Share on Facebook

5 aliments antigrippaux

Ne sous-estimez pas le pouvoir qu’ont les aliments de vous garder en santé. Les chercheurs trouvent de plus en plus de solutions comestibles pour faire face aux petits problèmes quotidiens. Voici cinq aliments qui vous aideront à passer à travers la grippe.

1 / 5

1. Ail cru

Ce superaliment piquant est un puissant antigrippal. Il contient de l’alliine et de l’allicine, composés exerçant des effets antiviraux directs, rappelle Bryan Rade, naturopathe de Halifax. «Si vous êtes en contact avec le virus, l’ail contribuera à le détruire avant qu’il ne se déploie avec toute sa virulence dans votre organisme.»

Pour en tirer le meilleur parti possible, il est préférable de mastiquer une gousse crue toutes les trois ou quatre heures. Si vous n’en tolérez pas la saveur, coupez les gousses en miettes et avalez-les comme des comprimés. Bryan Rade conseille de mélanger l’ail écrasé avec du miel, aliment également doté de propriétés antivirales.

Si l’ail cru n’est définitivement pas de votre goût, faites-le cuire dans une soupe ou dans ce sauté de légumes. «Même cuit, il renferme des composés soufrés qui exercent une action antimicrobienne», souligne le naturopathe.

2 / 5

2. Oignon

Tout comme l’ail, l’oignon renferme de l’alliine et de l’allicine, composés antimicrobiens. Pour en tirer le meilleur parti possible, Bryan Rade conseille de prendre une portion d’oignon cru toutes les quelques heures.

Si vous tolérez mal l’oignon cru, ajoutez-en dans vos plats ou préparez cette savoureuse soupe à l’oignon.

«À mon sens, il est préférable de l’ajouter à vos plats que de le prendre seul car, ainsi vous l’intégrerez dans votre alimentation au quotidien», conseille le naturopathe.

3 / 5

3. Épices

Les épices telles que le curcuma, le clou de girofle et la cannelle sont très riches en antioxydants, substances contribuant à améliorer la fonction immunitaire.

Pour prévenir la grippe, Bryan Rade conseille de prendre une cuillerée à thé d’épices tous les jours, par exemple en saupoudrant votre gruau de cannelle ou votre compote de pommes de muscade.

Si vous avez déjà la grippe, prenez ce remède ayurvédique (médecine indienne classique) qui vous fera transpirer et accélérera la guérison: faites infuser 1/2 cuiller à thé (2,5 ml) de cannelle et la même quantité de graines de coriandre, ainsi que 1/4 cuiller à thé (1 ml) de gingembre en poudre dans de l’eau bouillante.

4 / 5

4. Baies

Si toutes les baies sont riches en antioxydants et donc à ajouter à votre arsenal antigrippal, le bleuet devrait y figurer en tête de liste. Parmi les 40 fruits et légumes que des chercheurs ont analysés à cet effet, il s’est révélé être le plus riche.

Pour vous aider à rester en santé durant la saison de la grippe, Bryan Rade conseille de prendre au moins une portion (1/2 tasse ou 125 ml) de baies fraîches un jour sur deux. À défaut de fraîches, prenez des surgelées.

«Les baies surgelées ne sont pas aussi bonnes que les fraîches, mais elles sont préférables aux cuites», rappelle-t-il.  Passez-les sous l’eau froide pour les décongeler, puis ajoutez-les à vos salades, smoothies ou parfaits au yogourt.

5 / 5

5. Soupe au poulet

Nos grand-mères avaient raison de nous soigner en nous servant de la soupe au poulet. Les résultats d’études confirment que la soupe, en général, contribue à combattre les virus. Selon une théorie ayant cours, cet effet serait dû à la chaleur de ce plat: en élevant la température du nez et de la gorge, il créerait un milieu défavorable aux virus qui préfèrent les endroits frais et secs.

En outre, selon Bryan Rade, les chercheurs ont découvert que le poulet lui-même avait des propriétés antigrippales. «La soupe au poulet maison comprend des groupes de protéines dont on a prouvé qu’elles combattaient la grippe», explique-t-il.

Préparez une grosse quantité de notre soupe au poulet à l’ancienne et congelez-la. Vous serez ainsi en mesure de faire face aux urgences.