Share on Facebook

Santé : les bienfaits de la natation et de l’aquaforme

Idéaux à tous les âges et s’adaptant à presque toutes les conditions physiques, les exercices de natation ou d’aquaforme – c’est-à-dire ceux qu’on effectue dans l’eau – augmentent la résistance et la force musculaires et sont bénéfiques pour le système cardiovasculaire. Par ailleurs, flotter réduit considérablement les risques de blessure. 

1 / 3
Natation et aquaforme : les bienfaits santé de l'exercice dans l'eau

Natation et aquaforme : les bienfaits santé de l’exercice dans l’eau

La natation est idéale à tous les âges et s’adapte à presque toutes les conditions physiques, en plus de ses nombreux bienfaits sur la santé. Parce qu’elle mobilise les principaux groupes de muscles, et autant les bras que les jambes, elle développe la force, la résistance et la souplesse musculaires tout en agissant sur le système cardiovasculaire. 

L’eau compense le poids du corps. C’est pourquoi la nage et les autres exercices effectués dans l’eau sont particulièrement indiqués en cas d’arthrite, de problèmes touchant le cou ou le dos, d’obésité ou de grossesse. En outre, parce qu’elle oppose plus de résistance aux mouvements que l’air, l’eau favorise l’endurance et la tonicité musculaires. 

L’eau chaude assouplit et échauffe les muscles, ce qui offre aux articulations une plus grande amplitude de mouvements et minimise les risques de blessure. Les douleurs et les courbatures sont rares quand on pratique la natation, à condition que les mouvements soient exécutés correctement : par exemple, nager la brasse en gardant la tête droite et non dans le prolongement du cou impose
 à ce dernier une tension qui peut être néfaste. 

2 / 3
Les divers bienfaits de la natation sur vos os, muscles et articulations

Les divers bienfaits de la natation sur vos os, muscles et articulations

Bien que bénéfiques pour les muscles et les articulations, les exercices aquatiques n’ont aucun impact sur la densité osseuse. Il est donc profitable de faire des exercices de renforcement musculaire en complément de la nage. Si vous souffrez d’ostéoporose, votre médecin vous déconseillera sans doute les exercices de renforcement, mais pas la natation ni l’aquagym (ou gymnastique aquatique), qui vous permettent de travailler avec beaucoup plus de puissance parce que l’eau est un élément protecteur. 

La majorité des piscines publiques proposent des leçons pour les débutants. Si vous n’aimez pas le contact de l’eau sur le visage, achetez des lunettes de natation ou un pince-nez pour ne pas avoir d’eau dans le nez ; cela vous aidera à conserver une meilleure posture en nageant. Demandez conseil pour savoir si vos mouvements de natation sont corrects afin d’éviter les tensions musculaires. Si vous n’êtes pas en excellente condition physique ou si vous n’avez pas nagé depuis longtemps, commencez par une longueur puis reposez-vous une demi-minute. 

Diminuez peu à peu ce temps de pause au fil des semaines, jusqu’à pouvoir nager sans y avoir recours. Lorsque vous vous sentirez prêt, essayez de faire 20 à 40 minutes de natation ininterrompue en variant les nages. 

3 / 3
Les bienfaits santé de la nage et de l'aquaforme

Les bienfaits santé de la nage et de l’aquaforme

L’aquagym est un excellent moyen d’améliorer la santé du cœur et des vaisseaux et, du fait de la résistance non négligeable de l’eau, d’augmenter la force musculaire. 

Les cours comprennent divers mouvements doux et rythmés, habituellement exécutés debout avec l’eau jusqu’à la taille ou la poitrine. Quand elle arrive à la taille, l’eau compense environ 50 % du poids, tandis qu’à la hauteur de la poitrine ce chiffre atteint 80 à 90 %. Parfois, les exercices sont effectués en eau plus profonde, souvent à l’aide d’un matériel flottant, pour un travail totalement libre
 de tout impact. Il existe toute une gamme d’équipements spécifiques, notamment des planches, poids et haltères étanches, ou encore des gants opposant une plus grande résistance aux mouvements. 

La brasse, quant à elle,  fait travailler l’ensemble du corps et améliore la mobilité articulaire. L’action des jambes étant dominante, la brasse tonifie particulièrement le bas du corps. 

1. Soufflez en fendant l’eau, bras et jambes tendus, le visage immergé.

2. Écartez les bras, puis ramenez-les vers la poitrine. Écartez les jambes, en tournant les pieds vers l’extérieur, puis ramenez les talons vers les fesses. 

3. Sortez la tête de l’eau et prenez une inspiration. En même temps, poussez en détendant les jambes vers l’extérieur puis vers l’arrière ; vous devez sentir la pression de l’eau sur la plante des pieds. Refermez les jambes en chassant l’eau, puis étendez de nouveau les bras et les jambes en fendant l’eau, le corps aussi droit que possible.

Découvrez d’autres exercices à faire dans notre section Santé