Rachel Mwanza : des quartiers malfamés de Kinshasa au tapis rouge

En moins de trois ans, Rachel Mwanza est passée de l’état de survie d’une enfant de la rue à la gloire d’une actrice primée.

Rachel Mwanza : des quartiers malfamés de Kinshasa au tapis rougeLa vie de la jeune fille a basculé pour le mieux l’année de ses 14 ans.

C’est à cet âge qu’elle est choisie pour incarner le rôle principal dans le film québécois de Kim Nguyen, Rebelle, tourné à Kinshasa en République démocratique du Congo.
Dans son rôle d’enfant-soldate, Rachel bouleverse. Bien qu’elle soit actrice non professionnelle, elle n’en remporte pas moins les honneurs dans les plus grands festivals de cinéma.

Dès 2012, avant même la sortie du film au Québec, c’est la consécration. Elle reçoit l’Ours d’argent de la meilleure actrice au Festival international du film de Berlin et le prix équivalent au Festival du film de Tribeca de New York.

L’année suivante, la jeune femme foule à nouveau le tapis rouge – et non le moindre – celui de la 85e cérémonie des Oscars, où Rebelle est en nomination pour le meilleur film en langue étrangère.
Au Canada, la Congolaise rafle les trophées de la meilleure actrice à la soirée des Jutra et aux prix Écrans canadiens en 2013. Loin des projecteurs, une fondation est créée en son nom à Kinshasa, afin d’enseigner un métier aux enfants de la rue.

Celle qui a aujourd’hui 17 ans est aussi pressentie pour devenir ambassadrice de bonne volonté à l’Unesco, un rôle de sensibilisation de l’opinion mondiale aux missions de l’organisation.
L’adolescente vit actuellement à Montréal, chez la productrice associée du film Rebelle, Anne-Marie Gélinas. Avec l’aide de certains membres de la production, cette dernière l’a prise sous son aile et a entrepris les démarches pour lui obtenir un visa d’études au Canada.

Popular Videos