Share on Facebook

8 aliments nuisibles pour la planète

Lorsque nous réfléchissons aux différentes manières de réduire notre empreinte écologique, la plupart d’entre nous pensent à diminuer ses déchets et la quantité d’énergie consommée. Pourquoi n’envisagerions-nous pas de modifier notre façon de nous nourrir? Voici la liste de certains aliments qui sont de grands pollueurs.

1 / 8

Saumon d’élevage

Les médicaments et autres produits chimiques utilisés par les grosses exploitations salmonicoles polluent les océans. La pollution est également causée par un surplus de poissons dans un endroit confiné. Il peut parfois y avoir un million de poissons enfermés dans un espace de la taille de quatre terrains de football.

2 / 8

Boeuf

Étant donné la grande quantité nécessaire en énergie, en eau et en ressources pour nourrir et élever le bétail, le bœuf est l’une des pires nuisances pour l’environnement. À titre d’exemple, un kilo de bœuf comestible génère 27 Kg de gaz à effet de serre, ce qui place cet aliment en seconde position après l’agneau. À titre comparatif, une récolte de tomates génère 1,1 kg de gaz à effet de serre pour chaque kilo de nourriture.

3 / 8

Fromage

L’empreinte carbone du fromage est de 13,5 Kg par kilo consommé.  Non seulement il faut élever l’animal afin d’avoir le lait nécessaire à la fabrication du fromage, mais il faut également traiter le fromage. Toutes ces transformations génèrent beaucoup de dioxyde de carbone.

4 / 8

Porc

L’impact du porc sur l’environnement est colossal car il s’agit de la viande la plus consommée dans le monde. La viande porcine représente 37 % de toutes les viandes consommés à l’échelle planétaire. Tout comme pour le bœuf, l’impact environnemental négatif du porc est attribuable aux ressources nécessaires pour nourrir le bétail et transporter la viande.

5 / 8

Agneau

Selon le Groupe de travail écologique, un kilo de viande d’agneau engendre 39,2 kilogrammes de gaz à effet de serre. Environ 80 % de cette pollution est attribuable à l’exploitation et les 20 % restants concerne le transport et le traitement.

6 / 8

Dinde

La prochaine fois que vous dégustez un plat de dinde, pensez à ceci : 1 kilo de dinde produit 10,9 Kg de gaz à effet de serre.

7 / 8

Poulet

La production annuelle de déchets fécaux de la volaille atteint 8 millions de tonnes et plus de 106 000 tonnes métriques pour les couvoirs à poulet commerciaux. En outre, chaque année, des millions d’oiseaux meurent dans les usines de traitement qui écopent de condamnations.

8 / 8

Aliments prêts à manger

Ce type d’aliments nécessite une quantité phénoménale de sacs et d’emballage! Une étude effectuée en 2009 en Grande-Bretagne a examiné les déchets se trouvant dans les décharges publiques de 10 villes, sur deux journées. 29 % des détritus provenaient de McDonald! Seuls les mégots de cigarette représentaient un pourcentage supérieur de déchets.

 

Sur le même sujet:

6 façons simples d’enrichir votre vie et votre planète

5 raisons santé de devenir végétarien

L’amour en vert: 10 trucs pour batifoler en toute bonne conscience