Share on Facebook

Les 10 erreurs les plus coûteuses en voyage

Économisez de l’argent lors de vos prochaines vacances en évitant ces coûteuses et fréquentes erreurs de voyage.

1 / 11

Nous faisons tous des erreurs, mais une erreur en voyage peut être très coûteuse. Ne gonflez pas vos dépenses de vacances pour une gaffe que vous auriez pu éviter. Nous avons parlé à l’agente de voyages, Mary Jane Hiebert, directrice générale de Holiday Travel, à Steinbach, au Manitoba, pour vous aider à éviter ce qui, à son avis, constitue les 50 erreurs les plus coûteuses.

 

2 / 11

1. Oublier d’acheter un plan de service international pour votre téléphone

À l’étranger, sans un plan de service international, appeler de votre téléphone cellulaire – ce que nous appelons « l’itinérance sans filet » – pourrait être scandaleusement cher.

Melissa Greer, éditrice Web de Best Health (Plaisirs Santé) s’est récemment rendue en Grèce et en Italie pour de relaxantes vacances avec deux semaines devant elle. Elle a apporté son téléphone, mais ne l’a allumé que rarement; tout juste pour vérifier ses courriels et envoyer quelques textos à la maison. Résultat: une facture de 1300 $ en frais d’itinérance. « J’étais renversée », dit Greer. « J’ignorais qu’utiliser mon téléphone pendant 30 secondes serait si cher! »

La solution? Contactez votre fournisseur de services téléphoniques pour vous renseigner sur les frais des appels outre-mer et des forfaits pour la voix, le texte et les données, quand vous êtes à l’étranger. Si vous voyagez pendant une longue période de temps, faites comme Mary Jane Heibert en Allemagne : « Je me suis acheté un téléphone mobile allemand, parce que c’était beaucoup moins coûteux que d’utiliser mon Blackberry », explique-t-elle.

3 / 11

2. Perdre votre passeport

Y a-t-il un plus grand gaspillage d’argent, et de temps, que de passer vos vacances à trouver un consulat et à chercher des documents égarés? Cependant, ce malheur peut arriver au meilleur d’entre nous et Heibert conseille à tous ses clients d’être préparés. Faites deux copies de votre passeport. Laissez-en une à un ami ou à un membre de la famille et gardez l’autre dans votre valise. « Si votre passeport est perdu ou volé, montrez la copie de réserve à votre consulat afin que le personnel relève le numéro, annule le passeport original et vous en délivre un nouveau », dit-elle. Vous trouverez les coordonnées du consulat le plus proche sur la liste des bureaux canadiens à l’étranger.

4 / 11

3. Emporter trop de choses

Arriver à l’aéroport avec des valises en surpoids pourrait grever votre budget de voyage avant même le décollage. La plupart des compagnies aériennes vous permettent d’enregistrer une valise (ou un sac) gratuitement sur les vols internationaux, mais vont facturer jusqu’à 100 $ par bagage supplémentaire, ou si la valise est en surpoids. « Il est sage d’examiner ce que vous apportez et de réfléchir à ce dont vous avez besoin; donnez la priorité à ce que vous pouvez porter plusieurs fois », conseille Heibert. Regardez régulièrement les conditions météo de votre destination vous aidera à déterminer quels articles emporter. Évitez une situation embarrassante au comptoir, lisez la politique de votre compagnie aérienne concernant les bagages avant de boucler votre valise.

5 / 11

4. Voyager sans assurance médicale

Au moment de planifier un séjour au loin, personne n’aime à penser au pire, mais il vaut mieux être préparé en cas d’accident. Que faire si vous chutez pendant une promenade à vélo dans l’arrière-pays ou, si vous êtes moins aventureux, glissez sur les carreaux mouillés du spa? Sans assurance, acquitter des frais d’hospitalisation à l’étranger peut être ruineux. « Votre régime d’assurance-maladie provincial ne va pas nécessairement tout couvrir, même si vous voyagez au Canada », avertit Heibert. Assurez-vous d’avoir une protection médicale adéquate et ajoutez une protection supplémentaire si vous n’êtes pas certain que ce soit suffisant. En espérant, bien sûr, ne jamais y avoir recours!

6 / 11

5. Oublier d’appeler votre société émettrice de carte de crédit

Si flamber 200 euros pour un sac à main à Milan n’est pas dans vos habitudes d’achat (si ça l’est, vous êtes bien chanceux!), la société émettrice de votre carte de crédit pourrait soupçonner une fraude et suspendre votre carte jusqu’à ce que vous ayez confirmé cet achat. Il est réconfortant de savoir qu’ils sont aux aguets pour vous protéger, mais ne pas avoir accès au crédit à l’étranger est un énorme handicap qui gaspille votre temps de vacances si mérité. Évitez cette situation en informant votre émetteur de carte de crédit avant le départ des pays que vous visiterez.

7 / 11

6. Réserver trop longtemps d’avance

Vous avez finalement décidé de faire ce voyage de rêve à Londres, le printemps prochain. Félicitations! Mais retenez-vous de réserver votre billet d’avion tout de suite. Réserver trop tôt pourrait être une bévue coûteuse. « Les gens aiment réserver longtemps à l’avance, mais parfois ils pourraient payer plus cher, car il y a souvent des possibilités de rabais chez votre agent de voyages », explique Hiebert. Si vous volez vers une destination populaire, réservez votre billet trois mois avant de partir.

8 / 11

7. Modifier votre réservation

Votre départ est le même jour que le mariage de votre sœur? Cela semble peu probable, mais Heibert dit que les changements de dates constituent l’une des erreurs les plus courantes (et les plus coûteuses). « Vous pouvez apporter toutes sortes de modifications au billet, mais cela coûte très cher », prévient-elle.

Vérifiez bien votre agenda avant de faire la réservation et considérez que vos dates de voyage sont coulées dans le béton.

9 / 11

8. Arriver sans réservation d’hôtel

Le voyage est une aventure, mais l’atterrissage dans une ville inconnue, sans réservation d’hôtel, risque de coûter cher. Vous pourriez finir par payer plus que ce que vous souhaitez pour une chambre, si les lieux d’hébergement économiques affichent complet. De plus, quand on est sous l’effet du décalage horaire, chercher désespérément un endroit où dormir est l’envers d’un moment agréable. « Je recommande souvent aux personnes qui veulent faire preuve de souplesse, de réserver au moins la première nuit parce que, quand vous arrivez, vous êtes fatigué et vous n’aspirez à rien, sinon à poser vos valises », dit Heibert.

10 / 11

9. Ne pas avoir d’information à propos des transports

Savez-vous comment vous rendre de l’aéroport à votre hôtel ou à la petite ville pittoresque que vous souhaitez explorer? Ne rien savoir des moyens de transport peut vraiment faire grimper le coût de votre voyage. Les taxis sont étonnamment chers dans certaines villes. Faites une recherche sur les transports en commun. Si vous avez l’intention de prendre le train, Heibert recommande d’acheter votre carte-voyage avant votre départ, car certaines des options les plus économiques ne sont disponibles que si vous les achetez à partir du Canada.

11 / 11

10. S’en tenir aux pièges à touristes

Bien que vous ayez envie de voir la Tour Eiffel et de flâner sur les Champs-Élysées, visiter des endroits plus modestes, moins fréquentés, pourrait considérablement diminuer le coût du voyage. « Certains des endroits les plus intéressants sont éloignés des grands centres touristiques », explique Hiebert. « C’est incroyable ce que vous pouvez découvrir lorsque vous quittez les sentiers battus. »