Les vacances du jardinier

Vos vivaces et herbes aromatiques vont devoir se passer de vous quelque temps ? Megan Gruner, propriétaire des Natural Path Gardens à Bognor (Ontario), vous explique comment préparer votre jardin à cette absence.

Les vacances du jardinier

Nettoyez. Supprimez les pousses mortes ou mourantes. Taillez les vivaces qui monteraient en graine pour prolonger leur floraison. Arrachez les mauvaises herbes – étêtez-les si le temps vous manque – et récoltez les légumes mûrs.

Arrosez. Inonder les plates-bandes gaspillerait l’eau et ravinerait le sol. Tôt le matin de votre départ, arrosez pendant quelques heures avec un tuyau suintant (percé de petits trous).

Mettez du paillis. Étendez 8-10 centimètres de copeaux de cèdre, de feuilles ou de paille sur vos plates-bandes pour ralentir l’évaporation. Entourez arbres et arbustes de carton ou de papier journal détrempé que vous fixerez avec des piquets. Tenez compte de la taille, de l’espèce et de la météo pour estimer le temps que vos plantes peuvent passer sans arrosage.

Protégez les plantes en pot. Placez-les à l’ombre. Un dispositif peu coûteux appelé Plant Nanny (leevalley.com) les irriguera jusqu’à deux semaines de temps.

Recrutez des auxiliaires. « Proposez à vos voisins de récolter vos légumes en échange d’un peu de désherbage », dit Gruner. Ou engagez quelqu’un. À Guelph, Jean Mills paie un ado pour tondre sa pelouse.
Faites des choix. Vous n’avez pas le temps ? « Concentrez-vous sur ce à quoi vous tenez le plus, dit Gruner. Vous perdrez quelques vivaces mal portantes, et après ? Vous partez en vacances ! »

Vidéos les plus populaires