Le guide du jardinier urbain

Votre cour est minuscule, voire inexistante? C’est sans importance: les techniques que nous vous proposons ici vous permettront de mettre un peu de verdure dans votre espace extérieur.

Le guide du jardinier urbain

Même si vous vivez dans une tour d’habitation et n’avez pas accès au moindre bout de terrain, vous pouvez toujours cultiver des plantes en pots ou dans des corbeilles suspendues.

Plantes en pots

Même si vous disposez d’un petit terrain, il pourrait ne pas être assez grand pour recevoir un jardin. Dans ce cas, la culture de plantes en pots constitue une bonne solution. 

Donnez-leur l’espace nécessaire pour qu’elles s’épanouissent

Utilisez des pots de bonnes dimensions afin que vos plantes aient assez d’espace pour se développer. Votre pépiniériste devrait être en mesure de vous dire de quelle quantité de terre votre ou vos plantes ont besoin. A noter que bien que les sélectionneurs aient mis au point des variétés de plantes potagères qui nécessitent peu d’espace, certaines ont quand même besoin d’une bonne quantité de terre; le plant de tomate, notamment,  a besoin d’un pot d’une contenance de 19 litres. 

Utilisez du terreau de rempotage

Plutôt que du sol provenant de votre cour, utilisez du terreau de rempotage, qui est plus léger, s’égoutte mieux et est stérilisé, procédé qui détruit les semences de mauvaises herbes et les maladies risquant d’affaiblir vos plantes. 

Utilisez le fertilisant adéquat

Utilisez un engrais-retard sous la forme de granules, les engrais ordinaires étant trop rapidement éliminés du fait des arrosages fréquents que nécessite la culture en pots. En revanche, une application de granules d’engrais-retard durera plusieurs mois, libérant le fertilisant graduellement.

Ne noyez pas vos plantes

Évitez de trop arroser vos plantes. Arrosez-les à fond, puis videz l’eau qui s’accumule dans les soucoupes afin qu’elles n’aient pas « les pieds dans l’eau », situation qui favorise la pourriture des racines. Attention à ne pas vous laisser tromper par le flétrissement, symptôme, entre autres problèmes, de pourriture. Avant d’interpréter ce signe comme un besoin en eau et d’arroser une plante à outrance, sortez-la délicatement de son pot et examinez ses racines: si elles sont brunes et visqueuses, c’est signe de pourriture. Diminuer les arrosages.

Utilisez des paniers et des pots de plastique

Même si vous vivez dans une tour d’habitation et n’avez pas accès au moindre bout de terrain, vous pouvez toujours cultiver des plantes en pots ou dans des corbeilles suspendues.

Pensez à l’arrosage

Les balcons des tours d’habitation peuvent se révéler très chauds et très secs à cause de la réflection du soleil, si bien qu’il vous faudra peut-être arroser vos plantes tous les jours. Comme vous devrez probablement remplir votre arrosoir à l’évier et transporter toute cette eau jusqu’au balcon, évaluez bien la tâche que cela représente avant de décider du nombre de plantes à cultiver.

Utilisez des pots de plastique

Dans les pots de plastique, la terre et les plantes sèchent moins vite que dans les pots d’argile, qui sont plus poreux. Pour préserver davantage encore l’humidité, mettez un paillis organique de 5 centimètres sur la terre du pot, ce qui réduira l’évaporation.

Suspendre intelligemment

Avant d’installer des corbeilles suspendues, demandez-vous comment vous les arroserez. Pouvez-vous monter en toute sécurité sur un escabeau avec un arrosoir à la main? Vous lasserez-vous d’enlever la corbeille pour l’arroser et la remettre ensuite en place?

Utilisez des cristaux hydro-rétenteurs

Si vous voyagez beaucoup et craignez que vos plantes manquent d’eau, les cristaux hydrorétenteurs, ou « cristaux d’eau » constituent une solution pratique et économique. Ces cristaux absorbent l’eau pour la libérer graduellement. Il en existe diverses marques, notamment Water Crystals et WaterSmart Crystals, que vous trouverez dans les jardineries. Lorsque vous ajoutez de l’eau à ces granules de polymère, elles absorbent des dizaines de fois leur poids en eau. Il suffit de les ajouter au sol des plantes en pot et d’arroser; ils absorberont l’eau qu’ils libèreront ensuite graduellement au profit de vos plantes. Vous pouvez donc partir l’esprit tranquille.

Suivez bien le mode d’emploi figurant sur l’étiquette et respectez les quantités recommandées. N’en mettez pas plus qu’il ne le faut car ces cristaux prennent de l’expansion lorsqu’ils sont mouillés; une trop grande quantité pourrait avoir pour effet d’endommager vos plantes et de les faire sortir de leurs pots.

Vidéos les plus populaires