Quiz : vos aliments sont-ils salubres?

La plupart du temps, les maladies d’origine alimentaire qui surviennent à la maison sont dues à une mauvaise manipulation des aliments. Prenez la sécurité alimentaire de votre famille en main. Mettez vos connaissances à l’épreuve en répondant à notre quiz.

1 / 14

1. Quelle surface utilisez-vous pour couper les aliments et la viande lors de la préparation des repas?

a) Le comptoir de cuisine.
b) Votre grande planche à découper préférée.
c) Une planche à découper distincte pour chaque type d'aliment.
Réponse >>

2 / 14

Réponse: c) De préférence, utilisez une planche à découper distincte pour chaque type d'aliment.

Bois, plastique ou verre? Aucune étude n'a encore déterminé lequel de ces matériaux assure à votre planche à découper la meilleure hygiène. Toutefois, il est préférable de réserver une planche de travail pour chaque catégorie d'aliment, viande et aliments prêts-à-servir, précise l'experte en microbiologie alimentaire, Catherine Semple, de l'Agence canadienne d'inspection des aliments, à Ottawa. « Il est important d'utiliser une tablette en bon état, facile d'entretien. Jetez-la dès qu'elle présente des signes d'usure, surtout si elle est cassée ou fissurée, ceci évitera que les bactéries ne s'y logent ».

3 / 14

2. Que faites-vous du reste de riz cuit?

a) Le laisser refroidir avant de le réfrigérer.
b) Le déposer au réfrigérateur dans un contenant pendant qu'il est encore tiède.
c) Le laisser sur la cuisinière ou le comptoir, dans un contenant ou un bol,  jusqu'au prochain repas.
Réponse >>

4 / 14

Réponse : b) Le réfrigérer immédiatement.

Le riz cuit n'est pas aussi inoffensif qu'il le semble, car il renferme une toxine produite par le Bacillus cereus, un microorganisme pathogène pouvant occasionner des vomissements et de la diarrhée. La cuisson suffit à tuer les bactéries contenues dans le riz, toutefois, la chaleur ambiante favorise la création de spores résistantes qui se multiplient en produisant des toxines. « Consommez le riz pendant qu'il est encore chaud et mettez les restes rapidement au réfrigérateur dans un contenant plat (un récipient profond ne permet pas au riz de refroidir aussi vite), conseille David Waltner-Toews, l'auteur de Food, Sex and Salmonella et professeur en épidémiologie de l'Université de Guelph.

5 / 14

3. Quels aliments risquent d'être contaminés par la salmonelle, une cause fréquente de maladie?

a) Le poulet et les œufs crus ou non suffisamment cuits.
b) Le cantaloup, les germes de soja, la tomate et la laitue.
c) Tous les aliments cités ci-dessus.
Réponse >>

6 / 14

Réponse : c) Tous les aliments cités ci-dessus.

Une grande variété d'aliments tels que les germes de soja, le cantaloup, la tomate et la laitue, risquent d'être contaminés par la salmonelle, en plus du poulet et des œufs non suffisamment cuits. On attribue habituellement à la laitue la plupart des maladies d'origine alimentaire. Une étude menée en 2007 par le département de l'Agriculture des États-Unis montre qu'une forte concentration d'azote, dans le cœur de la laitue, favorise le développement de la salmonelle et  de l'E. Coli, plutôt que dans les feuilles intermédiaires ou enveloppantes. « Certains aliments sont plus à risque, notamment s'ils sont consommés crus ou s'ils ont voyagé avant d'arriver au consommateur. C'est notamment le cas de plusieurs variétés de baies et des salades mises en sac. Le danger augmente si ces aliments proviennent de régions où les travailleurs agricoles ne disposent pas de toilettes ou d'installations sanitaires convenables », précise Waltner-Toews. Mieux vaut acheter des produits locaux, car le risque de propagation de bactéries qui est liée aux longs parcours est moins élevé et les conditions de manutention sont plus hygiéniques.

7 / 14

4. Comment voulez-vous votre hamburger?

a) Bien cuit (vérifiez le degré de cuisson à l'aide d'un thermomètre à viande).
b) Saignant ou bien cuit, tout comme le bifteck.
c) Cuit jusqu'à une apparence appétissante.
Réponse >>

8 / 14

Réponse : a) Bien cuit, après avoir vérifié le degré de cuisson à l'aide d'un thermomètre à viande.

La viande hachée peut être contaminée par l'E. Coli, une bactérie potentiellement dangereuse pour la santé.

Le degré de cuisson doit atteindre 71˚C si l'on veut s'assurer que la bactérie soit éliminée. Même au restaurant, il est important que le degré de cuisson de la viande atteigne cette température. Munissez-vous d'un bon thermomètre pour aliments et servez-vous en lorsque vous faites cuire un hamburger chez vous. Vous ne pouvez vous fier à sa couleur pour savoir s'il est cuit à point, précise Catherine Semple, « la viande de bœuf préalablement congelée, a tendance à prendre une couleur brunâtre pendant la cuisson ». N'utilisez que des ustensiles et des plats de service propres afin d'éviter tout risque de contamination croisée.

9 / 14

5. Comment nettoyez-vous les comptoirs après avoir manipulé des aliments?

a) À l'aide d'une éponge humide ou d'un chiffon.
b) Avec de l'eau et du savon, puis, d'un désinfectant.
c) À l'aide de lingettes ou de vaporisateurs antibactériens.
Réponse >>

10 / 14

Réponse : b) Avec de l'eau et du savon, puis, d'un désinfectant.

« Certains pensent que l'utilisation d'un désinfectant est la solution miracle », indique Lisbeth Truelstrup Hansen, spécialiste de la salubrité des aliments, de l'Université Dalhousie. Il faut d'abord laver les comptoirs avec de l'eau et du savon afin d'éliminer tout risque de contamination par des bactéries pathogènes, puis, utiliser un désinfectant comme l'eau de javel pour enrayer tout reste de bactéries.

11 / 14

6. Quels fruits lavez-vous avant leur consommation?

a) La pomme, la pêche, la prune et la poire.
b) L'ananas, le citron et le cantaloup.
c) Tous les fruits mentionnés ci-dessus.
Réponse >>

12 / 14

Réponse : c) Tous les fruits mentionnés ci-dessus.

Nous lavons habituellement les fruits que nous ne pelons pas, comme les pommes et les poires. Toutefois, les virus et les parasites peuvent aussi être présents dans la peau rugueuse et poreuse des ananas, des agrumes et des melons. « Avant de couper l'un de ces fruits, frottez la peau à l'aide d'une brosse douce, puis nettoyez celle-ci après chaque usage, afin d'éviter de contaminer le fruit » précise Catherine Semple.

13 / 14

7. Quel est le meilleur moyen de prévenir la diarrhée et les maladies causées par les virus et les bactéries d'origine alimentai

a) En se prémunissant d'un vaccin antigrippal, la diarrhée étant associée à la grippe intestinale.
b) En se lavant régulièrement les mains à grande eau, avec de l'eau et du savon.
c) En observant des pratiques sécuritaires de manipulation et de cuisson des aliments.
Réponse >>

14 / 14

Réponse : b) et c)

Le lavage minutieux des mains ainsi que des pratiques sécuritaires de manipulation et de cuisson des aliments aident à prévenir les maladies d'origine alimentaire.

Une cuisson sécuritaire des aliments est essentielle pour enrayer tout risque de bactéries, de parasites et de virus. Néanmoins, il ne faut pas oublier que celles-ci se propagent également par les mains. « Le lavage des mains est la meilleure façon de prévenir les maladies » insiste Catherine Semple. Le vaccin antigrippal ne peut combattre la diarrhée qui résulte d'une maladie gastrointestinale et non de la grippe.

Sur le même sujet:
Quiz: Mangez-vous sainement?
Quiz: Mangez-vous trop salé?
Quiz: Savez-vous ce qu'est une bonne portion?