Nature’s Path: Sauver la planète un bol de céréales à la fois

Certaines entreprises alimentaires se distinguent du lot en raison de leur apport en matière de protection de l’environnement et de leur soutien à l’égard des initiatives communautaires. Notre reportage sur l’une d’entre elles, Nature’s Path.

Nature's Path: Sauver la planète un bol de céréales à la foisVous ne prêtez peut-être pas attention à la marque de muesli que vous grignotez chaque matin, pourtant, Nature’s Path prend très au sérieux sa mission de vous servir ce déjeuner complet.

Karen Robock, notre rédactrice en chef adjointe s’est assise avec la directrice des ressources humaines et développement durable, Jyoti Stephens (photo ci-dessus) – qui est aussi la fille des fondateurs de la compagnie, Arran and Ratana Stephens -, pour parler d’agriculture biologique, de l’amour du muesli, et des raisons pour lesquelles la protection de la planète est à ce point primordiale pour l’entreprise familiale.

Pourquoi est-il si important pour vous de réinvestir dans la communauté?
Mon père a grandi dans une ferme de l’ile de Vancouver, et son père était un pionnier des méthodes de culture biologique. Il a appris à mon père comment laisser le sol dans un meilleur état que celui où il l’a trouvé. Cette idée qu’il fallait prendre soin des choses et les améliorer était très présente quand mes parents ont fondé la compagnie, et elle est encore au centre de nos préoccupations dans notre gestion quotidienne de Nature’s Path. Elle est au cœur de tout, de la manière de déterminer comment on va cultiver nos ingrédients à notre stratégie pour soutenir les communautés et les fermiers dans la production d’aliments sains et nutritifs.

Comment faites-vous le bien ?
Une de nos plus grandes initiatives est un programme appelé «Une bouchée la fois» (Bite4Bite), qu’ont lancé mon frère et sa femme. Ils sont arrivés avec le «Love Crunch», un muesli qu’ils offraient à leurs invités au moment de leur mariage en leur demandant de faire du bénévolat dans leur communauté plutôt que d’offrir des cadeaux. Cette initiative a remporté un tel succès que nous l’avons reprise à Nature’s Path en valorisant l’idée de donner : pour chaque paquet de Love Crunch vendu, nous faisons un don équivalent en argent et en nourriture biologique aux banques alimentaires, jusqu’à concurrence d’un million de dollars par an!

Quelle est votre plus belle initiative dont personne n’a jamais entendu parler ?
Nous accordons par exemple une grande importance au fait d’avoir des terres de culture biologique qui vont durer dans le temps, de sorte que nous travaillons et protégeons la terre et que nous impliquons dans ce processus la prochaine génération d’agriculteurs. Nous le faisons grâce à un partenariat avec certaines fermes. Nous sommes par exemple partenaires avec une famille de fermiers de la Saskatchewan. Leur fils travaillait dans les gisements de pétrole parce qu’ils n’avaient pas assez de terre pour nourrir les parents et leur fils. Nous nous sommes mis en partenariat et avons été en mesure d’acheter assez de terre supplémentaire pour subvenir aux besoins de ces trois personnes, de sorte que nous avons maintenant avec eux une entente de partage de récolte. C’est une excellente opportunité pour eux comme pour nous.

Quels sont vos objectifs en termes de philanthropie ?
Nous voulons donner chaque année l’équivalent de deux millions de dollars en argent et en nourriture. Nous consacrons également 3000$ par mois en produits de commandites que nous distribuons grâce à notre programme en nature. Ce système est réservé aux plus petits dons, comme des paniers-cadeaux destinés à des campagnes de financement faisant la promotion d’un mode de vie sain ou bio, non-OGM ou sans gluten.

Est-il parfois compliqué de faire le bien?
Il peut être difficile de dire non. Mais nous ne pouvons malheureusement pas tout faire. Nous voulons que nos dons aient un véritable impact sur les causes que nous soutenons, aussi est-il parfois difficile de refuser d’aider des groupes qui font pourtant un travail formidable. Nous tentons de faire une place aux causes qui sont le plus proches des aspirations et des valeurs de la marque, comme le soutien à l’agriculture bio, par exemple.

C’est quoi le problème avec les OGM ?
Nature’s Path est membre fondateur du Projet sans OGM et soutien la campagne en faveur d’une loi sur l’étiquetage des organismes génétiquement modifiés au Canada. La compagnie à même participé au financement d’un film tourné en 2014 : GMO OGM. Si vous continuez à vous poser des questions sur l’impact des OGM sur notre alimentation – ce qui regroupe toutes les préoccupations allant de la santé humaine à la biodiversité en passant par la liberté de choix -, vous devez absolument voir ce documentaire. Et il ne fait aucun doute que vous vous exclamerez : «Oh, mon Dieu !»

Si vous avez apprécié cet article, les liens suivants pourraient vous intéresser : 

Qui a peur des OGM?
– Produits bios: 8 aliments à acheter dès maintenant 
Débats et inquiétudes à l’égard des organismes génétiquement modifiés (OGM)

Vidéos les plus populaires