François Bellefeuille: Un délire contagieux!

Découverte de l’année au gala Les Olivier et gagnant du meilleur numéro d’humour au même gala, François Bellefeuille propage le délire!

François Bellefeuille: Un délire contagieux!

Pour n’avoir vu jusque-là que de brèves apparitions de cet humoriste couronné Découverte de l’année au gala Les Olivier 2013, une appréhension nous tenaillait: pouvions-nous supporter ce personnage colérique à la personnalité aussi hirsute que sa crinière durant une heure vingt minutes, sans entracte? Oui! Non seulement le premier spectacle solo de François Bellefeuille passe le test, mais conquiert une foule en liesse du début à la fin. La séance de défoulement de ce type de mauvais poil est contagieuse; plus il crie et s’insurge contre des choses insignifiantes, plus on rit.

 

Au fil de la prestation de cet ex-vétérinaire converti en humoriste, on en vient à diagnostiquer que cette drôle de bête a certainement attrapé la rage dans une autre vie. Son personnage, écorché vif, multiplie les emportements. Ce spécimen a les nerfs fragiles et se défoule sur à peu près tout: les BIXI, les légumes, le café, les livres pour enfants, la cartographie du monde, les fous de Bassan de la Gaspésie, les sudokus, la calvitie, le célibat…

 

Cela dit, il a su judicieusement doser ses élans de fou furieux. Délirant, autodérisoire, François Bellefeuille navigue à merveille entre le premier et le second degré. On le suit à condition, bien sûr, de se laisser entraîner dans un monde absurde. Avec son allure de cinglé et ses délires, François Bellefeuille détonne et se démarque de l’abondante offre en stand-up comique dans le paysage québécois. Et on aime beaucoup cela.

En tournée dans plusieurs villes au Québec: Francoisbellefeuille.com.

Vidéos les plus populaires