Share on Facebook

Les 10 hôtels les plus bizarres au monde

Les voyageurs parcourent de longues distances pour visiter des sites historiques, admirer des merveilles naturelles ou des attractions exotiques. Mais il arrive que l’hôtel constitue en soi le but de la destination. C’est le cas de ces 10 hôtels les plus étranges au monde.

1 / 10

1. Jules’ Undersea Lodge, Floride

La plupart des hôtels accueillent à peu près n’importe client mais, au Jule’s Undersea Lodge, vous devez posséder un certificat de plongée avec scaphandre. C’est que vous devrez enfiler votre équipement pour vous rendre à votre chambre qui est située à près de 6,5 mètres sous le niveau de la mer, dans l’Emerald Lagoon de Key Largo. Jadis ancien laboratoire de recherche situé au large de Porto Rico, l’hôtel sous-marin comprend deux chambres à coucher, une pièce commune, une cuisine, un téléviseur et des fenêtres rondes de 105 cm de diamètre qui permettent d’admirer la vie sous-marine. Si vous n’êtes pas certifié, vous pourrez toujours suivre les cours de certification PADI et NAUI qu’on y offre. (Photo : avec l’aimable autorisation de Jules’ Undersea Lodge)

2 / 10

2. Hôtel Kelebek, Turquie

Un hôtel taillé dans le roc? S’il y a un endroit au monde où ce n’est pas inhabituel, c’est bien en Cappadoce, une région de la Turquie. Là, le paysage aride recouvert de «cheminées de fée» – ces colonnes faites de roches friables – donne l’impression qu’on se trouve sur une autre planète. Au fil des siècles, les habitants y ont construit leurs habitations troglodytiques. Le Kelebek, dont le nom signifie «papillon», offre plusieurs chambres dans les grottes. De plus, il comporte une authentique chapelle d’époque ornée d’un crucifix au plafond. (Photo : avec l’aimable autorisation de Julian Fong)

3 / 10

3. Hôtel de sel, Bolivie

Situé dans le sud-ouest de la Bolivie, le Salar de Uyni est le plus grand désert de sel au monde. Aussi loin que porte le regard, on n’aperçoit que la surface scintillante de l’étendue qui formait jadis un lac. Jusqu’à récemment, seuls les mineurs de sel et quelques espèces d’oiseaux le fréquentaient. Cet endroit fabuleux manquait d’un hôtel pour accueillir les voyageurs désireux de l’admirer. Pour construire le Playa Blanco, les promoteurs ont employé le seul matériau disponible dans le coin: le sel. Toute la structure est donc composée de blocs de sel assemblés avec… du sel. L’hôtel héberge un bar de même qu’une piscine extérieure. Une mise en garde s’impose: même si la tentation est forte, abstenez-vous d’en lécher les parois! (Photo : avec l’aimable autorisation de Leonora Enking)

4 / 10

4. Hôtel de glace, cercle arctique

Le service est un peu froid à cet hôtel mais ce n’est pas dû au personnel, par ailleurs fort sympathique. C’est à 200 km des limites du cercle arctique, plus précisément à Jukkasjärvi, en plein cœur de la Laponie suédoise, qu’on trouve l’hôtel de glace – quand il existe, bien sûr. Car chaque année, on doit le reconstruire à neuf, toujours selon le même plan. Composé entièrement de glace et de neige, il héberge 55 chambres, dont des suites. Il comporte également un bar où l’on sert des boissons froides, ainsi qu’une église, très populaire pour les mariages. Il ouvre généralement ses portes en décembre à l’issue d’une construction en trois phases, et ferme quand dame Nature en a décidé ainsi (généralement fin avril). (Photo : avec l’aimable autorisation de rieh/Flickr : Creative Commons)

5 / 10

5. «Maison dingue», Dà Lat, Viêtnam

Situé à Dà Lat, l’hôtel-galerie d’art Hang Nga est surnommé affectueusement «maison dingue» par les gens de la place du fait de son architecture complètement fantaisiste, qui rappelle une peinture de Salvador Dali, et de ses installations pour le moins inhabituelles: escalier fait de tambours bongo, ours planté au milieu d’une pièce toute en courbes, kangourou aux yeux rouges brillants, etc. La structure se veut une évocation d’une forêt composée d’arbres creux. On peut grimper sur sa façade extérieure afin d’y admirer les vues magnifiques. Les enfants adorent littéralement! (Photo : avec l’aimable autorisation de Tom Ravenscroft)

6 / 10

6. Hôtel Marques de Riscal, Espagne

Si vous vous y connaissez un peu en architecture, vous devinerez probablement qu’il s’agit là de l’œuvre de Fran O. Gehry. Tout à fait spectaculaire, cet hôtel luxueux de la région viticole de Rioja a été commandé par un vignoble du coin. Ses surfaces courbes sont composées d’acier inoxydable et de titane aux coloris or et rose évoquant ceux des bouteilles de vins. Mais l’hôtel-boutique de 43 chambres a bien plus à offrir que son architecture moderne aux lignes épurées: étoilé par le Guide Michelin, le chef du restaurant propose un menu fabuleux, tandis que le centre de santé y offre sa «thérapie au vin», c’est-à-dire des traitements à base d’eau de sources chaudes, de vin et d’extraits de raisin. Le centre a d’ailleurs été élu numéro 1 au monde par le Conde Naste Traveler. (Photo : avec l’aimable autorisation de igorre1969/Flickr : Creative Commons)

7 / 10

7. Hôtels capsules, Japon

Le Japon étant un pays très peuplé, il n’est pas toujours facile pour la foule de salariés en déplacement de trouver un hôtel pour y passer la nuit. D’où la prolifération des hôtels capsules. Minuscules et rappelant, sous certains égards, des cercueils, les «chambres» ne peuvent loger qu’une seule personne. À éviter quand on souffre de claustrophobie! Malgré tout, elles sont bien ventilées et comportent même un écran de télévision. Par contre, si vous faites plus de 1,85 mètre, il vaudrait mieux chercher ailleurs. Mais, à environ 40$ la nuit, c’est une véritable aubaine dans une ville comme Tokyo, où les hôtels sont généralement exorbitants. (Photo : avec l’aimable collaboration Adam Fletcher)

8 / 10

8. Kruisherenhotel, Pays-Bas

Situé à Maastricht, l’une des plus vieilles cités des Pays-Bas, cet hôtel luxueux au style gothique à l’extérieur et moderne à l’intérieur, loge dans une ancienne cathédrale du 15e siècle, jadis attenante à un monastère. La nef héberge un coin déjeuner, le hall d’entrée et un bar à vin. Si les commodités, les coloris et le décor y sont résolument modernes, on a veillé à préserver les vitraux et les arches élégantes de l’ancien bâtiment. (Photo : avec l’aimable autorisation de Minke Wagenaar)

9 / 10

9. Propeller Island, Allemagne

Conçu par l’artiste allemand Lars Stroschen, Propeller Island se veut «une œuvre d’art habitable en plein cœur de Berlin». Les clients ont le choix entre 30 chambres dont chacun des éléments est sorti tout droit de la tête du créateur. On peut, par exemple, réserver la chambre capitonnée, celle dont le plancher est incliné (comme dans un vieil épisode de Batman), celle dont le lit est suspendu aux chevrons au moyen de cordes, ou encore, la chambre orange, dans laquelle le plancher, le plafond, les murs, la literie, bref, tout est coloré en orange. (Photo : avec l’aimable autorisation de dsopfe/Flickr Creative Commons)

10 / 10

10. Jumbo Hostel, Suède

 

Garé tout juste à la sortie de l’aéroport Arlanda de Stockholm (soit à 10 minutes de marche des comptoirs d’enregistrement), le Jumbo Hostel est en fait un ancien gros porteur 747 construit en 1976 et reconverti en hôtel bon marché. Il comporte 27 chambres comprenant 76 lits, dont une suite «lune de miel» dans la cabine. Pour certaines chambres, le tarif comprend un téléviseur à écran plat, l’accès sans fil à Internet et le déjeuner, et dans certains cas, une salle de bain privée. Dans l’une des ailes, on a aménagé une plateforme d’observation, un endroit fabuleux pour prendre le café entre deux (vrais) vols. (Photo : avec l’aimable autorisation de carlbob/Flickr Creative Commons)