Share on Facebook

5 erreurs des hommes sur leur santé

Il semblerait qu’en général ce soit la femme qui s’occupe de la santé de l’homme. Voici 5 erreurs parmi les plus courantes commises par les hommes et des solutions pour y remédier.

1 / 5

1. Négliger un problème de ronflement

«Quiconque ronfle devrait faire vérifier ses voies respiratoires, car les ronflements indiquent que la personne ne respire pas convenablement, ce qui n’est pas sain», affirme David Merrell, directeur des services cliniques de Merrell Clinics, qui regroupe des centres du sommeil à Calgary et à Edmonton. Pour éviter de ronfler, les médecins suggèrent de dormir sur le côté (mesdames, au besoin, faites rouler monsieur sur le côté), de faire usage de bandes nasales ou bien de perdre du poids (ainsi, une réduction de la pression exercée sur les voies respiratoires favorise le passage de l’air). Dans le cas des ronfleurs chroniques ou des personnes aux prises avec une apnée du sommeil, on pourrait prescrire l’usage d’un dispositif oral de ventilation ou d’un appareil de pression positive continue (CPAP) qui envoie de l’air pressurisé au moyen d’un masque pendant le sommeil du patient.

 

Par ailleurs, ronfler n’est pas séduisant. Un sondage réalisé en 2008 a montré que, même si les résultats concernant la fonction érectile et la pulsion sexuelle étaient similaires chez les répondants, les gros ronfleurs étaient les moins satisfaits sur le plan sexuel. Les chercheurs pensent que les cas aigus de ronflement n’affectent pas forcément les fonctions physiologiques entraînant la dysfonction érectile, toutefois, cela peut détériorer les relations entre les partenaires et ultimement mener à une perte de satisfaction sexuelle. Faire traiter son problème de ronflement améliore d’une part le sommeil et d’autre part favorise les rapports sexuels puisque les deux partenaires peuvent dormir dans le même lit.

2 / 5

2. Ne pas parler de sa dépression

Étant donné que les femmes s’intègrent aisément dans la société, elles partagent plus ouvertement leurs sentiments et cherchent de l’aide plus facilement. Pour leur part, les hommes sont plus portés à l’irritabilité et à la colère, des humeurs qui ne sont pas évaluées dans les études diagnostiques classiques, affirme Zindel Segal, psychologue au Centre for Addiction and Mental Health (centre qui traite la toxicomanie et la santé mentale). Les hommes aux prises avec une dépression non diagnostiquée se tournent vers l’usage excessif d’autres substances. D’ailleurs, le taux d’abus d’alcool ou d’autres drogues est presque trois fois plus élevé chez les hommes que chez les femmes.

 

Si vous croyez que votre partenaire ou un être cher est déprimé, il suffit de lui demander: «te sens-tu déprimé?», suggère Peter J. Bieling, psychologue à l’université McMaster et coauteur du livre Ending the Depression Cycle. Donnez-lui des exemples précis de comportement qui vous inquiètent. S’il reconnaît avoir besoin d’aide, dites-lui de demander à son médecin de famille de l’orienter vers un spécialiste.

3 / 5

3. Continuer de fumer

Vous avez horreur de ses doigts et de ses dents jaunes; pire encore, vous savez qu’après la quarantaine, chaque année passée à fumer écourte la vie de la personne de trois mois. Au Canada, environ 20 % des hommes (et 16 % des femmes) fument. Les chances de cesser de fumer augmentent si l’on fait usage de substituts à la nicotine, tels que les timbres, les gommes ou les pastilles. Le médecin pourrait suggérer d’utiliser deux timbres à la fois tout en surveillant l’effet des doses plus importantes de nicotine. On peut faire appel à des médicaments sur ordonnance comme: Champix qui cible les récepteurs nicotiniques du cerveau, ou l’antidépresseur Zyban qui est connu pour réduire l’accoutumance à la nicotine. Comme la prise de l’un ou l’autre de ces médicaments peut entraîner des effets secondaires, il est bon de planifier des rencontres de suivi avec le médecin.

4 / 5

4. Négliger les visites chez le dentiste

Les experts pensent que la gingivite et la carie dentaire libèrent des bactéries dans l’organisme qui peuvent nuire aux fonctions cardiaques. Les facteurs génétiques prédisposeraient les gens aux affections dentaires. La plupart de ces problèmes sont évitables: des visites régulières chez le dentiste pour obturer les caries et le suivi de la santé des gencives par ce dernier, en plus d’une bonne hygiène à observer à la maison peuvent réduire les risques de maladies cardiaques.

5 / 5

5. Négliger de rencontrer le médecin sur une base régulière

Que ce soit par gêne de devoir se dénuder devant le médecin ou par crainte de se faire confirmer ce qu’il sait déjà – la teneur en gras de son régime alimentaire est trop élevée ou il doit faire davantage d’exercice – le fait est que, dans la plupart des couples, c’est souvent la femme qui encourage son conjoint à faire son bilan de santé annuel.

 

Une mauvaise alimentation, une activité physique déficiente, du surpoids et une prédisposition génétique peuvent mener au syndrome métabolique chez une personne qui compte au moins trois des cinq facteurs de risque suivants: hypertension, faible taux de (bon) cholestérol LHD, hypertriglycéridémie, hyperglycémie et proportion importante de gras abdominal. Outre un ventre bombé (qui peut se présenter autant chez les hommes que chez les femmes), la plupart des symptômes sont invisibles. Raison de plus d’obtenir un bilan de santé régulier y compris la mesure de la tension artérielle et diverses analyses sanguines. Heureusement, un régime alimentaire équilibré et un programme d’exercice peuvent ralentir la progression du syndrome, voire inverser ses effets entièrement.

 

Quelles sont les habitudes de vie (ou autres comportements) que vous trouvez insupportables chez les hommes en lien avec leur santé? Tweetez-le en utilisant le hashtag #Insupportable.

 

Sur le même sujet:
7 recettes santé pour les hommes
Les 5 meilleurs aliments pour les hommes
6 causes de surpoids chez les hommes