La flamme en héritage

« La passion ne meurt jamais », disait Daniel Hurtubise, décédé en défendant sa cause. Sa famille a repris le flambeau. »

La flamme en héritage

Dans l’esprit de Michelle Olivier, le message à transmettre est clair lorsqu’elle s’avance devant la foule rassemblée dans une salle de Montréal, ce 13 novembre 2008.

Elle prend la parole à l’occasion d’une collecte de fonds pour la Fondation de la recherche sur
le diabète juvénile (FRDJ).

Il y a cinq mois, son mari, Daniel Hurtubise, leurs deux adolescents, Alex et Sonia, et un ami, Robert Carrier, se sont lancés dans une traversée du Canada à bicyclette – le Tour d’une vie – pour soutenir la FRDJ.

Cette cause tenait à cœur à Daniel. A 15 ans, on lui a diagnostiqué un diabète de type 1, insulinodépendant. A 50 ans, ce résident de Saint-Bruno, au Québec, consacre plusieurs mois à planifier un voyage qui, espère-t-il, permettra de recueillir 500 000 $ pour aider à combattre cette maladie chronique. Mais, le 29 juin, deux semaines après le départ de cette odyssée, c’est le drame : les quatre cyclistes sont fauchés par une voiture, près de Virden, au Manitoba. Daniel et Robert sont tués sur
le coup. Sonia, 16 ans à l’époque, a une jambe brisée. Alex, 19 ans, s’en tire avec une lacération de la jambe et des brûlures mineures.

Michelle, qui coordonne depuis Montréal la logistique du voyage, s’envole aussitôt pour le Manitoba. Quand la mère et les enfants se retrouvent à l’hôpital, ils se disent, sans hésiter : « Il faut continuer. Le mouvement ne peut pas s’arrêter. » Ils tiennent parole.

En 2009, la famille collabore avec la FRDJ à une campagne de collecte de fonds dont le mot d’ordre est : « Le Tour d’une vie se poursuit ». Des amis d’Alex organisent leur propre campagne. Le 14 juin, à Montréal, Michelle, Alex et Sonia participeront à la Marche pour la guérison du diabète TELUS.

Selon Michelle, l’argent recueilli au début du Tour d’une vie, les dons du gala de novembre et ceux des autres collectes leur ont permis d’amasser la moitié des 500 000 $ qui représentaient l’objectif de Daniel.
Et la famille continue à chercher des dons. « Nous n’arrêterons pas, même quand nous aurons dépassé
le demi-million », dit Alex, qui entreprendra l’automne prochain des études de génie civil à l’Ecole de technologie supérieure de Montréal. « Nous n’arrêterons pas tant que la recherche n’aura pas trouvé de remède contre la maladie », précise Sonia.

« Leur engagement galvanise les gens, dit Megan Davidson, directrice de l’exploitation à FRDJ Canada.
En se dévouant corps et âme à cette cause, ils poursuivent l’œuvre de leur père. »

Aujourd’hui, près d’un an après la fin tragique du Tour d’une vie, Alex et Sonia parlent de terminer un jour ce voyage. « Nous envisageons de partir de l’endroit exact où l’accident a eu lieu, explique Sonia, qui vient de terminer son secondaire. Nous aimerions terminer le Tour pour recueillir des fonds, faire connaître la maladie et honorer la mémoire de papa. »

Comme leur mère, Alex et Sonia s’efforcent de garder vivant ce legs du don de soi transmis par Daniel.
« A mesure que le temps passe, je découvre toute la richesse de  l’héritage qu’il nous a laissé, a dit Michelle au gala 2008 de la FRDJ. Comme un tatouage imprégné dans la peau pour toujours, il nous rappelle qu’il n’y a rien d’impossible, qu’il ne faut pas avoir peur de suivre son cœur, de suivre sa passion, de passer à l’action. »

La FRDJ continue d’accepter les dons en l’honneur de Daniel Hurtubise. Pour plus de détails, rendez-vous sur www.frdj.ca.

Pour que ça compte encore plus…Marchez avec nous !

Sélection du Reader’s Digest est fière de parrainer la Marche pour la guérison du diabète TELUS, qui se déroulera notamment à :

    Québec
    Le 7 juin 2009, à 10 heures, au pavillon Edwin-Bélanger, sur les plaines d’Abraham.

    Moncton
    Le 7 juin 2009, à 14 heures, au Riverfront Park.

    Ottawa
    Le 14 juin 2009, à 10 heures, au Queen Juliana Park

    Laval
    Le 14 juin 2009, à 10 heures, au Centre de la nature.

Plus de 240 000 Canadiens vivent avec le diabète de type 1. Autant de raisons de vous joindre à cette marche de la guérison organisée dans plus de 80 villes du Canada (voir la liste par province, sur www.jdrfca.donordrive.com, sous « Inscription »). Chaque pas que vous faites est un pas de plus vers la découverte tant espérée d’un remède.

Vidéos les plus populaires