Dépendances: des avantages et bienfaits de l’approche holistique

Le psychothérapeute et cofondateur du Helix Healthcare Group, Jesse Hanson, nous explique pourquoi nous aurions intérêt à envisager l’approche holistique pour soigner et traiter la dépendance.

1 / 1
L'approche holistique pour mieux traiter la dépendance.Shutterstock

L'approche holistique et ses avantages pour mieux lutter contre la dépendance

Il y a neuf chances sur dix pour que ceux qui souffrent d'une dépendance se retrouvent dans une rencontre des Alcooliques anonymes (AA) et sous la supervision d'un parrain. Les AA offrent un excellent terrain pour le traitement de la dépendance et les douze étapes ont remis beaucoup de gens dans le droit chemin, mais cela ne suffit pas toujours pour guider une personne sur la voie de la guérison.

Si vous vous êtes déjà demandé s'il existe une autre solution ou si vous êtes ouvert à la nouveauté, alors peut-être pourriez-vous bénéficier de l'approche holistique/somatique, qui se base sur la neuroscience. Voici trois raisons qui pourraient vous inciter à opter pour l'approche holistique pour traiter un problème de dépendance.

1. La thérapie holistique cible les traumatismes physiques et émotionnels du patient

Les AA utilisent la thérapie cognitivo-comportementale (TCC), une thérapie axée sur le dialogue qui aide les personnes à reconnaître les pensées négatives afin d'être en mesure de s'adapter et de réagir au mieux de leurs possibilités lorsqu'elles se retrouvent dans des situations difficiles. Cette approche du traitement de la dépendance part du principe que l'hémisphère gauche du cerveau va surclasser le droit. Bien qu'étant efficace pour réduire les symptômes négatifs, cette technique ne s'occupe ni du corps, ni du système nerveux, ni des traumatismes.

La thérapie holistique/somatique, de son côté, fait appel aux deux hémisphères du cerveau dans le processus de guérison. Étant donné que l'abus de substances et les traumatismes/troubles de stress post-traumatique (TSPT) sont souvent des troubles concomitants, il est important de cibler à la fois le corps et l'esprit dans le traitement de la dépendance. Même si on n'a pas diagnostiqué de TSPT chez une personne, la probabilité est forte qu'elle ait vécu des traumatismes.

En travaillant simultanément le terrain nerveux et cognitif, on stimule les deux hémisphères du cerveau, ce qui augmente les fonctions cérébrales et atténue les déséquilibres physiologiques. Les symptômes liés à l'abus de substances ou à d'autres types d'abus (jeu, sexe, achats, numérique, etc.) commencent alors à diminuer plutôt que d'être maîtrisés puis effacés d'un hémisphère du cerveau.

2. Le traitement holistique de la dépendance aide à guérir le système nerveux

Certaines méthodes de psychothérapie se concentrent avant tout sur les liens existant entre les réactions du corps (système nerveux) et les pensées, les mots et les actions d'une personne. Ces méthodes peuvent intégrer des techniques telles que le «eye movement desensitization and reprocessing, mieux connu sous le nom d'EMDR (thérapie de désensibilisation et de retraitement par le mouvement rapide des yeux). L'EMDR utilise les mouvements des yeux, la cinétique (bruits successifs à gauche et à droite, claquement des doigts) et la stimulation bilatérale pour faire voyager l'information de part et d'autre du cerveau (gauche-droite). L'objectif est d'amener celui-ci à traiter différemment la manière dont il réagit à un épisode traumatisant du passé. Cette technique n'efface pas les souvenirs, mais aide plutôt les gens à se connecter avec ces souvenirs sans que leur système nerveux ne réagisse.

Ces méthodes de psychothérapie ont surtout pour objectif de connecter les expériences (passées et présentes) de l'hémisphère droit du cerveau avec l'intelligence de l'hémisphère gauche. Le système nerveux s'intègre aux pensées et aux croyances de l'intellect afin de nous permettre de guérir les causes du traumatisme et d'aider les gens à opérer des changements durables.

3. La thérapie individuelle est importante dans le traitement holistique de la dépendance

Le traitement holistique peut faire appel à des thérapies de groupe comme à des thérapies individuelles. Les thérapies de groupe travaillent la relation avec la communauté et les situations de proximité. La thérapie de groupe est très utile, mais la thérapie individuelle permet en plus au patient de se livrer à un travail personnel, ce qui est particulièrement bénéfique pour faciliter la guérison lorsqu'on traite des évènements traumatisants.

Lors de la thérapie individuelle, le patient peut cibler des défis très personnels. Une personne peut par exemple avoir de la difficulté à aborder certains sujets dans un groupe. Et même si elle réussit à s'ouvrir devant les autres, il y a un certain niveau de travail qu'il n'est pas possible de soutenir tout le temps dans le groupe. Les patients ont plutôt besoin de se reprogrammer individuellement, surtout pour les traumatismes plus profonds. Intégrer une thérapie familiale est aussi très important pour soutenir le patient dans son cheminement vers la guérison, parce que toute la famille est souvent touchée lorsque survient un problème de dépendance.

 

Vous aimerez aussi: