette.

3 / 5

3. Limer ses ongles dans un mouvement de va-et-vient

Le mouvement de va-et-vient a pour effet de séparer les diverses couches des ongles et, en conséquence, de les casser ou de les fendre, explique Angela Cooper, esthéticienne en chef chez Spirit Spa de Halifax.

Solution: si vos ongles sont trop longs pour passer la lime, coupez-les d’abord, de préférence avec des ciseaux, puis terminez à la lime émeri ou de cristal. Limez chaque côté de l’ongle vers le milieu et toujours dans le même sens. Évitez les limes de métal, qui sont trop dures pour les ongles.

4 / 5

4. Épiler ses sourcils à l’excès

Trop souvent, on fait l’erreur d’épiler ses sourcils à l’excès (pensez, par exemple, à Pamela Anderson): quand ils sont trop minces, ils vieillissent l’apparence. Et inutile d’essayer de compenser avec du maquillage, qui ne donnera jamais les mêmes résultats que des sourcils pleins, rappelle Kira Thompson, propriétaire du The Brow House de Toronto, où l’on corrige professionnellement les sourcils. En outre, évitez de leur donner une forme qui manque de naturel, par exemple en accent circonflexe ou en crochet.

Solution: Kira Thompson recommande de consulter une professionnelle, qui saura vous conseiller sur la forme de sourcils qui convient le mieux à votre visage, sur la manière dont ils poussent et sur la meilleure méthode pour les entretenir.

5 / 5

5. Omettre de laver ses pinceaux ou brosses à maquillage

Les pinceaux et brosses font partie intégrante de la trousse de maquillage. Cependant, à la longue, la peau morte, l’huile, les colorants passés ou oxydés, et les bactéries peuvent les contaminer, explique Donna Bishop, maquilleuse professionnelle et propriétaire de la boutique de beauté en ligne greenbeauty.ca. Votre maquillage risque alors d’en pâtir. Ainsi, s’il y a des dépôts d’huile sur le pinceau, la poudre y adhérera et formera des grumeaux sur votre peau. Pis encore, s’il est contaminé par des bactéries, l’application de maquillage risque de déclencher des éruptions de boutons, des réactions allergiques ou des infections se manifestant sous forme de démangeaisons, comédons ou rougeurs.

Solution: Donna Bishop conseille de nettoyer les pinceaux à fond de teint liquide à chaque usage et les brosses à poudre au moins une fois par semaine. Voici la méthode qu’elle propose: mettez dans votre main ou sur une assiette une bonne cuillerée de shampoing pour bébé, passez le pinceau sous l’eau tiède pour l’humecter puis remuez-le dans le shampoing pour le faire mousser. Puis, en pointant les poils vers le bas pour éviter que l’eau ne s’y accumule, rincez-le à fond et mettez-le à sécher à plat sur une serviette propre. Pour un usage quotidien, vous pouvez également utiliser un nettoyant, par exemple le Conditioning Brush Cleanser de BeautySoClean. Appliquez-en sur le pinceau et essuyez ensuite ce dernier sur un mouchoir en papier; il sèchera en quelques secondes. (20$, 125 ml).

 

Sur le même sujet:
Quand jeter ses produits de beauté
Vos cosmétiques sont-ils contaminés?
5 habitudes qui vieillissent votre apparence