Créez le jardin de vos rêves

Transformez votre jardin en une superbe oasis en suivant ces conseils qui vous aideront à cueillir, planter et soigner vos plantes.

Créez le jardin de vos rêves

Tout comme vous, les plantes ont besoin d’espace. Ne les plantez pas trop près les unes des autres, car le manque d’espace les empêcheront de bien grandir.

Choisissez les bonnes variétés

Les jardiniers professionnels savent bien que les plantes inadaptées à votre terrain ont peu de chances de vivre longtemps, malgré tous les soins que vous leur prodiguerez. Cette règle s’applique non seulement aux vivaces, mais aussi aux annuelles qui ornent votre jardin, l’espace de quelques mois. Dressez-en une liste des caractéristiques : pH et facilité de travail, ensoleillement et ombre, pluviosité, résistance aux grands froids, chaleur estivale et humidité, et tout autre détail que vous jugez important. Même si plusieurs ouvrages vous éclairent sur les besoins des plantes de jardins communes, fiez-vous à votre bon sens. Par exemple, si vous vivez près des Grands Lacs, choisissez des plantes qui poussent dans la région ou dans des endroits similaires, vous éviterez ainsi de commettre de graves erreurs. Voyez quels prédateurs vivent dans votre région, comme par exemple les chevreuils. Si vous n’êtes pas au courant, renseignez-vous auprès de votre pépinière locale.

Adaptez les plantes à votre jardin

Si vous décidez de choisir pour votre aménagement paysager des arbustes qui poussent dans les sols acides, comme les rhododendrons et les azalées, alors que le sol de votre jardin n’est pas acide, sachez que vous vous exposez à des travaux de longue haleine. Bien entendu le pH de votre sol peut être modifié, mais il ne s’agit que d’une solution temporaire. Les produits réduisant le pH ne font effet que tout au plus une saison et doivent être épandus chaque année. Un jardin qui demande un tel entretien peut avoir une longue durée de vie, mais ses chances diminuent à mesure que vous redoublez d’efforts. Pensez-y bien avant de planter un arbuste vivant au soleil dans un jardin ombragé ou une plante préférant l’humidité dans un sol semi-aride.

Dites « non » aux plantes envahissantes

Même si vous aimez les plantes envahissantes, il vaut mieux pour vous et votre jardin que vous vous en débarrassiez. Ces plantes, de nature à occuper rapidement tout le territoire, vous obligeront, un moment donné,  à recommencer entièrement votre jardin. Alors, si vous comptez garder votre jardin en santé longtemps, prenez garde et choisissez plutôt des plantes qui vivront en harmonie avec leurs congénères. Informez-vous auprès d’une pépinière qualifiée qui vous aidera à bien reconnaître les diverses variétés de plantes.

Divisez pour mieux reproduire

La plupart des plantes herbacées vivaces, comme l’aster, l’hémérocalle et le phlox ont besoin d’être divisées régulièrement. Cela signifie que tous les trois ou cinq ans, il faut les déterrer, puis, séparer les racines en petites touffes, en les coupant ou en les secouant, avant de les transplanter. La division favorise une floraison abondante et la croissance de plantes nouvelles et vigoureuses. Les astilbes en sont un bon exemple : si on ne prend pas soin de les diviser au fil des ans, elles fleuriront de moins en moins, car les racines auront tendance à devenir denses et ligneuses. Mais divisée, la même touffe vous permettra d’obtenir une riche floraison. Cependant, il ne faut pas procéder ainsi pour toutes les plantes. Toutes les vivaces n’ont pas besoin d’être divisées, certaines réagissent carrément très mal à ce traitement. Avant de diviser des vivaces, consultez un bon ouvrage qui vous éclairera sur les particularités de chacune.  

Donnez de l’espace aux plantes

Si vous plantez des arbres ou des vivaces trop près les uns des autres, ils finiront en poussant par se faire de l’ombre, et certains par vivre au détriment des autres. Bien qu’il ne soit pas facile d’imaginer quelle taille auront les semis une fois adultes, prévoyez de les distancer suffisamment en fonction de leur taille à maturité. Cette règle est d’autant plus vraie pour les arbres que pour les vivaces, car une fois établis, les déplacer devient une tâche plutôt ardue. Tout bon ouvrage traitant des plantes vous permettra de savoir quelle taille auront les semis à l’âge adulte.

Attendez avant de planter des bulbes

Les bulbes de printemps apportent la joie lorsqu’ils fleurissent. Ils créent une explosion de couleurs pendant que les autres plantes sont encore au repos, tout en étant un bon remède à la déprime hivernale. Mais si votre jardin de vivaces est tout récent, il vaut mieux attendre une ou deux saisons avant d’y planter des bulbes. Assurez-vous d’être satisfait de son aménagement et de ne pas y apporter de changements majeurs. Si vous décidez de modifier votre jardin en plein été, vous risquez de briser les nouveaux bulbes avec votre fourche à bêcher. Soyez patient et n’ensemencez vos bulbes que lorsque vous saurez ce que vous voulez vraiment, cela vous évitera de les replanter.

Trouvez ce que vous cherchez sur le Web

Avant l’arrivée de l’Internet, les jardiniers devaient remuer ciel et terre pour dénicher des plantes qui sortent de l’ordinaire. Mais aujourd’hui, même les petits jardiniers ont leur site. Une recherche rapide vous conduira vers des douzaines de sites qui se consacrent à ces plantes, jusqu’ici introuvables. Pour de meilleurs résultats, tapez d’abord le nom scientifique, puis, l’appellation courante de la plante qui vous intéresse; ajoutez également le nom propre de la variété, si vous le jugez approprié.
 

Vidéos les plus populaires