Morsure de tique: 5 maladies à connaître

Certains endroits au Canada sont plus à risque, mais le danger est présent peu importe la région habitée. Voici ce que vous devez connaître sur les maladies transmissibles par les tiques du Québec et du Canada.

1 / 5
Une morsure de tique peuvent causer la maladie de Lym.Schlegelfotos/Shutterstock

La maladie de Lyme

La maladie de Lyme est une inflammation causée par des souches de la bactérie Borrelia, dont la tique à pattes noires est porteuse. Elle est la plus courante, souvent caractérisée par une éruption cutanée avec fièvre, nausée et douleurs musculaires et articulaires.

Assurez-vous de connaitre ces 20 choses essentielles sur les tiques du Québec.

2 / 5
Une morsure de tique peut entrainer la babésiose.Jiri Prochazka/Shutterstock

La babésiose

La babésiose vient du parasite microscopique Babesia microti, parfois transmis par les tiques à pattes noires. Il infecte les globules rouges, entraînant fièvre, frissons, maux de tête et fatigue chronique. Les cas les plus graves mènent à une jaunisse, de l’anémie et de l’essoufflement.

Découvrez la vérité sur les 5 mythes les plus tenaces sur les tiques.

3 / 5
Une morsure de tique peut entrainer l’anaplasmose humaine.Impact Photography/Shutterstock

L’anaplasmose humaine

L’anaplasmose humaine vient de la bactérie Anaplasma phagocytophilum, dont les tiques à pattes noires sont le vecteur. Elle attaque les globules blancs, provoquant fièvre, frissons, maux de tête et douleurs musculaires.

4 / 5
Une morsure de tique peut entrainer la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses.ISTOCK/NORTHLIGHTIMAGES

La fièvre pourprée des montagnes Rocheuses

La fièvre pourprée des montagnes Rocheuses, au sud des États-Unis, peut être transmise par une tique américaine du chien ou une tique d’Anderson. Les symptômes sont semblables: fièvre, maux de tête, nausée et éruption cutanée.

Voici 10 remèdes naturels en cas de fièvre.

5 / 5
Une morsure de tique peut entrainer l’encéphalomyélite de Powassan.Jacob Lund/Shutterstock

L’encéphalomyélite de Powassan

L’encéphalomyélite de Powassan, véhiculée par la tique à pattes noires, est extrêmement rare – seuls 21 cas ont été recensés au Canada. Certains n’ont aucun symptôme, d’autres ont de la fièvre, des maux de tête, des vomissements, une inflammation cérébrale et une méningite.

Contenu original Selection du Reader’s Digest