Marie-Élaine Thibert: épauler les mamans en devenir

Marie-Élaine Thibert est la nouvelle porte-parole du Dispensaire, un organisme montréalais qui vient en aide aux futures mamans vivant en situation de pauvreté.

Marie-Élaine Thibert: épauler les mamans en devenirÀ chaque année au Québec, ce sont des milliers de mères enceintes qui ne sont pas en mesure de fournir les aliments de base à leurs enfants en devenir.  À Montréal, on estime que près d’une grossesse sur trois se déroulerait dans un contexte de pauvreté. Fondé en 1879, Le Dispensaire vient en aide à plus de 1200 femmes enceintes chaque année. Sélection.ca s’est entretenu avec l’interprète Marie-Élaine Thibert, la nouvelle porte-parole de cet organisme qui a à coeur la santé des mamans et de leurs enfants. 

Vous vous êtes impliquée par le passé auprès d’organismes venant en aide aux enfants, comme la Fondation Rêves d’Enfants et Opérations Enfant Soleil. Pourquoi avoir choisi de devenir la porte-parole du Dispensaire plus particulièrement?

Je suis moi-même une nouvelle maman, et on souhaite tellement le meilleur pour ce petit être tout fragile qui entre dans notre vie. Pour ces mamans qui vivent dans des conditions difficiles, mais aussi pour leurs enfants, le Dispensaire est un peu comme une bouée de sauvetage. L’organisme s’assure que le bébé aura la nourriture nécessaire durant son développement, et accompagne la mère avec de nombreux soins et services essentiels.

En tant que maman, êtes-vous justement plus sensible aux besoins des mères et des enfants?

Sans aucun doute. Quand je portais mon enfant, si j’oubliais de prendre une vitamine par exemple, je ressentais aussitôt la culpabilité de ne pas être une mère parfaite. Moi, j’ai eu la chance d’avoir l’argent nécessaire pour nourrir mon enfant. Il faut s’imaginer comment se sent la mère enceinte qui n’est pas capable d’acheter de la nourriture pour elle et son bébé. En plus d’un encadrement par des professionnels de la santé, Le Dispensaire s’assure de fournir des aliments de base aux femmes enceintes, comme du lait ou des oeufs, par exemple.

Comment avez-vous réagi en prenant conscience de l’ampleur de la problématique de pauvreté chez les femmes enceintes?

C’est venu me chercher, il y a tellement plus de pauvreté qu’on ne le pense, et pourtant, ça se passe sous nos yeux, dans nos rues, dans nos villes. Je me suis dit qu’il fallait vraiment que je fasse quelque chose. Le Dispensaire aide 1200 mères par année, et souhaite cette année aider plus de 1500 mamans. Je crois vraiment que soutenir le travail du Dispensaire, c’est non seulement aider les mères en difficulté, mais c’est aussi prendre un enfant par la main et l’accompagner dans ses tout premiers pas dans la vie.
Liste des biens et services offerts aux mères par Le Dispensaire:

–    Accès à un litre de lait, un œuf et une multivitamine par jour.
–    Activités de groupes pour briser l’isolement des mères.
–    Encadrement des jeunes mères.
–    Consultations individuelles avec une nutritionniste.

Pour faire un don, il est possible de se rendre sur le site web du Dispensaire, à l’adresse suivante : http://www.dispensaire.ca/faire-un-don.

***

En plus d’être la porte-parole du prochain Salon Maternité Paternité Enfants qui aura lieu au printemps prochain, Marie-Élaine Thibert lancera un disque de berceuses au printemps prochain. Elle poursuit également sa tournée à travers le Québec. Pour plus d’informations, consultez le http://marieelainethibert.com.

Vidéos les plus populaires