Entre les lignes: témoignages des lecteurs de Sélection

Nous avons demandé à nos lectrices et lecteurs de nous raconter comment ils ont découvert le magazine Sélection du Reader’s Digest et pourquoi ils l’ont aimé.

Entre Les Lignes Temoignages Lecteurs Ce221114aDrew Shannon

En 1972, j’avais 16 ans, et votre revue faisait déjà partie de la famille.

J’ai commencé à m’y intéresser grâce à la rubrique Le mot pour rire. Tout en feuilletant le magazine, je suis tombé sur un texte qui parlait de sentiers historiques en Europe. C’est là que j’ai découvert des chemins qui vont vers Compostelle. Je me suis dit: un jour, j’irai! Et après bien des années de boulot-dodo, ce jour est arrivé en 2015. Trois mois de pur bonheur! Grâce à vous! Cela a changé ma vie! Encore aujourd’hui, le Sélection prend une place privilégiée sur ma table de chevet. Et m’aide à rêver! – Alain Villeneuve, Mont-Laurier

Magazine Sélection du Reader's Digest, Juillet 1947De nos archives

Je ne pourrais pas vous dire quand j’ai commencé à lire Sélection.

Je pense que vos lecteurs aiment la variété des articles et le fait qu’ils soient instructifs. Quand je le reçois, c’est une joie. J’ai aussi aimé les livres condensés. On ne les trouve plus. Dommage. Merci à vous et à votre équipe. – Janine Renaud, Montréal

Ma grand-mère maternelle m’a fait connaître Sélection quand j’étais une petite fille.

J’adorais lui rendre visite. Je m’assoyais dans sa chambre, par terre, adossée à son lit et je lisais une matinée entière. J’ai eu la piqûre de la lecture très jeune.
Maintenant je suis une grande petite-fille dans la cinquantaine, et j’adore lire! L’année dernière, en pleine pandémie, gros coup de nostalgie: j’ai eu très envie de retrouver des habitudes et des passe-temps qui me rappelleraient mon enfance, mes jours les plus heureux lorsque toute ma famille était là. J’ai vu une publicité du Sélection et je me suis abonnée. J’adore ouvrir ma boîte aux lettres et découvrir mon numéro mensuel de Sélection. Ce matin, lorsque j’ai lu votre Mot du rédacteur en chef, vous avez répondu à la question que je me posais. Pourquoi, après avoir lu un récit, une histoire, bref le Sélection, je me sens toujours bien? Le Sélection est un baume pour le cœur et l’esprit. Il nous enveloppe d’optimisme et de positivité. J’apprends toujours beaucoup et j’en suis très reconnaissante. Que du bonbon pour le cœur! – Nicole Quevillon, Aylmer

J’ai 60 ans et je lis le Sélection du Reader’s Digest depuis que j’ai 10 ans environ.

La diversité des articles, le fait qu’ils soient courts et précis et SURTOUT le format du magazine me conviennent parfaitement. Ce magazine, qui se transporte facilement partout, est le seul que je lis de la première à la dernière page avec plaisir! Chaque mois je suis touchée, émue ou étonnée des articles que je lis. J’apprends toujours quelque chose. J’aime bien les petites blagues aussi. Vous faites des choix judicieux et vos articles sont bien vulgarisés, ce qui les rend accessibles à tous. – Monique Barabé, Mascouche

J’ai grandi avec Sélection.

Ce magazine jonchait les escaliers de la maison de ma grand-mère. Puis ma mère s’est abonnée et j’ai poursuivi dans la trentaine. Je n’ai depuis pas cessé de renouveler mon abonnement. Même s’il célèbre ses 75 ans, Sélection a su rester d’actualité, et ce qui le rend intéressant à mes yeux, c’est que, sur le coup, je lis ce qui me saute aux yeux, puis quelques semaines plus tard, je le reprends et je lis ce qui n’avait pas attiré mon attention au départ. J’en ai toujours un avec moi et je l’ai fait connaître à des amis qui se sont abonnés aussi. Les histoires racontées ne se retrouvent nulle part ailleurs. Longue vie à Sélection! – Danielle Dumouchel, Montréal

Magazine Sélection du Reader's Digest, 1998De nos archives

J’ai le même âge que le magazine Sélection…

…et je découvre toujours avec autant d’intérêt vos petites histoires. Rien n’a changé depuis que l’enfant curieux que j’étais lisait les blagues dans la salle d’attente du dentiste ou du médecin. Plus tard, à l’adolescence, les articles sur le monde en général me fascinaient. Aujourd’hui, à 75 ans, je me surprends à lire encore ce magazine avec le même esprit curieux. Le plus grand changement, c’est qu’avec le temps j’ai pris du poids et que la revue en a perdu! – Jean-Claude Martel, Laval

Isabelle Tousignant Magazine Archives Cf221114gCollection Isabelle Tousignant
Isabelle Tousignant entourée de ses parents.

Mon père a toujours été abonné à la revue Sélection.

Il la lisait de la première à la dernière page, sans sauter UN SEUL mot. Il conservait les numéros bien rangés dans son établi pour ressortir facilement tel ou tel numéro au cas où quelqu’un lui aurait parlé de quelque chose qu’il aurait déjà lu dans son Sélection. Et lorsqu’il nous racontait quelque chose d’intéressant que nous ne savions pas, il disait toujours: «Tu sais où j’ai lu ça?» Et tout fier, il ajoutait: «Dans le Sélection!»

Lorsqu’il est décédé en décembre 2020, j’ai dit dans l’hommage que je lui ai rendu qu’il était LA version humaine du Sélection du Reader’s Digest tellement il savait de choses. Et je peux vous dire que, depuis sa mort, je me suis abonnée au Sélection. Comme lui, je le lis de la première à la dernière page et, lorsque j’en ai l’occasion, je dis à une de mes filles: «Tu sais où j’ai lu ça?» Et, très fière en pensant à mon père, j’ajoute: «Dans le Sélection!»
Un grand merci à mon père qui m’a communiqué son amour pour cette petite revue. – Isabelle Tousignant, La Prairie

J’ai été mère au foyer pendant 12 ans…

…et mon Sélection du Reader’s Digest m’a tenu compagnie toutes ces années. Il y en avait partout de ces petits livres et je les ai tous gardés. Aujourd’hui, on les retrouve dans toute la maison. J’en ai au chalet, dans l’auto, j’en ai prêté. Quand on ouvre le chalet, une nouvelle pile remplace l’ancienne. Je relis les vieux articles qui sont toujours aussi intéressants. J’ai même soumis des anecdotes de mes enfants et maintenant de mes petits-enfants – je viens aussi d’offrir à ma petite-fille de 23 ans un abonnement qu’elle apprécie beaucoup. Les rubriques santé m’ont souvent aidée et les histoires inspirantes m’ont bouleversée. Le temps passe vite en compagnie de ma petite revue préférée. Oui, je suis une accro. Félicitations pour vos 75 ans! – Marjolaine Racine, Québec

Lorsque j’étais enfant…

…mes grands-parents avaient un chalet où nous allions régulièrement. J’ai gardé de cet endroit de beaux et nombreux souvenirs: le poêle à bois sur lequel papa faisait «brûler» les toasts, la vaisselle dépareillée qui garnissait la table autour de laquelle on s’entassait avec bonheur, la grande chaise berçante de grand-maman… Les chambres étaient au deuxième et avaient pour particularité d’avoir toute la même déco: une étagère remplie presque exclusivement d’exemplaires du Sélection du Reader’s Digest que je prenais plaisir à feuilleter en attendant d’avoir appris à lire. Voilà comment j’ai «rencontré» le magazine. Longue vie au Sélection! – Lorraine Doré, Québec

Mes parents ont dû s’abonner à Sélection au début de leur mariage. Ils conservaient tous leurs numéros, et papa avait construit une bibliothèque murale dans une chambre du sous-sol avec des tablettes mesurées d’après la hauteur desdits numéros. Quand j’ai commencé à lire, j’ai passé des heures inoubliables grâce à ces trésors parfaitement adaptés à la main d’un enfant. Je partageais mes découvertes avec maman, qui avait si peu de temps pour la lecture! Devenue adulte, j’ai fini par m’abonner et, avant la Covid, j’avais pris l’habitude «d’oublier» mes Sélection (une fois lus) dans les salles d’attente si mal pourvues de lecture pour en faire bénéficier d’autres. Aujourd’hui, je vis en résidence, et mon histoire d’amour avec Sélection dure toujours. – Lucie Bouchard, Québec

Magazine Fevrier 2010 Cf221114bDe nos archives

Je suis abonnée à Sélection depuis 65 ans!

En 1956, je me suis mariée et j’ai dû m’installer avec mon mari, jeune officier dans l’Aviation royale canadienne, à North Bay, en Ontario. Inquiète de me voir partir dans une province anglophone où elle craignait que j’oublie la langue française, ma mère a payé mon premier abonnement au magazine français. Après avoir parcouru le Canada en tous sens, nous sommes retournés au Québec lorsque mon mari a pris sa retraite de la vie militaire en 1978. J’ai aujourd’hui 90 ans et je suis toujours abonnée. C’est TOUJOURS ma lecture favorite! Sélection m’accompagne à tous mes rendez-vous et l’attente ne me dérange jamais: je suis toujours captivée par sa lecture et il se glisse si facilement dans mon sac à main. Merci et poursuivez votre excellente mission. – Suzanne Drolet, Saint-Bruno-de-Montarville

Inscrivez-vous à l’infolettre de Sélection du Reader’s Digest. Et suivez-nous sur Facebook et Instagram!

Popular Videos

Contenu original Selection du Reader’s Digest